Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 00:00

Dans Le Monde Diplomatique de mars 2009, Isabelle Pivert, essayiste, auteure, éditrice et conseillère municipale de Clohars-Carnoët pourfend dans un article La religion des quinze pour cent. L'analyse sur les dérives de la finance mondiale incarnées par le scandale Madoff est juste. On diffère sans doute sur les solutions à apporter.

Cela tend à montrer qu'il faut dépasser le simple cadre des nations pour relever les défis d'aujourd'hui et de demain. La finance n'a pas de frontière alors les réponses pour une régulation internationale doivent être à la même échelle.

Depuis longtemps, la gauche réclame la mise en place d'outils de gouvernance mondiale. Ces outils existent même si il faut les réformer en profondeur. C'est le chemin que prend le FMI depuis quelques mois avec un triplement de son budget au dernier G20 de Londres et des prérogatives beaucoup plus étendues notamment en matière de contrôle des opérations financières.

Les social-démocraties européennes, en constantes évolutions et adaptations au monde qui nous entoure, peuvent et doivent répondre aux défis du 21ième siècle : C'est le sens du
Manifesto adopté par les 27 partis socialistes et sociaux-démocrates pour les élections du 7 juin prochain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Section PS Kloar Karnoed - dans Information
commenter cet article

commentaires

vraie gauche 25/05/2009 22:51

Interessant ce commentaire,..

Sauf que, 3 milliards pour 19 pays çà fait pas lourd par pays et surtout que,.

Ton communiqué date de 2005, époque ou il devait encore y avoir le neocon dont je ne rappelle plus le nom à la tête du FMI!! Regarde dans Google.

Jérôme 26/05/2009 12:36


Effectivement j'apprend aussi des choses car ce n'est pas 19 pays qui sont concernés mais... 35 en mars 2009 plus 6 en attente pour un montant global de 51 milliards de dollars!

"L'initiative en faveur des PPTE est un dispositif global de réduction de la dette des pays pauvres très endettés qui appliquent des programmes d'ajustement et de réforme appuyés par le FMI et
la Banque mondiale. À ce jour, des allégements de dette ont été approuvés en faveur de 35 pays, dont 29 en Afrique, pour un montant total de 51 milliards de dollars EU (en valeur
actualisée nette fin 2007). Six autres pays sont éventuellement admissibles à l'assistance au titre de l'initiative PPTE et pourraient souhaiter en tirer profit."

http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/hipcf.htm



vraie gauche 25/05/2009 13:46

Vous prenez l'outil le plus ultra-libéral qui soit : le FMI. Celui qui, d'ajustement structurel en "bonne gouvernance" a saigné des pays entiers, les a empêché de sortir de la misère, les a obligé a diminuer les crédits pour l'école et la santé pour rembourser les prêts, à ouvrir leurs marchés à la concurrence et ruiner leur économie locale.

Vous y mettez un doigt de Strauss-Kahn et miracle, çà devient un outil de gouvernance mondiale et "la" solution à la crise pour la gauche bien-pensante.Magique !

Jérôme 25/05/2009 15:03



On partage le même point de vue sur les politiques catastrophiques qui ont été préconisées par le FMI pendant des années, en Argentine par exemple.
Le changement ne vient pas de la "magie" de son patron mais bien d'une volonté plus large de redonner au FMI un rôle de vigie de la finance et de pompier (pas pyromane).
Il est facile de regarder le verre à moitié vide mais bon il y a les actes même si pour la bien-pensance d'extrême gauche le compromis est un gros mot... il vaut mieux faire du surplace et
attendre le "grand soir" que de faire un quelconque compromis c'est bien cela?

"Treize pays africains ont obtenu une annulation de 100% de leur dette par le Fonds monétaire international (FMI) pour un montant total de 3 milliards de dollars,selon un communiqué de
presse parvenu samedi à Dakar. Ces 13 Etats bénéficiaires font partie de 19 pays dont les créances ont été effacées par le FMI "pour qu'ils augmentent leurs dépenses dans des domaines
prioritaires afin de réduire la pauvreté,promouvoir la croissance et progresser dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement", indique le FMI dans un communiqué. Les pays
bénéficiaires de la mesure sont le Bénin, le Burkina Faso, l'Ethiopie, le Ghana, Madagascar, le Mali, le Mozambique, le Niger, l'Ouganda, le Rwanda, le Sénégal, la Tanzanie et la Zambie, précise
la même source. Les pays non africains bénéficiaires de cette mesure du FMI sont la Bolivie, le Cambodge, la Guyane, le Honduras, le Nicaragua et le Tadjikistan"



Jérôme 24/05/2009 19:32

Ah la "vraie gauche" qui lave toujours plus blanc que blanc. Comme le PT (parti des Travailleurs) qui dénonce une LCR capitaliste à la solde des multinationales...
Et que dire du brave Melanchon qui quitte le PS après avoir été élu sénateur grace à ses grands électeurs ou d'Olivier B., dont l'effet de mode semble dejà passé, qui en tant qu'attaché parlementaire de son mentor Krivine pendant des années a bien profité des indemnités des libéraux de bruxelles. Ah la pureté est un art difficile en politique même pour ceux qui prônent l'international dans un seul pays.
Les outils pour une gouvernance mondiale existent, comme le FMI, il faut avoir le courage et la volonté de les réformer. Et c'est en cours...
Les propositions du PS sont dans le Manifesto.

vraie gauche 23/05/2009 22:12

C'est çà les idées du PS pour sortir de la crise ?
Soutenir le FMI ?
FMI qui impose à la Lettonie ou la Hongrie de baisser de 15% les salaires des fonctionnaires, de baisser les dépenses sociales en échange de ses prêts ?

Soutenir des idées ultra-libérales comme celles là, non jamais

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche