Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 12:11

homophobie.jpgC'est le numéro 2 du vatican, le Cardinal Bertone, qui le dit et le pense : "Nombre de psychologues et de psychiatres ont démontré qu'il n'y a pas de relation entre célibat et pédophilie, mais beaucoup d'autres ont démontré, et m'ont dit récemment qu'il y a une relation entre homosexualité et pédophilie", "C'est la vérité, c'est le problème", "cette pathologie touche toutes les catégories de gens, et les prêtres à un moindre degré si l'on regarde les pourcentages."

 

Après ces propos consternants, le député UMP Vanneste qui déclarait en 2005 que "l’homosexualité était inférieure à l’hétérosexualité"  vient d'en rajouter une couche dans le même veine...

 

Cette journée mondiale contre l'homophobie tombe donc à point pour lutter contre les discriminations et les préjugés envers les LGTB :

 

"Dans 80 pays au moins, les actes homosexuels sont condamnés par la loi. Parfois les textes prévoient la perpétuité. Dans sept pays, la peine de mort peut être appliquée. Même là où l'homosexualité ne relève pas du code pénal, les discriminations et les agressions physiques se multiplient: elles touchent encore plus les personnes transsexuelles, particulièrement exposées, et les lesbiennes, particulièrement invisibles. Dans certains pays, la tendance est à l'amélioration, mais elle est fragile. Dans d'autres, la situation se dégrade.

 

Chaque année, à l'occasion du 17 mai, la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie rappelle à tous la nécessité de se mobiliser. Elle est célébrée par des actions (expositions, projections de film, débats, spectacles, manifestations, programmes radio ou télé, etc.), et mise en œuvre par des individus, des associations, des institutions, des municipalités, des gouvernements, dans plus de 60 pays, sur tous les continents, de l'Albanie au Zimbabwe!

 

Aujourd'hui, à l'occasion du 17 mai, Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, nous demandons:

 

• aux responsables politiques de lutter par tous moyens contre les violences et les discriminations liées à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre;

• aux citoyennes et aux citoyens de se saisir de cette journée pour faire vivre l'espoir, la diversité et la paix dans le monde, sans distinction de sexe, de genre, ni d'aucune sorte."

 

 

Voici la liste des signataires:

 

Argentine: Pagina 12, AG Magazine, rosario3.com
Autriche: Lambda Nachrichten
Biélorussie: Gaybelarus.by
Cambodge: Cambodia LGBT Pride
Costa Rica: Cipac
Canada: Fugues 
Espagne: Ambiente G & Colegas
France: TÊTU & Libération
Géorgie: Me Magazine
Hongrie: Company, Frissmeleg & pinkvanilla
Italie: gay.it 
Maroc: Mithly 
Mexique: Notiese.org
Paraguay : Somosgay
Philippines : Outrage Magazine
Royaume-Uni: UK Gaynews
Russie: Gayrussia.ru
Suisse: 360°
Ukraine: Insight NGO
Uruguay: Friendly Map

 

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 12:05

logo.pngDans une tribune au Nouvel Observateur, Olivier Ferrand du think thank de gauche Terra Nova, propose de mettre à contribution les retraités :

 

"Dans le débat sur les retraites, un point n'est guère débattu : le niveau des pensions. C'est une erreur. Car après un demi-siècle de montée en charge, notre système de retraite « surperforme » : première historique, les retraités d'aujourd'hui ont un niveau de vie supérieur aux actifs.


La retraite moyenne est certes encore légèrement inférieure au salaire moyen (de 9%). Mais pour un homme, la retraite est supérieure au salaire d'activité : 1617 contre 1613 euros. L'écart se creuse si l'on s'intéresse au niveau de vie (source : COR). Les retraités n'ont pas d'enfants à charge. Ils ont des revenus patrimoniaux deux fois supérieurs aux actifs : 3400 contre 1600 euros en moyenne. Ils sont plus souvent propriétaires (74% des retraités contre 56% des actifs) et paient donc moins de loyers. Au total, leur niveau de vie (hommes et femmes) est supérieur de 6% à celui des actifs, celui des retraités hommes de près de 20% à celui des actifs hommes. Le décalage est encore plus frappant si l'on retient les moins de 55 ans. Le niveau de vie des 55-65 ans est en effet supérieur de 40% aux moins de 55 ans !
Ce renversement historique se retrouve dans l'inversion des flux familiaux. Hier, les actifs aidaient leurs parents pour leurs vieux jours. Aujourd'hui, les retraités aident leurs enfants et petits-enfants à s'installer dans la vie. On estime ces transferts descendants privés (donations, entraide) jusqu'à un tiers du montant des transferts ascendants publics (les retraites). Bref, les retraités vont bien ! Mais cette vision globale ne masque-t-elle pas des situations très difficiles pour les « petites retraites » ?


Certes, les retraités pauvres sont toujours une réalité, et il faut la combattre. Malgré tout, ils sont deux fois moins nombreux que les actifs pauvres : 450 000 au minimum vieillesse contre 1,2 million au RSA. Et ils sont mieux traités par la collectivité : le minimum vieillesse est supérieur de 50% au RSA - 708 contre 460 euros. Le taux de pauvreté des retraités, très élevé après-guerre, s'est effondré à moins de 4% en 2010. Le taux de pauvreté est de 7% chez les actifs, plus de 11% chez les 1829 ans. On vit sur une mythologie qui associe retraite et pauvreté. C'était le monde d'hier. Les pauvres aujourd'hui, ce sont les jeunes actifs.


Or toute notre organisation sociale continue de fonctionner sur la représentation historique du retraité pauvre. On ne compte plus les avantages dont les retraités bénéficient : réductions dans les transports, les loisirs culturels, les sports... Plus de 50% des dépenses de santé sont fléchées vers eux, alors même qu'ils ne les financent que marginalement. Et il faudra, à juste titre, y ajouter encore la couverture de la dépendance.


Surtout, la France a maintenu une fiscalité dérogatoire au profit des retraités. CSG : taux réduit à 6,6 % (voire 3,8%) pour les retraités contre 7,5% pour les actifs. Impôt sur le revenu : abattement général de 10% pour frais professionnels accordé aux retraités, alors qu'ils n'exercent plus d'emploi. Avantages familiaux : majorations de retraite exonérées d'impôt sur le revenu pour avoir élevé trois enfants et plus.


Cette situation est d'autant plus inéquitable au plan intergénérationnel qu'elle ne durera pas. Les actifs financent des pensions « luxueuses » pour les retraités d'aujourd'hui mais n'en bénéficieront pas. Pour éviter une « guerre des âges », le système de retraite doit se fixer un objectif de solidarité intergénérationnelle : la parité de niveau de vie. Sur cette base, on peut décliner quatre séries de réformes :


1. Aligner la fiscalité des retraités sur les actifs. Les retraités sont plus riches que les actifs, leurs avantages fiscaux ne se justifient plus. Il y en a pour 10 milliards d'euros par an. Et encore 5 milliards si on préserve les « petites retraites ».

 

2. Créer une CRDS (1) « retraite ». La dette sociale (85 milliards) est d'une rare iniquité : les actifs de demain vont devoir la rembourser et ainsi payer pour les retraites d'aujourd'hui. Un taux majoré de CRDS pour les retraités (1,5% contre 0,5% pour les actifs) permettrait de faire mieux contribuer à ce remboursement les retraités d'aujourd'hui.

 

3. En contrepartie, augmenter le «minimum contributif » à 100% du smic. C'est l'application du principe de parité pour les retraites modestes : un salarié qui a passé sa carrière au smic doit bénéficier d'une retraite au smic.

 

4. Garantir la parité pour les retraités futurs."

 

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 10:36

h-20-2063556-1273159674.jpgSelon le magazine américain TIME, Dominique Strauss Kahn est la 7ième personnalité la plus influente au monde, 4 places derrière Barack Obama. Nicolas Sarkozy n'apparait même pas dans ce classement!

 

"Le cas DSK" comme Le Point en a fait sa une il y a 15 jours affole les maisons d'édition et dope les ventes. Cette semaine et dans celles à venir plusieurs ouvrages sortent en librairie avec pour sujet principal le directeur du FMI. Il y a les Cassandre qui promettent des détails croustillants mais décoivent parail-il, ceux qui anticipent l'avenir et l'imaginent déjà président, ceux qui rappellent les embûches sur le chemin de la conquête du pouvoir, ceux qui vantent ses réseaux ou les critiquent... On aura peut-être droit à une couverture-montage "Et si c'était lui?" du Nouvel Obs avec les habits de Président?

 

Et puis il y a les sondages (que personne ne regarde bien sûr!) comme le dernier BVA, où "l'imam caché" écrase la concurrence sauf Martine qui tient plus que bien son ménage socialiste. Cela ne fait que rajouter à l'insoutenable attente sur le choix ou non du retour du "kid de sarcelles"...

 

Cette DSKmania est-elle un simple feu de paille ou une irrésistible montée en puisance?

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 17:59

burqaLe Parti socialiste va déposer une proposition de loi qui s’inspirera des recommandations du Conseil d’État. Sur un tel sujet, il serait particulièrement dangereux et risqué que la loi votée par le Parlement se révèle anticonstitutionnelle. Rappelons que les risques qui pèsent sur le gouvernement, sont de 2 ordres :

  

Que cette loi soit rejetée par le Conseil constitutionnel, car il n’y a pas eu de loi d’interdiction générale depuis cinquante ans, ce que le Conseil d’État a mentionné de manière assez précise. Même si le Parti socialiste ne déposait aucun recours devant le Conseil constitutionnel, il faut savoir que désormais avec la réforme de la constitution, lorsqu’un contentieux naît de l’application d’une loi, un citoyen peut saisir le Conseil constitutionnel. On peut penser qu’avec une loi de type, avec les enjeux politiques qui existent notamment dans la frange radicale des islamistes, il est fort probable qu’au premier contentieux ce soit les islamistes eux-mêmes qui déposent un recours avec les conséquences que vous pouvez imaginer. Quel effet si cette loi construite par le gouvernement, pour préserver les intérêts de la République, se révélait en contradiction avec la constitution. C’est pourquoi, nous préférons nous fonder sur les recommandations du Conseil d’État.

 

Ajoutons que toute analyse de la jurisprudence avec la Cour européenne des droits de l’Homme, montre qu’elle a toujours privilégié l’autonomie des individus.  On est en droit de penser que cette loi d’interdiction générale serait en contradiction avec la Cour européenne et risquerait la censure.

 

Cette loi est avant tout politique et cherche moins à s’attaquer au problème. Nous préconisons une loi conforme à l’intérêt général, avec l’objectif que celles qui portent le voile, l’abandonnent, selon des fondements juridiques acceptables.

 

Dans le 2ème article du projet du gouvernement, qui illustre en quoi c’est une loi d’opportunité, le gouvernement prévoit un article qui punirait les hommes qui obligeraient les femmes à porter la burqa, par la violence, la menace ou l’abus de pouvoir d’autorité, de 15 000 euros d’amende et d’un an d’emprisonnement. On crée donc un délit spécifique, avec une peine spécifique, avec un dispositif qui est pourtant en deça de la loi actuellement en vigueur. L’article 222-13 du code pénal prévoit 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende pour les violences commises pour son conjoint, les violences verbales suffisant à cette condamnation, et l’article 222-18 prévoit les mêmes peines en cas de menaces ou des violences quand la menace est assortie d’une condition, comme l’injonction de porter le niqab sous peine de violence. Cela ne signifie pas que nous devons être dans une sorte de surenchère, mais illustre tout simplement que le gouvernement a fait son projet de loi avec des objectifs politiques qui se préoccupent assez peu des conditions d’application, mais plutôt du bénéfice électoral que pourrait en tirer le président de la République. Nous pensons qu’il s’agit d’un sujet sérieux. Dès lors que le gouvernement a fait appel à l’expertise du Conseil d’État, qui déclare que les fondements juridiques son incertains, il faut rechercher l’efficacité.

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 12:22

drapeau-torche-cul.jpg

 

Le "coup de coeur" du jury de la Fnac de Nice est un "outrage inacceptable" pour l'ancien ministre de l'immigration et de l'identité nationale, Brice Hortefeux. C'est une farce? Non car il ajoute que «les valeurs et les symboles de la République [soient] respectés, partout et par tous.». «personne ne peut accepter que la liberté d’expression soit détournée au mépris de l’emblème de notre pays".

 

Moi j'accepte! M. le ministe, même si la photo n'est pas du meilleur goût, la liberté d'expression doit permettre ce cliché politiquement incorrect.

 

Et surtout M. le ministre "charter", respectez déjà la devise de la république "liberté, égalité, fraternité" ainsi que la déclaration des droits de l'homme et du citoyen avant de venir donner une leçon qui sent le nationalisme rance et puant. L'UMP en perdition est-il à la pêche aux électeurs du FN?

 

Quand à Michèle Alliot Marie qui déclare que c'est «un acte intolérable contre le drapeau français» on peut lui conseiller de réécouter ses classiques comme Serge Gainsbourg Aux armes et caetera même si on imagine qu'elle préfère un bon Didier Barbelivien...

 

Jérôme

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 15:04

ombre FMILe premier ministre grec doit se rendre demain à Washington pour s'entretenir avec le directeur général du FMI, Dominique Strauss Kahn qui déclare être "prêt à agir rapidement". La Grèce dont la dette s'élève à près de 300 milliards d'euros (125% du PIB), doit rembourser 30 milliards d'ici la fin de l'année!

L'Union Européenne se déclare prête à débloquer 30 milliards d'euros et le FMI 15 milliards pour que la Grèce puisse faire face à ses créances.

 

Si la situation économique, sociale et politique est explosive en Grèce, elle pourrait le devenir dans toute la zone euro si rien n'est fait... Malgré la frustation de nombreux pays européens, l'Allemagne en tête, cette aide est nécessaire. Si la crise grecque empire cela pourrait être à nouveau l'effet domino sur les marchés financiers comme cela s'est passé en 2008 avec la faillite de Lehman Brothers. De nouvelles tensions sur les taux directeurs des banques centrales entraineront de graves difficultés à court terme pour d'autres pays qui ont un besoin impératif d'emprunt comme l'Espagne par exemple.

 

L'intervention du FMI dans la zone euro - une première - est considérée par certain comme un camouflet pour l'Europe. Mais la nomination du peu charismatique Van Rompuy à la tête de la présidence du conseil européen est déjà le signe que l'Europe politique n'existe pas et n'est, malheureusement, pas prête de voir le jour...

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 12:06

LDH.jpgLa ligue des droits de l'Homme de Châteaulin centre Finistère porte son soutien à Mme Claudia CONTRERAS CONTRERAS épouse Goardou qui est sous la menace d'une expulsion rapide.

 

Madame Contreras Contreras vit en France depuis 2004, travaille en CDI, est intégrée dans la vie locale et associative et a toujours fait preuve de respect des règles démocratiques. Elle participe à la vie économique, sociale et humaine de Châteaulin.

 

Elle souhaite poursuivre sa vie à Châteaulin.

 

Son arrêté d'expulsion est à partir du 10 avril 2010 à minuit

 

 

La Ligue des Droits de l'Homme de Châteaulin a décidé de créer un comité de soutien auquel vous pouvez adhérer :

 

> J'adhère au comité de soutien

 

> Si vous représentez un collectif, une association, une collectivité, un parti politique,.. Merci de nous adresser un courrier à :


Ligue des Droits de l'Homme

Maison Pour Tous

5, quai Robert Alba

29150 CHATEAULIN

 

ou par courriel : contact@ldhchateaulin.org Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Soutiens déjà reçu :   

 

Mr Christian Ménard (Député du Finistère, Maire de Châteauneuf-du-Faou), Mr Jean-Jacques Urvoas (Député du Finistère), Mr Richard Ferrand (Conseil Régional de Bretagne, Conseil Général du Finistère), le Parti Socialiste (canton de Châteaulin), le NPA, l'association Polysonnance (Maison Pour Tous de Châteaulin), l'association RAPASS (Run Ar Puñs), le Théâtre du Miroir, LDH Brest, CFDT (Syndicat Général Agroalimentaire du Finistère), Mme Yolande Boyer (conseillère municipale de Châteaulin), Mr David Caron (conseiller municipal de Châteaulin), SNES-FSU Finistère, association Expression Citoyenne, LDH Dinan, CFDT du Conseil Général, collectif CGT Châteaulin, Daniel Le Bigot (adjoint au Maire de Quimper), Ligue de l'enseignement-fol du Finistère, Yannik Bigouin (conseiller régional de Bretagne), LDH Saint-Brieuc, Mr Jean-Pierre Bigorgne (Vice Président de Quimper Communauté), Mme Monique Prevost-Guerer (conseillère municipale Douarnenez), Mme Marie Madeleine Le Bihan (conseillère municipale Rosporden), Mme Marie France Deffay (présidente d'IDES, conseillère municiapale Moëlan sur mer), Mr Yohann Nedelec (Maire du Relecq-Kerhuon), Mme Sylvaine Vulpiani (Conseillère Régionale), Mr Kofi Yamgnane (Sursaut Togo),

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 11:57

allègreL'appel signé par 400 scientifiques français pour dénoncer "les accusations mensongères à l'encontre de notre communauté" est plutôt surprenant. Les scientifiques mettent en cause Claude Allègre (photo) et son ouvrage L’Imposture climatique ou la fausse écologie (Plon, 2010), et Vincent Courtillot, dans Nouveau voyage au centre de la Terre (Odile Jacob, 2009) qui pointent selon les signataires "les prétendues erreurs du GIEC". Comment ces deux "hérétiques" peuvent-ils donc mettre en doute les conclusions et études du GIEC? Cet appel sonne, quand même, comme un aveu de fébrilité...

 

Si Claude Allègre est dénigré depuis un certain temps pour ses prises de position écolo-sceptique, il bouscule les idées reçues. Et pourtant... le climategate qui a éclaté en plein sommet de Copenhague a semé le trouble. Bien sûr, les lobbies pétroliers ou autres se sont engouffrés dans la brèche. Mais le blême est que le GIEC, qui a obtenu une bourse de 1.5 millions de dollars pour son prix Nobel, s'est parfois arrangé avec les chiffres.  Le magistral rétopédalage sur la fonte des glaciers de l'Hymalaya passant dans la première version de 2035 à ... 2350 ensuite laisse songeur.

 

Mais c'est bien sûr la part de l'activité humaine dans le réchauffement climatique qui cristallise (enfin!) le débat. Le consensus GIEC affirme qu'il est "certain" à plus de 90% que le réchauffement cimatique est le fait de l'activité humaine... Mais nombreux sont ceux qui mettent en cause cette "vérité"!

 

Le débat La terre est-elle au bord de la catastrophe sur VSD.fr entre Laurent Cabrol et Yves Cochet mérite le détour...

 

Peut-on parler de pensée unique en matière de réchauffement climatique?

 

Jérôme

 

(le passage sur le consensus GIEC a été modifié suite à une remarque dans les commentaires) 

 

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 15:57

defendons-la-parite.pngLes femmes représentent la moitié de l'humanité. Ce qui les concerne intéresse la société toute entière. Pourtant, elles subissent encore aujourd'hui de fortes discriminations. En politique, dans la sphère économique, elles sont toujours sous représentées. C'est pourquoi les actions en faveur de la parité, entreprises par la gauche doivent se poursuivre et s'intensifier.

 
La droite tourne le dos à la parité. Avec la contre-réforme des collectivités territoriales, la régression est alarmante. Les projections réalisées sont unanimes : en 2014, les « conseillères territoriales » occuperaient moins de 20 % des sièges, alors que les régions comptent aujourd'hui 47,98 % de femmes.

 

>> Comme Martine Aubry, Cécile Duflot, Jean-Pierre Chevènement, Jean-Michel Baylet, Bertrand Delanoë, Michel Destot, signez et faites signer notre pétition pour la parité ici.

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 13:20

Brennilis.jpgOn a appris ce week-end les conclusions de l'enquête publique défavorable concernant le démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis arrêtée depuis... 1985!  Le maire de Loqueffret François Kergoat s'interroge sur cet avis «À quoi sert-il d'attendre 40 ans, comme l'ont proposé certaines associations? Le béton n'est pas fait pour tenir indéfiniment. Sans compter que le démantèlement est générateur d'emplois». Il ajoute que ce que propose EDF est «convenable» même si, reconnaît-il, le stockage des déchets «demeure incertain». De leur côté les associations fortes d'une pétition de 9000 signataires demandent à l'état "d'ouvrir un débat public national sur le démantèlement des installations nucléaires". La balle est dans le camp du gouvernement...

Dans la foulée un rapport de la mission parlementaire sur le développement de l'éolien vient d'être publié. Il fustige les "dispendieux effets d'aubaine de l'éolien" et les "coûts improtants des installations". Cela vient de provoquer la démission du député PS Philippe Plisson co-rapporteur de la mission : "Sur le fond, on est d'accord sur pas grand-chose, sinon sur rien", a estimé le député de la Gironde, estimant que la première mouture du rapport avait "une connotation anti-éolienne" et débutait par une "ode au nucléaire". "Je ne peux pas écrire mon nom sur un rapport anti-éolien alors que je suis en train de mettre en place la première zone de développement éolien d'Aquitaine", a-t-il expliqué." Le Président de cette mission n'est autre que le député UMP Patrick Ollier dont les passes d'armes sur fond de "lobby" avec le député vert Yves Cochet ont été nombreuses par le passé. En mars 2006, Patrick Ollier, président de la commission des affaires économiques et du groupe d'amitié France-Libye, "annonce", -après son 7ème voyage à Tripoli-, la signature d'un contrat dans le nucléaire civil "dans les quinze jours qui viennent" entre Areva et la Libye. Le contrat sera finalement retoqué pour une signature entre la Lybie et la France et non plus Areva.

Pas sûr que tout cela soit de nature à faire avancer le schmilblick?

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Actualités
commenter cet article

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche