Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 11:05

fumer-generique-cannabis.jpgDans son éditorial du samedi 18 juin "Non à la libéralisation des drogues !" le patron du Ouest France François-Régis Hutin reprend la plupart des clichés sur les drogues avec un ton très moralisateur. Il est évident, selon lui, que "chacun sait que la libéralisation (du cannabis) accroîtra inévitablement le nombre de consommateurs, notamment jeunes" et pour cela de brandir l'argument ultime à faire blêmir tout parent ou grand parent anxieux sur "le passage aux drogues dures". L'UMP doit applaudir l'éditorial du premier quotidien de France, elle, qui est "fermement opposé à toute tentative de légalisation du cannabis ou des drogues dites douces qui conduisent inexorablement à l'usage de drogues de type cocaïne ou ecstasy". Et c'est le chevalier blanc du PS, Manuel Valls, qui enfonce le clou : "Il (le cannabis) est toujours le tremplin vers les drogues dures, la cocaïne ou l’héroïne". 

Mais d'où vient cette effervescence soudaine autour des drogues ? C'est la faute au rapport de l'ancien ministre de l'intérieur socialiste, Daniel Vaillant, pourtant pas réputé pour être un poète, qui préconise la "légalisation contrôlée" du cannabis. Quelques mois après un débat vite clos sur les "salles de shoot" pour toxicomanes, le débat sur les drogues est relancé.

La France conserve une des législations les plus répressives d'Europe alors que le niveau de consommation est l'un des plus forts. Le rapport note qu'en dépit de la politique de prohibition menée depuis 1970 à l'égard du cannabis, près de 4 millions de personnes avaient en 2005, consommé de cette drogue au moins une fois dans l'année.

L'UMP se fait fort de rappeller "les raisons dramatiques qui ont conduit à l'adoption de la loi dite 'Marilou'" (du nom d'une fillette de 9 ans tuée accidentellement par le conducteur d'une voiture sous l'emprise de cannabis). L’Observatoire français des drogues et toxicomanie (OFDT) a coordonné une enquête sur la sécurité routière et les accidents mortels, durant laquelle la présence d’alcool et de cannabis avait été recherché chez plus de 11 000 conducteurs impliqués dans des accidents mortels entre octobre 2001 et septembre 2003. Les accidents mortels sont attribués dans 2,5 % des cas à la fumette et dans 28,6 % des cas à l’alcool !

En 1998, le rapport Roques a classé les facteurs de dangerosité des drogues selon différents critères, de la dépendance physique et psychique à la dangerosité sociale. Les résultats ici sont accablants pour l'alcool et le tabac qui sont des drogues dures légales alors que la dangerosité des cannabinoïdes (chanvres et dérivés) est très faible ...

Selon un récent sondage 63% des français sont pourtant fermement opposés à la dépénalisation du cannabis alors que « les moins de 35 ans seraient aujourd’hui majoritairement favorables à une dépénalisation du cannabis (51% pour, 49% contre)"

Les français, champion du monde de la consommation d'antidépresseurs, sont-ils mal informés ou s'agit-il d'une vaste hypocrisie teintée de bonne morale conservatrice ?

Le maire de Paris Bertrand Delanoë a estimé aujourd'hui que "la société française a besoin d'un débat sans tabou sur l'usage du cannabis", "Légalisation ou dépénalisation ? Cela mérite débat, c'est un sujet de santé publique ..." mais visiblement pas pour tout le monde ...

JLB 

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Ciré 21/06/2011 20:06


Il faudrait envoyer le patron de Ouest France en stage au Portugal où la consommation "controlée" est un succès!Cela permet de prendre en charge les toxicomanes les plus "accro" et de les aider!
N'oublions pas que souvent la misère sociale va de pair avec l'addiction aux drogues dures! A ceux qui pensent que cela va développer le trafic, il faut que l'état controle les plantations comme il
le fait déjà avec le tabac et l'alcool! Il est tellement plus facile de s'attaquer à la répréssion qu'à la prévention! D'autre part, à ces français opposés à la légalisation, mais par ailleurs
completement accro aux médicaments, là aussi, il faudrait que l'état se pose les bonnes questions!


  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche