Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 12:22

692741_prostitution-social-droits-associations.jpgLe débat sur le principe d'abolition de la prostitution débute aujourd'hui à l'Assemblée Nationale. Il fait suite aux propositions d'une mission d'information parlementaire présidée par la députée PS des Côtes d'Armor Danielle Bousquet soutenue par des députés toute tendance confondue (PCF, UMP, PS, Verts, Nouveau Centre, Front de Gauche). Le STRASS, Syndicat du Travail Sexuel, dénonce derrière cette mission un certain féminisme "autoritaire et puritain, qui, pour s’affirmer, nie la parole des premieres concernées" "une idéologie moralisante, répressive et dangereuse à l’égard des travailleur(se)s du sexe."

Après l'instauration du délit de racolage voté en 2003, le client est cette fois dans le collimateur des législateurs. La loi voté en 2003 n'a bien évidemment pas réglé le problème de la prostitution. Elle a, par contre, obligé les professionnel(le)s du sexe à se déplacer des centres villes vers des zones péri urbaines. Cette clandestinité imposée par les pouvoirs publics - sans doute sous la pression d'élu(e)s soucieux de l'image bien propre des centres villes - est un recul évident en matière d'hygiène et sécurité des prostitué(e)s. 

Dans une interview pour France Culture ici Elisabeth Badinter dénonce, concernant l'abolition de la prostitution, une loi qui entrave la liberté sexuelle absolue entre adultes consentants : "C'est une regression incroyable, un retour à la police des moeurs !". Elle ajoute que "les plus pauves d'entre elles vont être de plus en plus fragilisés, de plus en plus dans la précarité" "Les abolitionistes stigmatisent comme jamais les femmes"

On pouvait imaginer une gauche progressiste qui s'engage à donner des droits sociaux aux prostitué(e)s, à renforcer les moyens policiers pour combattre sans merci les puissants réseaux mafieux. On préfère la répression rétrograde en soutenant une loi liberticide dont le résultat est un échec probant en Suède. 

Derrière l'alibi du droit, la morale ...

JLB

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Bernard Vignes 09/12/2011 19:35

Plutôt d'accord avec les points de vues antiabolitionnistes car cette loi ne réglera rien mais de là à demander la réouverture des maisons closes alors là !

kasi 07/12/2011 22:07

+1
@Jean
On est libre on est différent respectons nos différences

Bonne soirée

Jean Lecourt 06/12/2011 21:22

Oui, tu as raison, ce sont probablement les mêmes réseaux mafieux qui "importent" des femmes, des kalachnikov et de la drogue ! Je ne comprendrai jamais que dans un état de droit on ne puisse
mettre fin à ces trafics honteux. On préfère espionner les journalistes qui révèlent des malversations et là, on n'hésite pas à éplucher leurs fadettes et leur vie privée. Quant à la prostitution,
elle a tj existé et elle existera tj. Et je ne suis pas loin de penser que quelque part elle est nécessaire. Pour les hommes comme pour les femmes. A mes yeux une seule solution: il faut la
légaliser, protéger et respecter ceux et celles qui librement la pratiquent.

AM 06/12/2011 21:07

La prostitution est un fait social qui existe depuis bien longtemps et aucune répression n'a réussi à la faire disparaître de nos société.
Celle-ci a différents visages que l'on connaît je pense très mal. Sur France inter ce soir une travailleuse du sexe dénonçait l'image bêtifiante de la femme inconsciente et soumise à sa condition
de prostituée qui est véhiculée ; pour elle c'est un choix de vie dans lequel est voit une liberté de travail. Cela ne gomme pas l'existence de réseaux mafieux, ni les situations tragiques qui
amènent certaines femmes à voir la prostitution comme un recours à leur "survie".De prime abord je verrai la ré-ouverture des maisons closes comme une réponse aux problèmes de sécurité et d'hygiène
des prostituées.
Une méconnaissance de leur vie, ne me permets pas d'avoir aujourd'hui un avis tranché...mais la répression n'est sûrement le moyen le plus adapté pour répondre à des difficultés existantes.
Apprenons à écouter sans gène et sans tabou des gens qui font partie de notre société.

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche