Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 22:01
Allocations familiales, un choix de justice sociale

L'engagement 16 du candidat Hollande "Je rendrai le quotient familial plus juste en baissant le plafond pour les ménages les plus aisés" va donc être mis en oeuvre avec une réduction du plafond du quotient familial de 2000 à 1500 euros.

Cet arbitrage fait suite à de multiples rebondissements. En effet, en mars dernier le Président Hollande affirmait préférer "la modulation des allocations familiales en fonction des revenus".

Le gouvernement a donc renoncé à cette dernière proposition, pourtant plébiscitée par l'opinion selon un sondage (68%), mais qui ouvrait une brèche dans un principe de base de notre modèle social, l'UNIVERSALITE. Selon ce principe de redistribution égalitaire, comme pour le remboursement des soins médicaux, les allocations n'ont pas à être déterminé en fonction des revenus.

Le caractère universel des allocations familiales est donc préservé ce qui n'empêche pas d'augmenter ... l'impôt progressif !

1 milliard d'euros va être dégagé pour la branche "famille" de la sécurité sociale afin de contribuer à son équilibre.

C'est donc bien un choix de justice sociale qui a été rendu par Jean-Marc Ayrault aujourd'hui avec une mesure qui impacte les 12% de français les plus riches.

Cette réduction du plafond du quotient familial est accompagnée d'autres mesures qui concernent la PAJE, les frais de scolarité, le complément familial majoré pour les plus modestes, une augmentation de 25% de l'allocation de soutien familial et l'engagement de 275 000 nouvelles "solutions d'accueil" pour la petite enfance. Voir le dossier complet du journal Les Echos ici

Êtes-vous concerné par la baisse du quotient familial ? La réponse est ici

Je continue néanmoins à m'interroger sur la pertinence de "toucher" à la politique familiale qui a fait ses preuves avec une natalité française qui est en pôle position européenne en chiffres absolus : 830 000 naissances en 2011

Repost 0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 15:36
République pour tous, République partout

Au lendemain de sa validation par le Conseil constitutionnel, la loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe en France a été promulguée par le président de la République et publiée samedi au Journal officiel.

Dans un communiqué Harlem Désir et Marc Coatanéa, premier secrétaire fédéral du Finistère déclarent "C'est une victoire de la République de l'égalité. Nous pensons à toutes les familles et à leurs enfants qui vont pouvoir bénéficier de la protection de la loi de la République."

Le premier mariage pour tous sera célébré le 29 mai par Hélène Mandroux, maire PS de Montpellier.

A Clohars-Carnoët, comme partout en France, les officiers d'état civil vont avoir l'honneur de célébrer les premiers mariages de l'histoire de France pour les couples de même sexe !

Les manifestations homophobes d'une vieille France intolérante n'y changeront désormais plus rien. Pour rappel, les élus récalcitrants risquent des sanctions très sévères : jusqu'à 3 ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amendes.

République pour tous, République partout !

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoët - dans Changement en cours
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 21:50

Un an après l'élection de François Hollande à la Présidence de la République, le Parti socialiste a créé un espace numérique animé dédié aux engagements tenus par le président et son gouvernement.

Un an d'engagement pour répondre à l'urgence sociale, pour apaiser la République. Un an pour l'emploi et l'activité des entreprises, pour l'Europe de la croissance contre l'austérité. Un an pour préparer notre avenir !

Découvrez le nouveau site internet consacré au bilan d'une année d'action du président de la République et du gouvernement

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Changement en cours
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 21:47
La Famille française entre dans le XXI è siècle

Mardi 23 avril 2013, un grand jour pour le droit et l’égalité. Le texte ouvrant le droit au mariage et à l’adoption pour tous les couples a été adopté : 331 voix contre 225

Quelle victoire de la tolérance sur l’obscurantisme ! Ces rassemblements prônant la disparité des droits n’auront pas réussi à faire basculer notre république dans une république passéiste et réactionnaire.

Cette victoire est une victoire du droit et non de la morale. Tous égaux avec les mêmes droits !

Repost 0
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 15:57

dette-UMP.png10 mois après le "ça suffit" des français à Nicolas Sarkozy et 10 ans de droite au pouvoir, les médias tentent de nous faire croire que ces mêmes français ont la nostalgie de notre ancien Président. Ce dernier semble pourtant plus attiré par la gestion d'un fond d'investissement et les pétrodollars qatari que par la défense des valeurs de sa France Forte ...

Une piqûre de rappel du bilan UMP n'est donc pas inutile pour ceux qui ont déjà la mémoire courte !

Lors de son discours de réponse à la motion de censure déposée par Jean-François Copé, Jean-Marc Ayrault est revenu hier sur les actions engagées par le gouvernement :

Réduction des déficits, justice fiscale, économies de l'Etat, modernisation de l'action publique, décentralisation, transition écologique, Grand Paris, logement abordable, réforme de l'Ecole, pacte de compétitivité, contrats de générations, emplois d'avenir, BPI, réforme bancaire, sécurisation de l'emploi, mariage pour tous, égalité des droits ...

"En dix mois nous avons fait ce que vous n'avez pas fait en dix ans" a t-il rappelé :

"Au lieu de commencer à faire l’inventaire de votre propre échec, vous n’avez rien d’autre à proposer qu’une censure. (...) Nul n’a oublié les 600 milliards de dettes supplémentaires, les 24 taxes supplémentaires, le million de chômeurs supplémentaire, l’industrie sinistrée, le commerce extérieur en déficit inégalé. La part de la dépense publique est passée de 52 % à plus de 56 % dans la richesse nationale."

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Changement en cours
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 12:00

TaubiraAu premier jour du débat dans l'hémicycle sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexes, Christiane Taubira, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, a présenté et défendu le projet de loi devant les députés.

Après être revenue sur l'histoire du mariage civil depuis son instauration en 1791 et ses deux siècles d'évolution «vers l'égalité», la ministre a rappelé que le texte n'avait qu'un seul objectif, «parachever cette égalité» :

C'est un acte d'égalité. Il ne s'agit pas d'un mariage au rabais, il ne s'agit pas d'une ruse, pas d'une entourloupe, il s'agit d'un mariage avec toute sa charge symbolique, et toutes ses règles d'ordre public.

Christiane Taubira a rappelé que le mariage homosexuel n'enlèverait rien au mariage hétérosexuel, fustigé «l'hypocrisie» de ceux «qui refusent de voir ces familles homosexuelles» et parlé «d'égoïsme pour ceux qui s'imaginent qu'une institution de la République pourrait être réservée à une catégorie de citoyens».

La garde des Sceaux a par ailleurs dénoncé «les mensonges» de ceux qui prétendaient que les mots "père" et "mère" seraient supprimés.

Dans un deuxième temps, la ministre a défendu le droit à l'adoption pour tous les couples rappelant que l'argument des opposants au texte ne tenait pas :

Au nom d'un prétendu droit à l'enfant, vous refusez des droits à des enfants que vous choisissez de ne pas voir. (…) Vos objections n'ont pas de fondement sauf une réelle difficulté à inclure dans vos représentations la légitimité des couples de même sexe.

En conclusion, la ministre a lancé :

Nous sommes fiers de ce que nous faisons !

Avant de citer le poète Léon-Gontran Damas :

L'acte que nous allons accomplir est beau comme une rose dont la tour Eiffel assiégée à l'aube voit s'épanouir enfin les pétales. Il est grand comme un besoin de changer d'air, fort comme l'accent aigu d'un appel dans la nuit longue.

 


Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Changement en cours
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 12:02

Dossier-de-presse-Projet-de-loi-refondation-couverture_2392.jpgLa dernière Lettre de l'Union des Elus Socialistes et Républicains du Finistère (UESR 29) est entièrement consacrée à la réforme des rythmes scolaires ici. Marc Sawicki, adjoint au maire de Brest, délégué de la politique éducative locale revient sur cette réforme, priorité politique incontournable, et la totale absurdité des rythmes scolaires des enfants dans l’école à 4 jours : "plus longue journée au monde, plus faible nombre de journées par semaine et plus petit nombre de jours de classe dans l’année. Le diagnostic fait l’objet d’un vrai consensus : l’école primaire stresse et fatigue les enfants, sans pour autant leur donner un meilleur niveau que leurs camarades européens"

Malgré ce constat connu depuis de nombreuses années, le projet de réforme des rythmes scolaires est resté dans les cartons. En effet, à travers la réforme des rythmes scolaires, c'est bien évidemment des modifications profondes dans la société qui sont en jeu : organisation des familles, du monde associatif, emploi du temps des professionnels de l'éducation, enjeux économiques et touristiques...

Les réticences et oppositions au changement sont donc fortes face à une mesure qui est motivée avant tout et surtout dans l'intérêt de l'enfant.

Pour Vincent Peillon, Ministre de l'éducation, c'est une raison suffisante qui est corroborée par le Président de la FCPE, Jean-Jacques Hazan, qui considère qu'"il faut faire passer les enfants d'abord pour une fois" ici

Le projet de loi ne concerne pas seulement l'aménagement du temps scolaire mais a l'ambition d'une refondation de l'école à travers 25 mesures clefs

Lors de ses voeux à la population samedi matin, le maire de Clohars-Carnoët, a pris clairement position pour que la commune s'engage, si possible, dès la rentrée de septembre 2013 sur le changement de rythme scolaire. A suivre ...

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Changement en cours
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 14:52

ateliers-2.jpgTout commence en Finistère, y compris les ateliers du changement que le parti socialiste va organiser tout au long du premier semestre 2013. C’est en effet à Brest qu’Harlem Désir inaugurera cette nouvelle forme de rencontres entre les socialistes et les Français le jeudi 7 février de 18h30 à 22h00 à l’atelier, près du stade Francis Le Blé, 16 rue de Quimper.

Déjà, à la tribune du congrès de Toulouse, le premier secrétaire du Parti Socialiste avait annoncé cette série de réunions. « Notre feuille de route est claire : notre Parti doit être le garant des 60 engagements présidentiels mais aussi le moteur du changement dans la société ! L’exigence d’un parti qui soutient sans faille le gouvernement va de pair avec celle de son autonomie, de sa liberté de débat et de proposition. »

Le rôle du Parti socialiste est de s’adresser à ceux qui, à cause de la crise, ne croient plus en la France, en notre dynamisme économique, en notre modèle social.
A ces familles qui vivent dans la peur du lendemain, à ces jeunes pour qui l’avenir n’est plus une promesse mais une menace, ces travailleurs pour qui le travail n’est plus un droit mais une angoisse, celle de ne plus en avoir, ces salariés qui courent de temps partiels en emplois précaires sans arriver à boucler les fins de mois, ces retraités qui après une vie de labeur ne savent pas comment payer le fioul pour se chauffer l’hiver.
« Nous avons la lourde charge de répondre aux impatiences, aux colères parfois » a rappelé Harlem Désir. « Nous avons aussi la responsabilité de dire que le changement, contrairement à ce que d’autres ont voulu faire croire dans un passé récent, cela ne va à la vitesse d’un SMS, cela ne se fait pas d’un coup de menton ! »
Le changement c’est à la fois répondre à l’urgence et préparer de grandes réformes d’avenir et de progrès pour la société, l’économie et la démocratie.
Fort de cette conviction, le parti socialiste a décidé d’organiser, tout au long du 1er semestre 2013, une série de réunions intitulées « ateliers du changement ». Ces rencontres sont destinées à donner la parole aux Français afin qu’ils expriment leur attentes et la manière dont ils voient l’avenir de leur région, de la France et de l’Europe.
Le coup d’envoi de cette série de rendez-vous avec les Français sera donné à Brest le 7 février.

Carton d’invitation (PDF – 160.9 ko)
Lettre d’Harlem Désir (PDF – 104.7 ko)

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Changement en cours
commenter cet article

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche