Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 09:49

anne_et_michal_5.jpgMichaël Quernez, conseiller général du canton de Quimperlé, élu en mars 2008 avec sa remplaçante Anne Maréchal avec 65 % des voix face au candidat UMP Francis Jegou annonce dans un communiqué de presse qu'il ne se présente pas aux élections législatives de 2012 :

Législatives 2012 - 8°circonscription du Finistère

Quimperlé, le 6 septembre 2011

Au lendemain des élections cantonales de mars dernier, et suite à des échanges avec Pierre Maille, Gilbert Le Bris et Louis Le Pensec, j’ai pris la décision de ne pas être candidat aux élections législatives de juin 2012.

Nous le savons tous, le Parti Socialiste ne souhaite plus que ses élus pratiquent le cumul des mandats, en particulier celui de parlementaire avec des fonctions exécutives au sein des collectivités locales.

A la veille d’échéances nationales capitales pour notre pays, les élus socialistes, fidèles à leurs convictions et à leurs engagements, se doivent d’être exemplaires.

C’est pour cette raison que, depuis 2008, le Président du Conseil général, Pierre Maille, ne propose plus aux parlementaires finistériens d’exercer des fonctions de vice-président de l’Assemblée départementale.

Lorsque j’ai accepté sa proposition, en mars dernier, d’être à nouveau son vice-président en charge de l’insertion et de l’économie, j’ai fait le choix d’inscrire mon action dans la durée.

Je ne conçois pas de démissionner en cours de mandat d’une telle responsabilité que je veux, avant toute chose, utile et au service de toutes les Finistériennes et de tous les Finistériens.

Je reste, bien évidemment, très attaché au pays de Quimperlé où je suis élu, et attentif à la réussite des projets de ce territoire et de ses habitants.

Michaël Quernez

Vice-président du Conseil général

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 21:01

Photo-022.jpgLes (très) nombreux spectateurs de la 3ième édition du Festival des Rias ont encore été conquis cette année avec des spectacles renversants, drôles et magiques. A l'initiative des élu(e)s des 3 communes côtières de la COCOPAQ, Riec Sur Belon, Moëlan sur Mer et Clohars-Carnoët, ce rendez-vous de rentrée autour des arts et du théâtre de rue connait un succès qui dépasse aujourd'hui très largement les limites du Pays de Quimperlé. Le Centre National des arts de la rue Le Fourneau est associé depuis le départ au festival des Rias avec une programmation décoiffante pour le plus grand bonheur du public.

Nicolas Morvan et Jacques Juloux, maires de Moëlan et Clohars (en photo avec Tumble Circus) ont fait part de leur satisfaction et plaisir ce soir à Doëlan pour la clôture de la marée 2011 (manque Sébastien Miossec excusé). Pour 2012, les élus annoncent un festival encore plus grand, encore plus beau qui sera étalé sur 5 jours (au lieu de 3) et probablement élargi à d'autres communes.

"La culture n'est pas un luxe mais une nécessité" Gao Xingjian, Prix Nobel de littérature.

Compagnie n°8 - Donnez nous votre argent Kerfany Moëlan

Photo-006.jpg

 Tumble Circus -Up Above ! Doëlan sur MerPhoto-015-copie-1.jpg

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 10:11

Fêtede la rose 2011 resto

fete-de-la-rose-verso.jpg

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 10:50

sortie-de-bain-001.jpgSamedi, c’était la traditionnelle fête bretonne des Korollerien Laëta. En fin d’après midi, la météo capricieuse nous a fait grâce de ses gouttes, et de fait, comme tous les ans, le public est venu très nombreux. Il y avait là des touristes, bien sûr, mais aussi des cloharsiens heureux de se rendre au bord de mer et voir leur commune animée tout l’été. Beaucoup, comme moi, sont venus dîner un repas de crêpes sur place. La partie musicale était réalisée par un très bon groupe « Sans Gain » ……… Au micro, j’ai compris qu’il venait de Lorraine mais cela m’étonne car, même si c’étaient des musiques électriques, elles étaient d’origine celtique. Si c’est cela, c’est la démonstration, une fois de plus, que notre culture est bien présente partout ! Toujours utile que c’était d’excellents musiciens et les amateurs ne s’y sont pas trompés. Maurice Morlec nous a également interprété quelques chants locaux et les Korollerien se sont produits, toujours avec le même bonheur. J’ai beaucoup aimé les jeunes pousses de notre cercle celtique local. Ils nous ont fait quelques pas de danse très enjoués. Le bonheur d’être sur scène se lisait sur leurs visages. A travers leur prestation, chacun, a pu mesurer l’importance de transmettre notre culture aux jeunes générations. Gilles Meurlay, leur président, en a profité pour rappeler que les couleurs des costumes locaux (rouges, jaune, orange) étaient présentes lors de la venue des peintres au Pouldu. Comme sur toute la Bretagne, le noir s’imposera quelques années plus tard, au début du 20 ° siècle, sous l’influence religieuse. Quand aux coiffes, elles sont, contre toute logique, d’origine vannetaise. Une exception dans notre Cornouaille !

Le dimanche, c’est une météo carrément hostile qui avait pris place… A 15 heures il était question d’annuler, mais miracle, une trouée dans les nuages, inespérée, a relancé le concert des « sorties de bain ». Chaque dimanche la commune fait venir un orchestre ou une fanfare qui  à partir de 18 h 30 qui anime la place Gauguin et la rue des grands sables. Un marché artisanal prend aussi place dans la rue. Seul hic ce dimanche, le concert a dû être reporté d’une heure au vu des conditions météos qui ont retardé l’installation matérielle. De fait, de très nombreux cloharsiens se sont présentés à 18 h 30 mais ils n’ont pas attendu une heure. Ils ont eu tort …. Le groupe « la Fausse d’Orchestre » composée de 6 musiciens a carrément enflammé la place. Quelques 400 personnes ont assisté époustouflés à ce concert comique inspiré des arts de la rue. On est passé des airs consacrés au moustique du Chykungunya à l’hymne à l’homme petit au porte voix sécuritaire, en passant par la quête à musique à 1 euro. On a ri, beaucoup, mais on a aussi été séduit par les airs jazzy et tango de ce groupe de formation classique aux rythmiques très prenantes. Les gags et situations théâtrales ont tout du long ponctué leur spectacle. Malheureusement, la fin du concert restera dans les annales, A 10 minutes de la fin, subitement, des trombes d’eau ont fait fuir, en moins de 15 secondes, public musiciens et instruments. Sans doute le dernier morceau n’était-il pas prévu…

Chaque dimanche ce moment des sorties de bains rencontre un succès jamais démenti. Les cloharsiens y viennent, là aussi, nombreux. C’est l’occasion d’une promenade, de rencontres et d’un moment de culture partagé. Les styles musicaux programmés sont très divers : chanson française, hip hop, jazz, fanfare, samba, etc…. Bref c’est toujours différent et chacun y puise un petit peu de voyage, de rêve et de poésie. Avec l’océan en point de mire…

Jacques JULOUX

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 16:34

fregnisignant.jpgC’est un beau week-end culturel dans lequel je me suis plongé avec bonheur ! Beaucoup de rencontres et d’émotions ont parsemé ces 3 derniers jours à Kloar. J’avais envie de m’imprégner de tout et je ne regrette pas ! Commençons par la soirée de vendredi.

Deux manifestations se déroulaient conjointement. Le Raok l‘Hand accueillait un plateau très varié avec 4 groupes aux styles musicaux différents mais complémentaires. Je suis passé mais je n’ai pu assister aux concerts car mon choix s’est porté sur le café littéraire qui accueillait René Frégni. Petit public, une quarantaine, loin des quelques 250 du précédent café littéraire du 18 juillet qui avait accueilli Emmanuel Told, figure médiatique oblige… Ce fut sans doute le plus riche de tous les cafés auquel j’ai assisté ! René Frégni a lu son premier livre à 19 ans en prison militaire. Son amour pour la littérature ne le quittera plus, ni l’univers carcéral d’ailleurs ! Au point d’en vivre par sa propre plume, mais aussi de faire partager sa passion aux prisonniers des Baumettes. « Partage », voilà un mot qui convient à cet homme engagé. Sa connaissance du milieu carcéral est impressionnante. Vingt ans au quotidien auprès des caïds à les faire parler d’eux-mêmes… Avec au final un puits de savoirs sur ceux qu’on met au trou, loin des lieux communs et des vocabulaires d’exclusion... Il nous parle des gros truands criminels qui troquent leur calibre pour un stylo et qui publient en retrouvant le lien avec la vie réelle. Ou encore de cet analphabète invétéré qui n’attendait plus rien de la vie jusqu’au jour où il reçoit une carte postale d’une femme inconnue. Il se mettra à lire et à écrire pour entretenir une correspondance et finalement se marier avec elle, quelques années plus tard. Ou encore de ce prisonnier qui « s’écrira » durant un an des lettres d’amour d’une femme imaginaire auquel il répondra avec une finesse et une émotion parfaite. « Emotion », mot qui reviendra souvent dans sa bouche. Pour René Frégni la culture est le ciment de la vie, ce qui fait sens, ce qui permet aux humains de communiquer et de s’élever….Il n’y a pas de combat perdu pour lui dès lors que l’on tend la main et un stylo.

Sa description du milieu carcéral n’est pas idyllique. Il nous décrit les journées interminables des prisonniers le plus souvent abrutis par 15 à 17 heures de télévision quotidienne où défilent des flics et des gangsters, gage de leur future réinsertion ? Il parle aussi des quelques 10% de psychotiques qui n’ont rien à faire en prison et que l’on mêle aux prisonniers afin de faire des économies et qui, au final, rendent l’univers de la prison encore plus anxiogène et déstructurant.

Il nous a bien sûr aussi parlé de son dernier roman : « la fiancée du corbeau » publié chez Gallimard. Claude Couderc l’a interrogé avec intimité et finesse, évoquant ses personnages et les thématiques qui traversent cet ouvrage « d’autofiction ». René Frégni nous parlera aussi tout au long de la soirée du pouvoir des mots, des grands écrivains qui l’ont marqué, du rôle de la littérature dans la construction humaine. Il traduira cette proximité en indiquant que « ses amis se trouvent dans la bibliothèque et qu’il aime les consulter »…

Je n’ai pas lu son dernier roman mais Télérama l’a salué par une critique à « 4 T » et m’a femme a aimé ce livre « intime et nostalgique ». Je vais le lire après celui en cours (les enfants de la terre) avec déjà beaucoup d’envie !

Cette soirée a marqué le public présent. Chacun est ressorti en ayant puisé chez René Frégni une part de son humanité, de son imperturbable confiance en l’homme et au pouvoir de la culture…. Un moment qui rapproche et qui donne envie d’aller vers les autres. Cela fait du bien. Tout simplement.

Jacques JULOUX

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 18:35

plus-fil-14-juillet-lev-e-boucliers-contre-id-e-eva-joly-80.jpgM. Gilles DAVID, délégué de l’UMP de la 8ème circonscription du Finistère, a publié sur le blog de son parti un texte particulièrement choquant à propos d’Eva JOLY et de sa proposition de remplacer le défilé du 14 juillet.
En réaction à ce texte consultable au lien http://ump.finistere8.free.fr/wordpress/?p=520, les socialistes de la 8ième circonscription du Finistère ont tenu à réagir :
"Le délégué UMP de la 8ème circonscription, M. Gilles DAVID, s'illustre une nouvelle fois tristement en publiant sur le blog de son parti un texte, qui sous couvert de critiquer la proposition de Mme Eva JOLY de remplacer le défilé du 14 juillet, s'adonne au populisme le plus abject, avec des relents xénophobe, homophobe et nationaliste.
Ce texte suggère dans sa conclusion que Mme JOLY n'est pas une "vraie française" en raison de son origine norvégienne, et lui demande même d'abandonner son patronyme et de quitter la France !
La proposition de Mme JOLY est parfaitement critiquable, mais une fois de plus, le respect nécessaire au débat démocratique est absent de ces propos entérinés, sans modération, par le délégué UMP. Jamais avant M. DAVID, l'UMP locale n'avait eu recours à des arguments de cette nature. Les socialistes de la 8ème circonscription condamnent la violence de ces propos et demandent à l'UMP de sanctionner son représentant qui multiplie les provocations anti-républicaines depuis sa prise de fonction.
"

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 14:28

Photo-015.jpgEn 2008 Madame RENAUD fait don à la commune de Clohars-Carnoët de la chapelle St. Jacques et du parc alentour. Le journal municipal  Kloar Infos n° 6 d'automne 2009 informe les cloharsiens des aménagements déjà réalisés : "Après les différents abattages, élagages qui ont ouvert le parc sur l’extérieur, le personnel des services techniques a effectué un terrassement qui laisse au terrain un aspect naturel, avec des formes « souples». Des allées ont ensuite été tracées pour permettre un cheminement facile. Le parvis aux abords de la chapelle est réalisé en barrettes de schiste pour rappeler les matériaux de construction du bâtiment et ainsi créer une harmonie"

Si la chapelle St. Jacques accueille temporairement la collection des tableaux de la commune dans le cadre des Arts en Baladesla statue de Philippe André "Le Couple" taillée en pierre de Kersanton (photo 1) a pris place de manière immuable sur le site.

Voici un petit tour d'horizon en photographie du parc St. Jacques dans sa version quasi définitive :

Les jeux pour enfants avec 3 plateaux

jeux

L'espace fitness pour les sportifs

Photo-012.jpg

Les tables de pique nique pratiques pour accueillir des groupes

Photo-017.jpg

Les caillebotis en partie humide 

Photo-014.jpg

La fontaine

Photo-013.jpg

Après cette seconde phase de travaux, le parc Saint Jacques est désormais un véritable espace de vie et de rencontres intergénérationnelles ouvert à toutes et à tous !

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 09:28

cycle-eau.jpgLe ministère de l’écologie et du développement durable et le ministère de l’agriculture ont mené une enquête fine sur l’eau et l’assainissement dans notre pays. Cette étude fait suite aux enquêtes de 1998, 2001 et 2004. Effectuée en 2009 elle porte sur les données de l’année 2008.

Cette enquête montre une baisse régulière de la consommation domestique de l’eau (3,5 milliards de m3 contre 3,8 en 2008). La consommation par personne est en moyenne de 151 litres par jour (contre 164  l en 2004). Plusieurs  hypothèses sont émises sur ces baisses : changements des pratiques (douches, chasses d’eau), appareils moins consommateurs, moindre arrosages des jardins, comportements moins gaspilleurs… La région Bretagne est en seconde position par sa faible consommation (121 litres) derrière le pas de Calais (l09 litres) et largement distante de la région Côte d’Azur (228 litres). Les différences climatiques expliqueraint, pour partie, ces différences.

Une autre tendance se dégage de ce rapport : les écarts de prix se réduisent entre les régies et délégations. Les opérateurs sont souvent plus chers, même si les écarts diminuent (67ct d’€/ m3 en 2004 contre 57 cts d’€/m3 en 2008). Le rapport note toutefois que « les opérateurs privés sont souvent confrontés à des conditions techniques d’exploitation  particulière relative à la densité du réseau, l’origine de l’eau, le niveau de traitement de potabilisation et de traitement des eaux usées ». L’écart de prix entre régie et délégation se resserre dans l’intercommunalité passant de 44 cts d’€ par m3 en 2004 à 25 cts d’€ par m3 en 2008.

Enfin le rapport note la hausse du prix de l’eau liée au poids croissant de l’assainissement. L’assainissement explique les disparités entre les communes. Le prix final au mètre cube de l’eau dans les communes avec assainissement collectif est très inégal. Le prix moyen au mètre cube est de 3,39 €. En 2008, le prix moyen en Finistère et Morbihan est de 4,3€, contre 4 € en Ile et Vilaine et Côte d’Armor. La région Bretagne consomme moins mais paie cher son eau… En effet les prix dans le sud de la France varient entre 2,5 € et 3 € (mais ils consomment entre 169 et 228 litres).

A Clohars, pour 2011, le prix moyen au m3 est de 4,84 €. En tenant compte de l’inflation et de l’augmentation de certains prélèvements intervenus ces 3 dernières années, le prix de l’eau  pour le Finistère est en 2011au moins à 4,5  €, soit un écart d’environ 0,35 €.  Cela est dû sans doute aussi à la taille des réseaux et au fait que Clohars est une commune touristique. N’empêche que la facture est à payer !. La taille des services d’assainissement est en débat au niveau des schémas départementaux de coopération intercommunale. Le président de la Cocopaq est favorable à lancer ce débat sur l’eau, comme la majorité des élus communautaire, à condition que les délais et les règles de ce débat ne soient pas imposés par le Préfet. On le voit ce dossier complexe risque de connaître dans les années à venir des évolutions. A suivre donc….

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 10:30

station.jpegLors du conseil municipal du 8 juillet, Jacques Allix, adjoint au maire, a présenté le rapport annuel 2010 relatif au prix et à la qualité du service d’assainissement. Rappelons que le service est assuré en affermage auprès de la SAUR (contrat en date du 1 juillet 2006 avec échéance au 30 juin 2018). La SAUR assure le fonctionnement et l’entretien des installations, le traitement des boues, les contrôles de la station, le branchement des installations, les relevés de compteur, l’édition des factures…Les eaux usées de Clohars sont traitées par la station de Kerzellec (Fort Clohars), située au Pouldu en capacité de traiter la pollution de 9800 habitants. La commune garde la maitrise des investissements et la propriété des ouvrages. Le rejet de l’eau traitée se fait en mer. Au vu des différents contrôles, la station actuelle est conforme aux prescriptions administratives. En été, elle est toutefois en limite de ses capacités. 

Le nombre de raccordement en 2010 est de 2318, soit 12 de plus qu’en 2009. En 2010 seuls 13 permis de construire pour de nouvelles habitations ont été accordés (le SCOT en prévoyait 45). Ce faible niveau de nouveaux raccordements n’est donc pas étonnant. Le réseau de collecteurs est d’une longueur de 44 km. Il n’évolue pas non plus. Les volumes facturés sont de 212 959 m3 (contre 213 208 m3 en 2009). Le volume d’eaux usées traitées pour l’usine agro alimentaire Capitaine Cook est de 65 840 m3 (65 206 m3 en 2009). Celles-ci subissent un pré traitement en sortie d’usine. Leurs rejets se font de manière régulière sur toute la semaine et équivalent à 1500 habitants.

Pour un usager consommant 120 m3, le prix payé en 2011 passe de 277,96 € à 295,02 € (+ 6,14%). En 2011 le prix moyen du m3 traité sera de 2,46 € (2,32 € en 2009)

Cela est dû aux hausses conjuguées de la SAUR  (2,25 %, contrat annuel de révision des coûts), de celle de la redevance de modernisation (+5,56%) et surtout de la commune. La hausse de la part communale représente une augmentation de 12,32 € (+10,52%). Si le prix de l’assainissement reste inchangé dans la tranche 40 m 3 et plus (1,01€), il est passé de 0,21€ à 0,5€ pour les consommations de 0 à 40 m3. De fait la moitié des abonnés se trouvait  exclusivement dans cette dernière tranche. Elle concerne essentiellement les habitations secondaires qui consomment beaucoup moins, n’étant pas occupées à l’année. Les familles résidentes, en revanche, faisaient seules l’effort pour payer les investissements passés et à venir (le tarif était 5 fois plus cher dans cette tranche de consommation !). C’était injuste. La municipalité a donc prévu d’arriver à un prix unique du m3 traité (lissage prévu sur 3 ans). Cela permettra de financer les futurs investissements de la station d’épuration et des réseaux en faisant contribuer chaque usager à parité.

La facturation du service complet (fourniture d’eau potable + assainissement)  est de 590,90 € pour 120 m3. Cela représente une moyenne du prix du mètre cube d’eau fournie et traitée à 4,84 € (+4%)

La dette en cours pour les travaux réalisés à Fort Clohars est de 241 350 €, ce qui représente des échéances annuelles de 28 011 €. En 2010 la totalité des recettes perçues par la commune liées à la facturation du service d’assainissement était de 216 488 € (contre 205 193 € en 2009). Cette somme servira en grande partie pour les études en cours et les investissements à venir, car malheureusement le budget assainissement de la précédente mandature ne comportait ni réserves ni plan de financement pour la future station et l’extension des réseaux…

Pour rappel, le coût de la future station est estimé à 6 974 000 € (valeur 2009). A cette somme subventionnée à environ 50%, s’ajouteront  450 000 € prévus pour l’extension des réseaux sur Locouarn et Posmoric.

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 19:51

Photo-004-copie-1.jpgHier soir au Ster Laïta du Bas-Pouldu, Claude Couderc accueillait le turbulent Emmanuel Todd dans le cadre des cafés littéraires organisés par la municipalité depuis 3 ans. Dans un bar plein à craquer et une ambiance assez électrique, le local de l'étape a présenté son ouvrage Après la démocratie.

Pour le politologue, historien, anthropologue ... c'est le niveau d'éducation des sociétés, notamment celui de l'alphabétisation, qui a imposé la démocratie dans les pays occidentaux par le passé comme dans les pays arabes aujourd'hui. Mais la prospérité relative des pays occidentaux est sévèrement bousculée par l'émergence de nouvelles puissances économiques où le coût du travail est parfois ridiculement bas. Le modèle de tout libre-échange, prôné par des libéraux majoritaires en Europe, devient dans ce contexte une bombe à retardement dont l'Europe mesure aujourd'hui les conséquences avec la crise grecque et peut-être d'autres pays par effet domino.   Il prévoit à court terme l'effondrement et la disparition de l'euro ... Pour Emmanuel Todd le salut de l'Europe passe inéluctablement par la mise en place d'un protectionnisme à l'échelle européenne.

Les échanges avec le public ont été nombreux avec des interventions parfois très politiques comme celles de militants du Front de Gauche venus pour en découdre avec le ... Parti Socialiste ! Emmanuel Todd, très critique envers le PS - mais son rôle consiste aussi à le bousculer - pense néanmoins que lui seul peut incarner l'alternative et votera pour son candidat quelqu'il/elle soit dès le premier tour en 2012 ! C'est bien évidemment l'information essentielle la soirée !!! 

Il n'est pas toujours facile de suivre les raisonnements d'Emmanuel Todd et impossible de résumer presque 3 heures de débats en quelques lignes. Je n'ai pas été convaincu par ses propositions sur le "protectionnisme" mais nous aurons sans doute l'occasion de débattre à nouveau avec ce sympathique voisin .

Emmanuel Todd a avoué, malgré un café littéraire passionnant, que ses livres étaient plus intéressants que sa personne ! Une bonne raison de plonger dans son livre ce que je n'ai malheureusement pas encore fait ...

JLB

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche