Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 12:50

Il y a 149 ans, Marie Henry accueillait les artistes peintres, alors inconnus, dans son établissement. Ce fut un vent de liberté et de création. C’est cette volonté et cet esprit qu’il nous faut de nouveau insuffler sur la commune !

149 ans plus tard, si le lieu n’est plus tout à fait au même endroit, l’esprit est intact. Il  faut inlassablement faire découvrir, partager et accompagner la création présente et passée. Sans cette médiation culturelle, seuls quelques initiés auront accès à des pans entiers de l’histoire de la peinture. Réunir une collection et faire découvrir un peintre est donc une démarche précieuse qui y contribue

Avec Edouard Doigneau c’est une première semble-t-il. Que ce lieu accueille ses œuvres a donc valeur de symbole.

En lisant sa bibliographie puis en visitant l’exposition, j’ai pensé à un peintre que j’ai découvert au musée du Faouët il y deux ans : Jean Bouchaud. Comme lui Doigneau a parcouru l’Afrique du Nord, l’Andolousie .

Comme lui il s’est d’abord attaché à peindre la profondeur des campagnes,  la vérité des gens, en lien sans doute avec cette volonté dont parle Madame Chiron, commissaire de l’exposition « d’être au rendez-vous avec lui-même ». Comme lui, il s’est aussi attaché à porter son regard sur d’autres lieux, d’autres gens, d’autres identités. Pour être, cette fois-ci,  au rendez-vous  avec les autres ?  Ces peintres aventuriers ont très tôt compris que les différences constituaient le sel de la vie.

Le parallèle m’est alors apparu avec Gauguin. Les choix picturaux ont été différents, leur vie également mais ils ont en commun cette  la quête de la lumière,  cette soif des couleurs, ce désir de recherche des ambiances liées aux cultures et aux voyages.

Vous l’aurez deviné j’aime l’œuvre de Doigneau. Je suis toujours ému  de découvrir celles et ceux qui parcoururent le sol  de notre Bretagne lorsqu’elle était une Province éloignée et secrète. A leur manière ils sont aussi des  passeurs d’histoire. Ils nous apportent de précieux témoignages sur  la vie du 19°. A travers les émotions  qu’ils ont su retranscrire par la maîtrise de leur de leur art et les « vibrations de leurs couleurs » c’est aussi une rencontre avec la société d’alors qui nous est proposée.

Je vous invite vivement à aller à cette exposition. En plus si vous êtes cloharsien l’entrée est gratuite.  N’oubliez pas votre carte d’identité ou un justificatif de domicile !

Jacques JULOUX

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

commentaires

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche