Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 12:13

boomerang.jpgDès le 1er septembre 2009, nous avons dénoncé dans l'article "La grippe fait 500 000 morts..." le catastrophisme du gouvernement. Et visiblement nous étions loin du compte puisque ce n'est pas 1 milliard d'euros qui a été dépensé (ou provisionné?) pour la vaccination, les masques, les produits désinfectants... mais plutôt 2 milliards selon le député UMP Bernard Debré!

Tous les jours à la télévision, à la radio, sur le web et dans les journaux on nous annonçait l'apocalypse. La grippe porcine devenu A pour ne pas effrayer les consommateurs de cochon a fait perdre pied à notre excellente ministre de la santé sans doute inspirée par Paco Rabanne.

Pourquoi les allemands et les anglais ont-ils commandé des doses pour 30% de leur population alors que la France a opté pour plus de...100%? Ce type de vaccination massive et conjoncturelle n'a jamais réussi à dépasser le quart d'une population quelque soit l'époque ou le pays. En France, au global, à peine 10% de la population est vacciné à ce jour...

Les laboratoires pharmaceutiques et le business de la santé peuvent se réjouir, pas le contribuable. Beaucoup de questions se posent et le PS demande qu'une commission parlementaire étudie de près ce dossier. A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

doc zaïus 08/01/2010 16:32


Bonjour
Selon les informations disponibles ( donc sous toutes réserves ) l’ensemble de la commande n’a pas encore été livrée, et le ministre est en train de renégocier le contrat. La menace d’une
commission d’enquête n’est peut-être pas étrangère à ce revirement.
On peut toujours juger après coup du bien fondé de cette commande extraordinaire mais nous devons tenir compte de plusieurs facteurs:
- L’affaire du sang contaminé est encore présente dans nos mémoires , souvenons-nous que les responsables ont été accusés de n’avoir pas appliqué le principe de précaution. On ne peut aujourd’hui
reprocher au gouvernement d’avoir appliqué ce principe dans des circonstances analogues, il faut un minimum de cohérence de pensée.
- Un ministre, et un gouvernement, ne prennent des décisions de santé publique qu’après avoir recueilli les avis éclairés de conseillers scientifiques. Or ceux-ci ont recommandé la vaccination
générale en vertu de ce fameux principe de précaution.
Nous devons donc accorder au ministre quelques circonstances atténuantes.
Que n’aurait-on pas dit si l’épidémie avait fait des ravages à cause d’une pénurie de doses de vaccins ?
Qui aujourd’hui songerait à regretter l’argent « gaspillé » dans les vaccinations contre la polio, le tétanos, la diphtérie, et bien d’autres ?

Cela dit nous devons mettre en lumière certains aspects du problème qui révèlent une insuffisance de préparation de la part des autorités, et une légèreté dans la négociation du contrat:
- La vaccination de l’ensemble d’une population de soixante millions de personnes dans un délai raisonnable ( quelques semaines ) ne peut se réaliser sans une infrastructure très lourde , qui n’a
jamais existé chez nous. Cette vaccination était donc tout simplement impossible. C’est probablement la raison pour laquelle nos voisins ont visé plus modestement trente pour cent de vaccinés.
C’est une leçon à tirer pour l’avenir si le problème se repose .
- La vaccination a donc commencé avec les moyens du bord , qui se sont révélés bien sûr insuffisants, puisqu’aucun moyen supplémentaire n’avait été prévu, autre que du bricolage. Les queues dans
des salles confinées auraient pu conduire à des contaminations en chaîne si l’affaire avait été sérieuse.
C’est une autre leçon à tirer.
- La négociation d’un contrat portant sur cent millions de doses n’aurait pas dû se faire sur la base de dix euros la dose, c’est proprement scandaleux. C’est sur cet aspect que la commission
d’enquête devrait se pencher.


  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche