Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 19:49

billet-papierDans un précédent article nous avons présenté les coûts prévisionnels de la future station d’épuration.  Aujourd’hui nous publions les coûts moyens estimés par foyer raccordé. Ces calculs sont effectués sur la base de 2251 abonnements (nombre d’abonnés juin 2009). Quelques précautions à la lecture de ces chiffres s’imposent. Il s’agit de moyenne. Les coûts seront très différents selon les consommations réelles des uns et des autres.  

Les deux tableaux reprennent les données fournies par le cabinet Setur fin juin 2009. Le montant de Keranna comprend le coût d’une station de type membranaire. Le taux du crédit retenu, assurance comprise est de 4,5% sur une durée de 20 ans.

 

Kerzellec

Keranna

Investissements

6 951 196 €

9 107 123 €

Subvention conseil général

1 750 000 €

1 750 000 €

Subvention Région

300 000 €

300 000 €

Agence de l’eau (*)

1 737 799 €

2 151 830 €

Reste  à financer

3 163 397 €

4 905 493 €

Remboursement annuel (intérêt et capital)

240 156 €

372 420 €

Montant moyen  supplémentaire par abonné.

106,7 €

165,45 €

Aux charges d’investissement s’ajouteront aussi une différence de prix dans le fonctionnement (le réseau serait beaucoup plus long à Keranna il y aurait des charges supplémentaires). On peut estimer, en l’état,  la différence moyenne de coût annuel  entre Kerzellec , site retenu, et Keranna à environ 60 euros par abonné (56% de surcoût) .

Pour mémoire l’augmentation moyenne de part communale de la taxe d’habitation de 10% en 2009 représentait 45 euros par foyer.

Le raccordement prévu du réseau Locouarn/Posmoric  augmentera le nombre d’abonnés, mais le coût de ces raccordements impacterait aussi le coût moyen par abonné. Les raccordements ne sont plus subventionnés et le coût de cette extension est estimé à environ 410 000 €.

Rappelons aussi que le site de Keranna est en zone humide ce qui rallongerait d’au moins deux ans, dans le meilleur des cas, les délais de réalisation de la station.  Les mesures compensatoires et la construction sur un site humide en augmenterait aussi nécessairement les coûts.

Ultime précision, tous ces chiffres sont en valeur 2009. Ils peuvent varier aussi en fonction de l’inflation et des coûts de la construction. Plus on attendra, plus la facture risque d’être alourdie et les projets risquent d’être moins subventionnés.

 (*) Le montant de laide de l’agence de l’eau est une estimation dont on peut craindre qu’elle soit optimiste, les subventions diminuant chaque année. De plus, dans le cas de Keranna, la probabilité que le montant de l’aide soit identique à celui de Kerzellec est tout à fait possible. L’agence de l’eau n’a aucune raison de contribuer plus fortement à une solution plus chère, dès lors que la faisabilité à Kerzellec a été validée. Dans ce cas de figure cela occasionnerait encore un surcoût de 414 031 €….

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

commentaires

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche