Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 17:15

Nous reproduisons ici le communiqué de presse du Maire de Kloar, Jacques JULOUX, au journal Ouest France qui fait réponse à une déclaration du comité de Kerzellec concernant le calibrage de la station et les futurs coûts d'assainisssement. 

prix-pinocchio-2010Encore et toujours les mêmes contrevérités distillées par avis de presse. La coordination de Kerzellec, faute de pouvoir rallier les cloharsiens sur leur contestation du site, cherche depuis des mois à discréditer le projet en portant le débat sur le dimensionnement de la station et ses coûts. Je rappelle que le souci des élus et du groupe de travail a toujours été la qualité environnementale, le respect de la loi littoral et la maîtrise des coûts. Le projet retenu répond à tous ces critères.

Le dimensionnement de la station est fixé à 17000 équivalents habitants. Il tient compte du plan d’assainissement de la commune (nouveaux secteurs à  raccorder) ainsi que de l’évolution prévue de l’urbanisme dans les 20 ans à venir. L’actuelle station, insuffisante et proche de la saturation, est dimensionnée pour 9800 équivalents habitants. La station qui sera construite devra l’être pour les 30 ans à venir. L’étude d’impact détaille tous ses éléments. J’invite chacun à les consulter pour se faire une opinion.

Concernant les coûts, je n’ai jamais reconnu comme il l’est écrit que cette construction à Kerzellec entrainerait des surcoûts très importants ! C’est précisément l’inverse. La proximité avec l’ancien site de Fort Clohars contribue à en limiter les coûts. J’ai répondu à une question sur les coûts prévus pour éviter les nuisances en indiquant que les mesures compensatoires nécessaires seraient assumées financièrement.

Je démens également formellement les affirmations indiquant que les factures d’assainissement pourraient passer de 300 € en 2009 à 500 € en 2014 ! La commune travaille à un tarif unique du prix de l’assainissement. Il devrait être proche en 2014 des prix moyens constatés pour les communes du Finistère de même taille.

Enfin, l’enquête publique n’est pas « un passage en force déplorable » comme l’écrit la coordination. C’est une disposition légale obligatoire pour un équipement de ce type. Elle permettra aussi à chaque citoyen d’avoir accès à l’ensemble du dossier.  J’invite les cloharsiens à y participer largement, à prendre connaissance des documents et à porter leur avis sur le registre prévu à cet effet.

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

commentaires

Bernard Vignes 30/03/2012 11:42

Encore quelques jours et les cloharsiens pourront constater de visu cette dérive des coûts prévisible en consultant les documents fournis pour l'enquête publique.

"Assumée financièrement" ?
Certes.
Personne n'a dit que les fournisseurs ne seraient pas payés !
Mais assumées par qui ? Par les quelques 2230 abonnés à l'assainissement collectif rejoints peut être par une centaine de nouveaux.

Un enfant de CM2 comprend pourtant aisément que passer d'une vielle station à l'air libre de 9 800 équivalents habitants à une station ultramoderne, enterrée, calfeutrée, paysagère, avec plus de
personnel, de 17 000 e-h ne se fait pas, avec une augmentation modérée de la facture des usagers.

A moins que l'on ne joue sur les mots et qu'on dise, qu'avant la mise en fonction de la station et la première facturation la facture n'aura que peu augmenté.

Jérôme 29/03/2012 17:58

Ce qui est bien avec les "comités" ou autres "associations citoyennes" c'est qu'on peut se cacher derrière sans signature explicite. Et dire que ce sont les mêmes frileux qui veulent nous donner
des leçons de démocratie et de transparence ...

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche