Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 00:05

front-34-image-605677.jpgJérôme Kerviel vient d'être condamné par les juges du tribunal correctionnel de Paris à 3 ans de prison ferme pour abus de confiance, introduction de données frauduleuses dans un système informatique et faux et usage de faux. Jusque là tout va bien. Mais la sanction financière infligée est aberrante : 4.9 milliards d'euros, soit la perte de la Société Générale suite aux transactions fantaisistes et frauduleuses du golden boy bigouden.

En juillet 2008, la Commission bancaire avait infligé un blâme et une amende de "seulement" 4 millions d'euros à la Société générale pour des "carences graves du système de contrôle interne" qui ont permis la fraude.

Et c'est là que le charme de Jérôme Kerviel agit... avec une campagne médiatique parfaitement orchestrée, livre TV radio, par le "joueur" de milliards le plus célèbre du Finistère. Il devient le bouc émissaire, le lampiste du Système et presque un... héros national! Cette fascination pour les plus grands escrocs est toujours étonnante.

L'inacceptable est de constater que la banque s'en tire à s'y bon compte. Tout comme un système économique et financier dérégulé à outrance qui n'est pas non plus remis en cause. Mais le tribunal correctionnel de Paris a t-il compétence pour juger cela? Il ne faut pas se défausser sur les juges. C'est aux Politiques d'avoir la volonté de changer les choses, de réguler : ne pas laisser-faire la "main invisible" des marchés.

Il faut faire de la politique tout simplement!

Sinon on attend toujours les propositions pour changer de Système, toute autre tentative ayant échouée jusqu'ici...

JLB 

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Jean Lecourt 07/10/2010 09:52


La banque ne s'en tire pas à si bon compte: préjudice financier qui risquait de la mettre en péril avec 150 000 emplois à la clef, départ de tous les dirigeants au dessus de Kerviel, perte de
réputation internationale dont ses concurrents anglo-saxons profitent, condamnation par la commission bancaire... Kerviel a cherché à se victimiser, n'a cessé de mentir en médiatisant à outrance sa
situation de soit disant "bouc émissaire". Bien sur la somme de 4,9 milliards d'euros demandée pour les dommages et intérêts peut paraitre extravagante, mais elle résulte de l'application des
règles de droit et montre bien la démesure des "jeux" de Kerviel. Ça n'est pas parcequ'il a des origines bretonnes qu'il faut s'apitoyer sur son sort ! Nous avons d'autres combats à mener !


  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche