Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 21:11

electionsLes élections Américaines viennent de se terminer sur un paradoxe dont seul l’univers médiatique semble encore faire semblant d’y comprendre quelque chose : l’électorat américain  qui a élu il y a deux ans le président Obama en lui demandant de conduire le changement, lui signifie aujourd’hui qu’il ne veut pas de changement…. !!!

Nombre de politologues tireront les cartes sur le sens à donner à ce vote, avec en ligne de mire que ce vote est intervenu dans un contexte de crise économique. Je crains que la réponse soit plus basique. Dans nos démocraties, la politique est devenue davantage un spectacle médiatique qu’un enjeu de réflexion pour conduire l’homme vers une meilleure qualité de vie collective. Ce qui compte est l’instant présent, on est davantage dans l’émotion que suscite le candidat (sympa, belle, il en veut etc…), les petites phrases, le  look plus que la vision politique qu’il devrait incarner. Et plus le candidat se rapproche de ce que les gens ont envie d’entendre et plus il a de chance d’engranger des voix. En ces temps de doute on imagine le danger que recouvre cette attitude. On peut même estimer qu’avec les sondages, dans une certaine mesure, on est dans un jeu de paris. Prenons-y garde… … Il faut avoir le courage de défendre des valeurs, être critique sur les dérives de nos sociétés, dire clairement ce qui nous sépare et ce qui nous rapproche dans la vie politique. C’est en amenant nos citoyens  à se poser des questions que l’ont peut les amener à faire des choix. Car tous aussi sympathiques que soient les candidats, ce qui doit les qualifier ou pas, c’est avant tout leur capacité à proposer un itinéraire clair et balisé tout en en ayant fait  preuve de compétence et de sincérité dans leur parcours. Les idées et les actes. On appelle cela la politique.

Elle nous manque.

 

J J

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires

Bernard Vignes 06/11/2010 08:33


Je pense surtout que la défaite d'Obama s'explique par 4 éléments :

1) Obama a été élu sur le retour de l'emploi et le redressement de l'économie. Deux ans après, le chômage est proche de 10%,la croissance s'essoufle déjà.

2) Le système politique américain est une aberration : comment faire un minimum de politique long terme avec des élections tous les deux ans. On retrouve là le court-termisme américain où, dans les
entreprises, il faut des résultats chaque trimestre. C'est particulièrement absurde quand on fait face à une crise pareille

3) Les infrastuctures de base américaines sont dans un état lamentable et Obama a peu investi dans ce domaine, qui aurait été créateur d'emploi et bénéfique à l'économie

4) Il y a, aux Etats-Unis la persistance d'un fort courant ultra-conservateur qui, lorsque on le compare au programme de Marine Le Pen fait passer celle-ci pour une excitée de gauche !
Périodiquement ce courant remporte des succès. Comme le Tea Party mardi.


  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche