Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 13:16

091125182621554_74_000_apx_470_.jpgLe conseil municipal du mercredi 15 septembre a, une nouvelle fois, été le théâtre d'une joute verbale entre les opposants à la station d'épuration à Kerzellec et les défenseurs de l'intérêt général.

Le maire a, en préambule, signifié à Isabelle Pivert, qu'elle n'était plus membre de la majorité Kloar, un nouvel horizon. Le maire a rappelé qu'elle avait tout à fait le droit d'être contre le projet, mais il estime qu'en organisant des manifestations, en utilisant tous les moyens possibles pour contrecarrer l'exécution de ce projet, et en allant même jusqu'à demander sa démission de la vice-présidence de la culture à la Cocopac, elle s'exclue elle même définitivement de la majorité municipale.

Les conseillers de la majorité et du groupe Chenot ont confirmé à une très large majorité au conseil (22 pour 5 contre) l'intention d'acquérir les parcelles sur le site de Kerzellec pour construire la nouvelle station. Joël Chenot a argumenté son vote en soulignant que les différentes remarques qu'il avait pu formuler sur le projet ont été prises en compte.

Le quart d'heure citoyen a permis la libre expression des uns et des autres. Si les inquiétudes des plus proches riverains peuvent se comprendre, d'autres interventions laissent sceptiques. On pense au choix du site de Keranna préféré depuis plusieurs mois par CAPAS et des membres du groupe LE FLOCH bien décidés, coûte que coûte, à faire mordre la poussière à la municipalité... Cela se ferait au détriment des cloharsiens raccordés au réseau d'assainissement collectif dont les factures seraient ainsi lourdement majorées. Mais on s'interroge aussi sur l'argumentation "symbolique" de plus en plus confuse de la porte parole des "artistes" qui confirme qu'effectivement "on est pas sur la même planète"! 

Il a bien sûr été rappelé, pour rassurer les riverains, que le projet serait "sans bruit, sans odeur avec une intégration paysagère de qualité". Le choix du procédé membranaire, entre autre, confirme que la dimension "humaine" a aussi été prise en compte avec, tout de même, un surcoût de 500 000 euros pour la communauté...

C'est le moment choisi par Michel Fleury, candidat malheureux aux municipales de Clohars-Carnoët en 2001 pour une vingtaine de voix et à nouveau candidat en 2008, pour intervenir. Il a rappelé qu'il était lui-même riverain de l'actuelle station et que les nuisances induites étaient tout de même supportables : "C'est pas l'horreur" a t'il déclaré. Michel Fleury a ensuite défendu publiquement le choix du conseil municipal : "Maintenant il faut la faire à Kerzellec!

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

commentaires

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche