Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 14:00

imm007.JPGLa Ligue des Droits de l'Homme (LDH) organise le vendredi 14 octobre à 20h une soirée-débat à la salle du Coat-Kaër à Quimperlé  avec Michel Taubiana, son Président d'honneur.

La LDH et ses partenaires veulent à partir de 2012, un réel changement de société, le rétablissement d'une République respectueuse de ses propres valeurs, telles qu'énoncées dans la Constitution et dans les différentes déclarations des Droits de l'Homme, respectueuse de ses institutions et de ses citoyens. 

La LDH et ses associations partenaires, veulent prendre toute leur place dans la réflexion qui doit mener vers le changement attendu en 2012. 

La LDH choisit les thèmes qui semblent les plus problématiques, dont le traitement par l'actuel gouvernement occasionne les plus grands dommages, les plus grands outrages à la République laïque, démocratique et sociale qui nous est chère. 

Le thème de la sécurité est de ceux-là... Identifié comme majeur pour les Français, il est omniprésent sur les ondes et dans les prises de décision ministérielles.

On assiste à une montée continue du discours et des pratiques sécuritaires :dispositifs « voisins vigilants », réaffirmation de la politique du chiffre, alourdissement des mesures de rétention... Dans le collimateur,bien évidemment la LOPPSI2 , 20ème loi sécuritaire en 20 ans, qui reste, malgré la salutaire décision du Conseil Constitutionnel, un nouvel engrenage ajouté à la machine sécuritaire. Sur le plan pénal , nous vivons une véritable rupture avec les principes de 1789. La loi sur la rétention de sûreté  de février 2008 rompt avec la politique pénale humaniste puisqu’elle permet de maintenir enfermée une personne qui a terminé sa peine, au motif  qu’elle est potentiellement dangereuse.

Quid donc aujourd'hui, de la présomption d'innocence ? Quid de la justice des mineurs ? Quid de l'objectif de réinsertion assigné à chaque peine ?

Toutes ces mesures opportunistes,  jointes aux discours xénophobes des plus hauts   représentants de l'Etat qui font systématiquement des Etrangers, des boucs émissaires, divisent la société et la tirent vers le bas, dès lors qu'ils en appellent délibérémént aux sentiments et non pas à la réflexion ni à la raison.

« Renoncer à sa liberté, c’est renoncer à sa qualité d’homme, aux droits de l’humanité, même à ses devoirs », écrit Rousseau (Du contrat social, Livre   I, ch. IV). La LDH et ses partenaires ont cela bien présent à l'esprit en proposant un nouveau Pacte pour les  Droits et la Citoyenneté...

Gérard Ignace

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

commentaires

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche