Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 19:18

IMG_3551.JPGNous étions de très nombreux cloharsiens venus te témoigner une dernière fois notre affection ce samedi du dernier jour de janvier. Ce mois tu ne l’as jamais aimé a rappelé Jean, ton compagnon de toujours. La cérémonie nous a tous rempli d’émotion et de larmes, tant la grande dame que tu as été marque chacun d’entre nous. Cette cérémonie était belle Nicole, elle a restitué avec tant de justesse ton parcours auprès des tiens et tes engagements pour tous….Une leçon de vie.

J’éprouve le désir ici de rappeler ici notre rencontre et d’évoquer le sillon que tu nous as aidé à tracer. Tu as été si importante pour nous ! Tu es venue au PS en 2004 en plein débat sur le référendum européen. Militante laïque depuis toujours, européenne convaincue et pacifiste tu savais les imperfections de ce traité mais tu en mesurais aussi les avancées. Tu as voulu porter ta voix au débat, tout simplement... Intransigeante sur le fond tu savais aussi nous dire que l’écoute et le compromis font partie des équilibres que chacun doit chercher. Ce mélange de détermination et d’ouverture, tu l’auras tout au long des années passées à militer auprès de nous.

Cette Europe n’a pas vu le jour. Tu as pensé partir un temps, très fâchée de voir que des responsables socialistes n’avaient pas respecté le vote des militants en faisant campagne contre. Mais d’autres combats venaient et tu as senti que nous avions besoin de nous épauler les uns les autres pour construire d’autres horizons. Et tu as continué…. Les présidentielles furent une nouvelle défaite. Et tu as continué…. On avait toujours besoin de nous épauler… ! Tu étais toujours là.

Les municipales sont venues. Et là encore le vote des militants a failli ne pas être respecté. Et là, toi si calme, si sage, tu t’es carrément révoltée. C’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. La petite sœur du journaliste qui avait accueilli chez elle, Gaston Defferre, s’est dressée d’un coup d’un seul.  Tu as rappelé haut et fort ce que gauche voulait dire : démocratie, fraternité et respect de nos valeurs. Tu t’es démultipliée, assistant à toutes les réunions, affirmant toujours que le plus important ce n’était pas ce que l’on disait mais ce que l’on portait en nous et qu’il fallait toujours en être digne. Tu nous as dit que tu croyais en nous et on a fini par y croire aussi… On s’est tous serrés les coudes.

C’est au Grand Bleu que l’on a fêté notre victoire. Quelle soirée ! J’avais un peu peur car ma vie venait de basculer sur un quotidien inconnu et je n’en mesurais pas encore les contours. Je me souviens de ton regard souriant et confiant. Tu m’as apaisé.

Tu nous as tracé le chemin Nicole et nous saurons en être fidèles. Samedi, ton cousin, l’ancien Maire de Vannes, a terminé ses propos sur toi avec ces deux verbes qui te qualifie si bien : « Aimer et servir ».

C’est encore au Grand Bleu que nous nous sommes retrouvés après la cérémonie. Ton regard n’était plus là, ton sourire non plus. Le vide était si grand. Et puis j’ai recherché mes souvenirs et tu étais là. La page s’ouvrira toujours dans le livre de ta vie. Comme le vent qui souffle qui caresse nos joues…

Jacques ton ami et Maire de ta commune.

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

commentaires

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche