Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 11:53

La réponse des "élus du mandat Le Floch" à l'association Doëlan Clohars Environnement est consternante.
J'ai beaucoup de mal à croire que TOUS les "élus du mandat Le Floch" souscrivent à cet article à l'odeur nauséabonde. Elle révèle l'intolérance et le racisme ordinaire de notre opposition locale.

Cette droite décomplexée nous rappelle que le combat pour les valeurs humanistes ne se cantonne pas aux grands débats nationaux.

Le débat "malsain" sur l'Identité Nationale fait visiblement des émules sur nos côtes bretonnes.
 
Voici l'extrait du communiqué du Telegramme que me fait réagir :

"Sans vouloir polémiquer, nous l'invitons (le secrétaire de DCE) à ne pas chercher à donner des leçons aux gens du pays qui l'ont accueilli. Plutôt commencer par chercher à les comprendre et à les respecter. Il y va de l'avenir de notre commune"

Je me pince le nez... c'est tout simplement LAMENTABLE!

Les "élus du mandat Le Floch" considèrent que la règle du droit du sang s'applique pour définir un "cloharsien" :

"Les êtres humains d'origines différentes sont, dans cette vision, vus comme des espèces animales différentes : irréductiblement différents et inassimilables."

Le Parti Socialiste est très clair dans sa Déclaration de Principe  sur les fondamentaux. En tout cas, j'y adhère plus que jamais : 

"Le Parti socialiste plonge ses racines dans la tradition de l’humanisme et dans la philosophie des Lumières. Il fait siennes les valeurs de Liberté, d’Egalité, de Fraternité, proclamées par la Révolution Française... Pour les socialistes, l’être humain est un être doué de raison, libre, un être social qui grandit de sa relation aux autres, ouvert à toutes les potentialités...Sa nature est «d’aller à l’idéal et de comprendre le réel », d’inventer le futur et de travailler dans le présent, d’assumer les tensions et les contradictions qui en résultent et font la vie humaine."

Jérôme Le Bigaut

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

commentaires

melenn 10/11/2009 20:03


Bonjour à "La personne habituellement raisonnable"
Oui je partage profondément votre avis sur l'attachement qu'on peut avoir à un pays, une contrée, une ville un lieu. Et au risque de vous paraphraser, c'est une des choses qui participe à
l'identité et contribue partiellement à cette sorte de richesse culturelle!
Oui, il faut être fier de ses origines, quelles qu'elles soient et ne jamais oublier d'où l'on vient, c’est une richesse intérieure inaltérable et cela doit être un joyau précieux pour chacun!
Et, ne jamais oublier non plus qu'une société qui n'accepte pas la diversité, qui n'accepte pas l'échange est une société qui se sclérose et se rabougrit sur elle même. Car la richesse d’une
société, c’est la somme de tous ses « petits joyaux intérieurs ».
Enfin ne jamais oublier que la France est le pays d’une liberté d'expression rarement égalée ailleurs!
Mais, mon courroux n’infléchit pas à l’idée qu'on puisse rappeler à quelqu'un qu'il n'est pas "de Clohars" pour le faire taire !
Et j’ai honte d’être Cloharsien quand l’ancienne majorité parle ainsi en leur nom. Comment peut-elle se réclamer de la démocratie et de liberté de choix avec de tels propos ?
On comprend mieux certaines attitudes au niveau national (nettoyage au karcher dans les banlieues) quand il y a de tels comportements d'ostracisme de la part de la droite locale.
Peut être les membres de l’ancienne majorité veulent ils nettoyer au karcher Clohars de toutes les pièces rapportées ?
On comprend mieux comment monsieur Sarkozy coupe l'herbe sous les pieds de l'extrême droite, il pratique l'ouverture...Mais à priori pas qu'à gauche!
Oui, il faut maintenant « assainir » le débat à propos de la STEP et repartir sur des bases sereines, humaines et partager, échanger, c’est d’esprits contradictoires que naitra une solution en
équilibre.
Une simple pierre et n’importe quel objet ou idée peuvent être utilisés de manière intentionnellement blessante voir meurtrière, par un demeuré (instruit ou pas), ou être l’élément constitutif d’un
bel édifice dans lequel il y aura de la place pour tout le monde!
Que chacun apporte donc sa pierre à l’ouvrage au lieu de s’en servir comme d’une arme !
Merci encore à "La personne habituellement raisonnable", même si elle n’est pas d’accord sur tout avec moi, je ne prétends pas détenir une définition exacte des choses, je ne fait qu’exprimer mes
sensibilités humaines.
C’est de la contradiction que nait la dynamique, et ce qui est dynamique ne stagne pas !
Melenn


La "personne habituellement raisonnable !" 10/11/2009 06:52


Tout de même, il ne faudrait pas non plus « jeter le bébé avec l’eau du bain » : le fait d’être né-e à un endroit et d’y être particulièrement attaché-e est une réalité pour beaucoup de monde … et
cela doit être respecté. Cet attachement est une sorte de richesse.
Ce qui est contestable – et intolérable - est d’un faire une « supériorité » quelle qu’elle soit, qui peut conduire notamment à vouloir couper la parole à ceux « venus d’ailleurs ».
La question est donc celle de l’accueil du « nouveau » … ou tout simplement celle du respect mutuel.
On en reparlera.
La « personne habituellement raisonnable ! »


Nicolas 09/11/2009 22:13


Bonjour Jérôme,

Heureux de voir que mon indignation ait trouvé un écho dans le débat public cloharsien (cf le commentaire du post précédent).

Pour ma part, je me suis servi de ce dossier nauséabond pour faire un peu de pédagogie lors de l'accueil des nouveaux Moëlanais samedi dernier. Les 100 personnes présentent dans la salle n'ont pas
du tout apprécié les propos de cette ancienne majorité municipale.

J'ai souhaité souligner que pour nous, l'identité nationale, régionale ou communale n'est pas une identité de sang, de terre ou de racines, mais bien une identité de projet, de participation aux
débats ouverts et permanents d'une société en mouvement.

Souhaitons que chacun le comprenne et revienne à la raison.


D'une personne habituellement raisonnable 09/11/2009 18:08


Que voilà une « charge » bien menée ! Qu’on soit d’accord ou pas au moins le discours s’appuie sur des éléments précis … qu’il faut évidemment vérifier par ailleurs car pas question de « chèque en
blanc » pour l’auteur du commentaire (… que je ne connais pas).
Cela change de certains propos « impressionnistes » de blogueurs qui relèvent plus - au premier abord - de problèmes d’animosité, de rivalités quand ce n’est pas de « haine » entre les personnes

Dommage car on est en 2009 et la « culture psychologique » minimale nous apprend à tous nous regarder un peu dans le miroir, à prendre de la distance vis-à-vis de nous, de notre « ego » disent les
savants … Oh quel vilain mot ! C’est comme le mot culture (ou éducation d’ailleurs) dans son sens d’ouverture aux autres, au monde, à la diversité, à « l’altérité » (encore un vilain mot !).
Tout ça est à bannir !!! Place au « nombrilisme », au sectarisme (moi et mon groupe on a raison, et tous les autres ont tort).
Ce n’est pas ainsi qu’on avancera vers la compréhension des situations et leur résolution quand c’est nécessaire.

Bon voilà, c’était du spontané, une échappée dans ce « monde de brutes ».
Merci à « melenn » - que je n’ai pas identifié mais peu importe – d’avoir suscité ma réaction « vivante ». N’est-ce pas essentiel comparé à la langue de bois ? Cependant, je ne suis pas sûre d’être
totalement d’accord sur tout avec lui.

Maintenant il faut vraiment résoudre intelligemment ET humainement le problème de la « STEP » à Clohars-Carnoët.
Bonjour les dégats ! Bon courage à tout le monde. Si on est honnête, on pourra peut-être y arriver …
D’une personne habituellement raisonnable !


melenn 09/11/2009 15:16


Les « élus de l’ancien mandat »
Commentaires inspirés par l’article du télégramme du samedi 07 11-09

SUR LA DÉMOCRATIE APPLIQUÉE PAR MONSIEUR LE FLOC’H :

La démocratie est le règne du nombre et ce nombre peut être choisi dans une multitude de contextes… il est certain et légitime qu’au sein d’un conseil municipal la démocratie soit de mise.

Mais lorsqu’on sait que ce nombre est déjà constitué d’une majorité toute acquise, et d’une minorité évidente… Car que serait une équipe politique si elle ne votait pas tout de go la même chose ?
Je vous laisse tirer les conclusions.
A cette époque Monsieur Le Floc’h ne s’est pas aventuré au référendum qu’il réclame aujourd’hui.
La tactique du moment inscrite dans une stratégie plus sous-jacente ne lui permettait pas de risquer de se faire éventuellement désavouer.
Ainsi la démocratie est aisément instrumentalisée

DE L’ACCUEIL DES GENS DU PAYS ENVERS MONSIEUR BOUCQUE :

Oh ! De la part de gens civilisés, ou du moins prétendus comme tels, cela ne peut faire que sursauter !
Ne s’agit il pas là d’un vieux relent d’ostracisme envers l’étranger ? Ou, faut-il comprendre encore, que « les gens du pays » sont tellement supérieurs, que c’est une faveur dont on est redevable
à vie lorsqu’ils nous accueillent ou nous recueillent en leur sein? Ils sont tellement supérieurs qu’il faut chercher à les comprendre !
Va-t-on créer un fichier EDVIGE pour les Cloharsiens ? Nom (breton ou pas) origine géographique (Clohars ou pas)….
Voila encore une bien particulière vision de la citoyenneté et des valeurs morales dont cette équipe voudrait se réclamer ! Qui que vous soyez, les Cloharsiens plus de valeur morale que cela, et je
ne crois pas qu’ils vous permettraient de le dire en leur nom !(avez-vous fait un référendum pour çà ?)

DE LA BONNE GESTION ATTESTEE PAR L’ETAT :
130 000 € d’erreur sur le montant de l’intérêt de la dette ! Ca correspond à 5% d’augmentation d’impôts !
En voila une bonne gestion !

Parlons maintenant d’un sujet qui défraye la chronique ; la Culture !
Certains « amis » du Pouldu se gaussent de Gauguin s’en gargarisent s’en parent et s’en emparent, à tel point que cela me désempare !
Mais, qu’ont-ils fait pour la culture, à part s’en servir astiquer leur tout petit égo et briller dans les salons tels des lucioles éphémères ?
Vous me direz : Quel rapport avec la bonne gestion de l’ancienne « équipe » ?
Maison Marie Henry, que voila une belle association ouverte au partage de la culture !
Ils ont occupé un bâtiment acquis par la commune (avec les impôts de tous !) pendant X années, en percevant des subventions de la commune (encore les impôts !), l’ont fait entretenir par la commune
à grand coups de peinture, de travaux d’entretien. Tout cela aurait pu sembler normal s’il s’était agit de partage avec les Cloharsiens.
Mais :
Voila une association qui n’a signé de convention de mise à disposition d’un bâtiment communal, qui a bénéficié de subventions et qui, plutôt que de continuer à faire partager la culture (et non de
l’étaler dans les journaux) a :
• Déposé le nom de Marie Henry pour qu’il ne soit plus utilisable par qui que ce soit sans leur accord
• Revendu des toiles acquises grâce en partie aux subventions de la commune (dont une au musée de Pont Aven), et les autres où sont-elles ?

Ce que j’en déduis :
L’association de la maison Marie Henry, dont le but aurait dû être, partager et perpétuer l’esprit de la culture picturale initiée par Gauguin et ses amis au Pouldu, est aujourd’hui en sommeil avec
un matelas de billets confortable en attendant que les potes de droite reviennent au pouvoir !
Il ne s’agit pas là du développement durable d’une association !
Il s’est agit, comme aujourd’hui encore, pour l’ancienne municipalité d’instrumentaliser la culture et non de la faire partager ! La culture n’est pas atemporelle pour tout le monde !

Peut-on encore dire selon ce point de vue, qu’il s’agit d’une bonne utilisation de l’argent public ?
Cet argent public n’aura servi qu’à enrichir une association qui n’en fait pas profiter les Cloharsiens.
Alors, évidement ils n’en ont que faire d’une station d’épuration dont le seul but est de servir le plus grand nombre dans l’esprit d’un développement durable (agenda21) et avec des coûts de
fonctionnement les plus réduits possible pour que les plus démunis d’entre-nous à Clohars en profitent aussi ? Cela irait à l’encontre de tout le « système » que la droite a bâti et utilise à
Clohars. Toutes ces petites glorioles personnelles pour se faire un nom et une réputation de gens de bon goût et de bon aloi !

Mais Mesdames et Messieurs les défenseurs du Pouldu, des « paysage de Gauguin et de l’ancienne municipalité, votre culture devrait enrichir son vocabulaire d’un mot qu’elle a ignoré jusqu’alors :
Altruisme !

Ouvrez un peu votre cœur, s’il n’est totalement sec !
Partager la culture n’est pas en imposer sa vision à ceux qui en sont «plus démunis ».
Vous avez oublié ce que ce qu’est un artiste, oublié sa sensibilité exacerbée envers l’humanité et tout ce qui l’anime !
Un artiste traduit par sa sensibilité ce qu’il ressent pour en partager le plaisir avec les autres au travers de son art et les faire s’élever ne serait ce qu’un instant dans une communion humaine
authentique.

Vous n’avez d’autre motivation que de préserver égoïstement ce que vous avez acquis dans votre vie publique et non de partager !


  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche