Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 13:01

034_voir-idem.jpg

L’affaire Abiven empoissonne la vie municipale depuis plus de 10 ans. Rappelons que ce particulier, ancien journaliste au Figaro et logé dans les HLM de la ville de Paris (16° arrondissement) est tenace et veille jalousement à ses intérêts.  A Clohars, il a acheté un terrain non constructible situé en zone littorale avec pleine vue mer.

Particularité ? Cette parcelle, pour l’essentiel ,est à moins de 100 m du rivage et était recouverte de végétation sauvage. Les élus l’avait donc classée au POS en zone NDS, c'est-à-dire zone naturelle sensible et inconstructible. Seulement voilà, notre homme a repéré que cette parcelle de plus de 5000 m2 était, dans sa partie haute, située entre 2 maisons et qu’il pouvait faire jouer la continuité de l’habitat existant.  Il l’a donc achetée avec comme projet  de contester ce classement pris dans l’intérêt général. Dix ans de procédures ont abouti ,en janvier 2008, à une décision de justice qui autorise définitivement la construction. Cette décision a beaucoup remué le monde de la justice car elle était contraire à toutes les jurisprudences.  Il y avait alors 2 mois pour l’autorité municipale pour faire appel. L’ancien Maire ne l’a pas fait. Lorsque la nouvelle municipalité a été élue, les délais étaient dépassés. Il a donc fallu appliquer ce jugement,  à contre cœur,  sous peine de pénalités financières quotidiennes. Les élus ont cependant résisté durant plusieurs mois utilisant tous les moyens légaux pour tenter d’empêcher la réalisation de cette construction. La population s’est mobilisée lors de l’enquête publique, les élus du pays de Quimperlé et de Clohars ont porté des avis défavorables. Le Maire et le conseiller général, Mickaël Quernez ont rencontré le préfet puis le secrétaire général de préfecture. Ils ont opposé le SCOT et indiqué les problèmes de sécurité pour acheminer les secours en cas de marée noire. Tous ces points ont été examinés au pôle juridique de Lyon (Services d’Etat) mais en vain.

 

Après un premier permis de construire refusé, un second, déposé le 1 mars courait jusqu’au 30 avril. De fait, en l'absence d'autorisation accordée par le Maire, les deux mois étant écoulés, le permis  est devenu tacite. La suite est révoltante et résume elle seule l’acharnement  de Monsieur Abiven : il a rasé hier toute la végétation sauvage du terrain. L’arrogance de l’argent, l’égoïsme des intérêts particuliers atteignent  ici leur point d’orgue (d'orque !). Rappelons toutefois à  Monsieur Abiven qu’il ne peut débuter les travaux avant 2 mois, délais légal pour permettre à un tiers de pouvoir s’opposer au permis. Ensuite il doit savoir que les travaux sont interdits sur Doëlan durant les congés d’été. Rien ne peut donc être engagé avant septembre.  Un homme averti en vaut deux. …

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

commentaires

Jérôme 23/12/2010 15:59


Ah mais non, il ne faut pas nous plaindre !!!
Nous ne connaissons absolument pas ce Mr Ruscea qui est peut-être autant roumain que moi inuit ! Mais la référence aux "soviets" est une piste qu'il ne faut pas négliger peut-être à rapprocher avec
ceux qui dénoncent ailleurs les socios-cocos? a bon entendeur...


Evelyne Dumont 23/12/2010 14:56


Correctif : j'étais tellement étonnée par le commentaire de "ruscea" que j'ai oublié dans ma réponse l'orthographe du français. Avec la rapidité des courriels et autres, il faut dire aussi que les
fautes deviennent de plus en plus fréquente.
En tous cas, il faut lire : "Je PLAINS le PS local" (si tant est que ce blogueur a de la sympathie à gauche ?).
ED


Evelyne Dumont 23/12/2010 14:42


« Monsieur Ruscea » ?

Un vrai nom/prénom ou un pseudonyme ?
On voit une fois de plus qu’avec Internet on dispose à la fois d’un outil formidable de culture et de communication mais qui offre aussi l’occasion à n’importe qui de dire n’importe quoi … sans
risque ! Ce qui ne fait guère avancer les choses importantes.

Je me permets de vous dire gentiment que votre commentaire est au minimum surprenant par sa date de publication et son contenu. Je ne veux pas croire qu’il est provocateur (s’il l’est c’est votre
problème).

Vous employez des termes qui sont "grandiloquents" par rapport au sujet de l’article que vous commentez : « j’ai vécu le communisme en Roumanie », « je suis un nouveau français », « la liberté est
morte en France » …

Mais avez-vous pris le temps de vous informer sérieusement sur l’histoire de cette affaire locale ?
Etes-vous simplement « copain » avec la personne concernée ?
Le « pauvre 10 ans de procédure » ? Vous plaisantez !

Si vous êtes sympathisant de gauche ou même adhérent, je plein le PS local ! Excusez ma franchise !!!

Cela dit, si vous le souhaitez on peut parler plus sérieusement à l’occasion.

Cordialement.
Evelyne Dumont


ruscea 22/12/2010 20:29


Live and let live! J'ai vécu le communisme en Roumanie, je suis un nouveau français, je ne vous comprends pas. La liberté est morte en France? Vous voulez partout l'état des soviets avec ses lois
qui représente 'la volonté générale'? Au nom du peuple français la liberté est morte. Le pauvre 10ans de procédure pour son droit. Honte...


Bernard Vignes 03/05/2010 13:08


Merci à Jacques Juloux de cette réponse qui répond bien à mon interrogation.
La piste n'était pas si idiote puisqu'elle a été suivie.
Dommage qu'on ne puisse l'exploiter.


  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche