Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 14:37

euros-assurance-vieVolontairement mis en place par la municipalité afin de permettre un contact direct entre élus et citoyens, ce quart d’heure, institué après le conseil, fait partie des dispositifs retenu pour développer la démocratie sur la commune. Lors de la séance du 15 septembre, de longs échanges ont eu lieu sur la station d’épuration dont voici des extraits. 

 

M ESMENARD  : le principal problème entre la station à Kerzellec et Keranna est le coût. Compte tenu de la conjoncture, on constate des baisses sensibles des coûts de la construction de 20 à 30%. Avec ses baisses, il estime que l’on peut faire aujourd’hui Keranna à un coût proche des 6 900 000€. 

 

Le MAIRE dans ce cas là, les baisses de coûts seraient présentes sur les deux sites … S’il y a 25% de réduction de coûts, nous les retrouverons en proportion aussi sur Kerzellec. Si cela baissait et qu’on n’atteignait pas les 6 900 000 € à Kerzellec ce serait une bonne nouvelle. Les coûts à supporter seront lourds pour les cloharsiens, d'autant qu'ucune provision n'a été faite sur le précédent mandat.

En plus si nous la faisions à Keranna nous devrions recommencer à zéro les études et les délibérations : soit  environ 2 ans à ajouter aux délais. Nous sommes aussi en Zone Humide sur Keranna. Pour construire sur une  ZH, à cet endroit, il faudrait ajouter à ces délais l’observation de la ZH pendant un an pour voir son évolution. Et ensuite il faut refaire une ZH au double de la surface consommée avec les caractéristiques identiques à celle supprimée ! 

 

Jean LECOURT s’étonne de cette intervention car il n’y a pas de bas de laine de 6M € pour construire cette station d'épuration et dans  ces conditions notre travail est d’essayer de construire cette station d'épuration à moindre coût. Le fait que le coût de la construction diminue ne change pas d’un iota notre décision.

  

Le Maire comprend l’émoi des riverains et trouve que la loi littoral n’est pas toujours adaptée…Mais il a l’obligation de construire une station. Il faut le faire dans le cadre légal.

 

M FLEURY : lors du précédent mandat : il était pour la station d'épuration à Kerzellec. Il a une station d'épuration à sa porte « ancien modèle ». Aujourd’hui, ce n ‘est pas une horreur mais avec un paysage autour, ce n’en sera que mieux. L’horreur on l’a à l’heure actuelle. Il est clair qu’avec une nouvelle station d'épuration la verrue actuelle sera supprimée et l’amélioration sera notable.

 

Le MAIRE rappelle que la commission qui travaillait sur ce dossier était au courant de la proximité des habitations. 

 

M ESMENARD : les apects humain, naturel ou d’historique n'ont pas été pris en compte par la commission.

 

Jacques ALLIX : Le choix du membranaire justement a été retenu pour protéger les habitations des nuisances. Cela a un surcout de 500 000 €. C'est faux de dire que le côté humain n’a jamais été évoqué…

 

M BOUQUE : pour avoir travaillé dans les 2 commissions :, c’est faux de dire qu’on ne s’est jamais occupé de l’humain : végétalisation des lieux pour limiter au maximum l’impact. On a choisi la solution la moins mauvaise.

 

Le MAIRE conclut en rappelant  le cahier des charges fixé : pas d’odeurs, pas de bruits, intégration paysagère.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet
commenter cet article

commentaires

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche