Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 12:22

la-droite-c-est-le-chomage 180186Le chef de l'État tente aujourd'hui de justifier son mauvais bilan en terme d’emploi en évoquant les 35 heures ou encore l'immigration. Mais ce n'est pas avec ces vielles ficelles et ces vielles lunes idéologiques qu'il masquera son bilan qui a conduit à un déclin certain de la France et à une dégradation sans précédent du quotidien des Français.

Découvrez et partagez notre vidéo sur le bilan emploi de la droite:

La droite c'est le chômage :

 

La politique de Nicolas Sarkozy a contribué à l’explosion d’un chômage de masse

  • Le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) ne cesse d’augmenter : il s’établit à 2 814 900 en France métropolitaine fin octobre 2011. Ce nombre est en hausse par rapport à la fin septembre 2011 (+1,2 %, soit +34 400). Sur un an, il augmente de 4,9% soit + 130.700 en un an !
  • Au total, le nombre des inscrits en catégories ABC — c'est-à-dire l'ensemble des demandeurs d'emploi «tenus d'accomplir des actes positifs de recherche»  a explosé pour s'élever aujourd’hui à 4.193.000. Un chiffre en augmentation de 0,4 % (+17 200) sur le seul mois d'octobre. Sur un an, il est en hausse de 5,2 %, soit + 207.000 !
  • Depuis juin 2007, il y a 990 000 chomeurs de plus
Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans En route vers 2012
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 12:11

la-droite-creuse-la-dette-c-est-vous-qui-payez-la-note.pngDepuis dix ans, la droite a multiplié la dette par deux par une politique qui ne profite qu’à une minorité de nos concitoyens les plus aisés. La crise est là, mais la responsabilité est surtout celle de M. Sarkozy. Faute d’avoir le courage de revenir sur 75 milliards de cadeaux fiscaux, le gouvernement impose au pays une cure d’austérité brutale et injuste, désastreuse économiquement et financièrement inefficace. Tous les Français s’en trouvent pénalisés.
Découvrez le clip : « "La Droite creuse la dette c’est vous qui payez la note ! »

 

 

 

la-droite-creuse-la-dette-c-est-vous-qui-payez-la-note-1733.png

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans En route vers 2012
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 12:46

1604248_5_223a_l-equipe-de-campagne-de-francois-hollande.jpg

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans En route vers 2012
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 12:01

Hollande AubryFrançois Hollande craignait, en pleine campagne des Primaires citoyennes, la "saturation médiatique". Le Conseil supérieur de l’Audiovisuel (CSA) vient de rappeler à l’ordre iTélé, LCI, BFM-TV, Europe 1 et France Inter avec 5 mises en demeures pour avoir trop laissé parler l’opposition entre juillet et septembre, au détriment de la majorité et des petits partis. La faute aux Primaires, bien sûr, mais aussi à la victoire des socialistes aux sénatoriales et aux ... affaires DSK dont on se demande bien quelles plus values elles ont apporté au PS ? Michel Boyon, président du CSA, qualifie cette période de “dépassement hors norme”, “hors proportion”.

Mao Peninou, adjoint au Maire de Paris, anticipe sur son compte facebook la période à venir : "Pour mémoire dans tout les pays ayant organisé des primaires, le candidat investit en sort avec un bonus de 5 à 10 points qui disparait ensuite dans les 2 mois. Ca nous laisse donc 2 à 7 points d'avance pour commencer la campagne, une bonne base à faire fructifier."

François Hollande a indiqué que le PS allait se mettre à la "diète médiatique" sans pour autant disparaitre de la circulation, la dosage va devoir être très subtil avant d'attaquer les choses sérieuses ...

JLB

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans En route vers 2012
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 21:48

bulle_toutelafrance3.pngLes Primaires citoyennes c'est le 9 et 16 octobre, toute la France peut voter, Retrouvez et téléchargez les bulletins de vote des candidats aux primaires.

>>Trouvez votre bureau de vote pour les primaires citoyennes.

>>Vos questions-nos réponses sur les Primaires citoyennes.

 

Des quantités importantes de bulletins ont été mises à disposition des équipes de chaque bureau de vote. Vous pouvez désormais aussi télécharger et imprimer les bulletins. De plus, le vote sur papier blanc, avec mention manuscrite du nom du candidat est possible.

 

Vous pouvez télécharger l'ensemble des bulletins de vote.

 

La mise à disposition des bulletins de vote sur Internet permet également aux personnes malvoyantes de voter de façon autonome pour le candidat de leur choix. Il leur suffit de télécharger le bulletin associé au candidat sur cette page, de l'imprimer et de se rendre à l'isoloir avec.

Téléchargez le bulletin de vote d'Arnaud Montebourg

Bulletin de vote Arnaud Montebourg

 

Téléchargez le bulletin de vote de Martine Aubry

Téléchargez le bulletin de vote de Jean-Michel Baylet

Téléchargez le bulletin de vote pour Manuel Valls

 

Téléchargez le bulletin de vote pour François Hollande

 

 

Téléchargez le bulletin de vote pour Ségolène Royal

 

Pour préparer le changement en 2012, on a besoin de vous !

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans En route vers 2012
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 12:13

course-primaires-socialistes_42ofj_1qk3fr.jpgLe journal «le Monde» daté du vendredi 23 septembre publie sur une double pages les engagements de six personnalités (artistes, philosophes, scientifiques) qui défendent le candidat qui, pour eux, porte le mieux les valeurs de la gauche. Leur argumentaire est longuement développé, mais je ne reprend ci après que des extraits qui me semblent significatifs.

 

Ariane Mnouchkine défend Ségolène Royal «parce qu’elle est digne de gouverner» et elle «admire son courage». «Elle est la seule à s’engager à mettre en œuvre la démocratie participative». «Elle veut faire de l’éducation nationale une priorité avec comme objectif de faire réussir tous les enfants dans des voies diversifiées à égales dignités». «Elle ose évoquer la revalorisation du travail manuel». « Elle veut un parlement renforcé revivifié par le non cumul des mandats» ...

 

Michel Onfray pense que cette «primaire ouverte» est une «mauvaise chose» mais il choisi Arnaud Montebourg car «tous les candidats, sauf un, communient dans cette «religion libérale» (que M.O. dénonce violemment: «le marché fait la loi, c’est la dictature de l’argent, le règne des mafias...). «Soit on sait que le libéralisme est une utopie concrète et dangereuse, et l’on opte pour une gauche, autrement dit une gauche de gauche. Seul A.M. campe sur cette position... et lui seul obtiendrait une alliance avec le Front de gauche» (pour lequel M.O. votera au 1er tour de la présidentielle).

 

Frédéric Lenoir «ne voit qu’un seul candidat susceptible de relever les enjeux (qui sont pour lui «d’une gravité exceptionnelle»): François Hollande». Trois défis: «la crise économique, financière et budgétaire» exigeant «rigueur... et volontarisme»; «la crise sociale (paupérisation, inégalités) qui impose une réforme fiscale profonde et juste»; «la crise du politique» nécessitant «un retour de confiance dans les dirigeants qui doivent donner l’exemple d’une éthique forte et non partisane». Après une critique du bilan Sarkozy, F.L. dit avoir «toujours apprécié les qualités humaines de F.H.» et pense «qu’il est le seul capable d’allier responsabilité, générosité, droiture et de susciter un large rassemblement des français».

 

Axel Kahn regrette le dévoiement de la science et de la technique vers une «logique techno-scientifique et financière dont toute finalité humaine a été gommée» qui «fait peser une menace sur l’environnement et tend à accroitre les inégalités». «Réalisme, ambition, humanisme et progrès sont les mots clés de l’action de la ou du futur(e) président. Martine Aubry est la seule à se les être appropriés» et c’est pourquoi A.K. la soutient

 

Pierre Tambourin soutient Manuel Valls pour trois qualités à ses yeux essentielles: 1) L'honnêteté nécéssaire pour expliquer «que l’espérance se construit sur des réalités et non sur des rêves; oser parler vrai, s’affranchir du langage convenu, bannir l’agressivité, privilégier la force des propos». 2) La volonté: indispensable pour «dépasser les différences,  garantir l’égalité et conduire les projets communs». 3) Le professionnalisme: «il surprend par sa connaissance approfondie des dossiers et par la rigueur qu’il met à les suivre». «Etre réaliste tout en restant optimiste, c’est bien là l’esprit de sa candidature»

 

Yves Pietrasanta choisit Michel Baylet (que bizarrement il ne nomme pas) car il pense «que le radicalisme et l’écologie ont une longue histoire commune et portent depuis longtemps une autre vision de la société et de l’économie» Ses priorités sont «la régulation financière, l’économie sociale, la démocratie locale, la transition vers l’économie verte et la développement des énergies renouvelables» Il faut «changer de modèle... en refondant l’école républicaine, promouvant de nouveaux modes de consommation, en ayant un développement urbain respectueux des espaces naturels et de la mixité sociale, une agriculture durable et une autre politique de l’énergie». Toutes ces priorités devront être «portées au niveau européen» doté d’une «politique fiscale commune cohérente et volontariste».

 

***

 

Talleyrand disait: «En politique, ce qui est cru devient plus important que ce qui est vrai.» A nous de faire le tri afin de tenter de croire seulement en ce qui nous semble réaliste et en essayant de ne pas nous tromper sur la capacité du (de la) candidat(e) à construire nos...rêves.

 

Jean Lecourt

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans En route vers 2012
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 12:37
image 11De quoi la secrétaire départementale de l’UMP Agnès Lebrun a-t-elle peur pour caricaturer si outrageusement les primaires citoyennes ?
Car enfin, oser parler de suffrage censitaire est totalement disproportionné. Il ne sera demandé aux électeurs qu’un euro pour participer aux frais liés à l’organisation du scrutin. Une élue qui se prétend si rigoureuse sur le plan financier devrait au contraire se féliciter de voir que ce processus de désignation, inédit dans l’histoire de notre pays sera financé par les partis qui l’organisent et par les électeurs qui y participeront. Il n’est pas nécessaire de revenir sur le soi-disant fichage des électeurs. Il n’y a que les responsables de l’UMP pour croire que le parti socialiste puisse avoir un quelconque intérêt à savoir qui votera ou non aux Primaires.
Enfin, que madame Lebrun s’occupe des militants qui restent encore à l’UMP avant de s’inquiéter de ceux du PS qui sont totalement mobilisés pour réussir ce grand rendez-vous démocratique. Ou a-t-elle vu que les Primaires font fi du travail militant ? Au contraire, nous sommes fiers de permettre à chaque citoyen qui se reconnaît dans les valeurs de la gauche de pouvoir choisir le candidat qui défendra ses couleurs l’année prochaine.
Cette diatribe est d’autant plus étonnante que de plus en plus de dirigeants de l’UMP reconnaissent que leur parti aussi organisera des Primaires pour désigner son candidat en 2017. C’est à ce moment là que le caractère visionnaire de la secrétaire départementale de l’UMP apparaitra au grand jour.
Communiqué PS 29
Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans En route vers 2012
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 12:24

original_38717_demi-copie-1.png

"A la question : faites vous encore confiance aux instituts de sondage ? 64% des Français répondent non. Et 59% répondent oui." Philippe GELUCK .

Je ne sais pas si la France est effectivement "championne du monde des sondages" mais force est de constater que nous sommes quotidiennement abreuvés de ces "enquêtes" d'opinion publique pour le meilleur quand la popularité du Président "chute" mais aussi trop souvent pour le pire

En 2006, les sondages ont joué un rôle non négligeable, pour ne pas dire plus, dans la désignation de la "seule qui pouvait battre Nicolas Sarkozy". Bizarrement, celle qui caracolait en tête depuis des mois et des mois avec une confortable avance sur le champion de la droite s'est retrouvée largement distancée dans les enquêtes d'opinion dès sa désignation par les militants socialistes pour ne jamais inverser la tendance ... ? 

Il y a quelques mois, des sondages loufoques indiquaient qu'un certain DSK "l'emporterait" par 65 % contre 35% face au Président sortant. Qui peut croire qu'une élection présidentielle qui ne s'est jamais jouée à plus de 5-6 points (sauf en 2002) entre la droite et la gauche pourrait en être autrement en 2012 ? Et cela même avec une gauche "sûre et certaine de gagner" (comme en 2002 et 2007 ?) comme le prédisent ces mêmes sondages.

Il y a quelques semaines la primaire écologiste était pliée d'avance selon les sondeurs et les médias (image : Une du journal Libération) avec une victoire écrasante de Nicolas Hulot sur sa concurrente Eva Joly . On a vu le résultat ... mais sans aucun mea culpa des instituts de sondage et des médias qui continuent jour après jour de faire du soit-disant sérieux avec du vent.

Hier tous les médias à partir d'un sondage Le Figaro/Opinionway annoncent en grande pompe que "Hollande creuse l'écart" selon un échantillon "représentatif" de ... 222 personnes !!! ??? Pourtant, à y regarder de plus près, Hollande chuterait de 9 points au second tour face à Martine Aubry qui remonterait de 9 points ! Alors "Hollande s'écroule" "Aubry s'envole" puis la semaine prochaine "Ségolène recolle" et la semaine suivante "Valls et Montebourg jouent les troubles fêtes" etc ...

Quelle influence ont les sondages sur les électeurs ? Y a-t-il une prime à celui ou celle qui fait la course en tête ? Servent-ils à mobiliser ou démobiliser des troupes ? 

Le 9 et 16 octobre prochain, pour les Primaires citoyennes - pas besoin d'être adhérent au PS pour voter -  il y a la seule et unique enquête d'opinion qui vaille : LE VOTE DANS UNE URNE !

JLB 

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans En route vers 2012
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 20:47

169945_photo-des-6-candidats-a-la-primaire-sociali-copie-1.jpgDans ces primaires, beaucoup de dirigeants et élus expriment leur soutien à tel ou telle candidat (e). Ils en vantent les qualités et les différences. Mais cela suffit-il ? Pour ma part le choix que je fais est aussi guidé par une lecture de l’action, des faits et de l’histoire de chacun des candidat (e). Rien d’exhaustif ni sans doute d’objectif. Une lecture, somme toute personnelle, de l’histoire politique récente  du parti socialiste et de ses leaders, pour certains aujourd’hui candidat (e) s.

Commençons donc par François Hollande. Il fut secrétaire du PS pendant 10 ans. Les années post Jospin furent à haut risque et il a su conserver le rôle prédominant du PS dans la vie politique française. J’ai pu assister à différents meetings de Hollande. Au delà de ses compétences nombreuses, c’est un orateur hors pair, doté d’un humour corrosif, capable de mobiliser et fédérer. Bref un futur présidentiable convaincant et convaincu. Ses défauts à mes yeux : avoir manqué d’autorité pour faire respecter le vote des militants sur le traité européen et ne pas avoir postulé à l’élection présidentielle en temps et en heure. L’élection de 2008 était la sienne et je pense que son absence, au vu de sa légitimité, a fragilisé le PS. Je crois en la vie politique, en ses rites ses règles. Je sais bien qu’Henri Emmanuelli était aussi secrétaire et qu’il n’a pas été candidat mais sa capacité à rassembler n’avait aucune mesure avec François Hollande. Il a eu tort de ne pas y aller plus tôt.

Ségolène Royal a incarné une réelle espérance. La déception, lors de la défaite, fut par conséquent énorme et sa gestion du second tour m’a laissé perplexe. Ségolène à montré ses derniers mois une attitude collective et son discours à l’égard de la finance me parait juste. De ce fait, elle a acquis, me semble-t-il une crédibilité nouvelle. Je ne voterai pas pour elle tout simplement parce que je ne me reconnais pas dans certaines de ses déclarations comme par exemple sur l’encadrement militaire, la nation ou encore sur ses propositions d’alliances. Le rôle d’une élection présidentielle est aussi d’ouvrir de nouveaux débats, de proposer de nouvelles solutions, d’être visionnaire. Ses « solutions »  ne me semblent pas de nature à répondre aux défis qu’ont à se poser nos sociétés.

Manuel Valls est un sans doute un bon Maire. J’ai eu l’occasion de rencontrer des responsables associatifs de sa commune et un travail de fond est réalisé. C’est, semble-t-il, un élu pragmatique et à l’écoute. Mais son besoin d’existence médiathèque nationale l’a trop souvent  conduit à crédibiliser des choix de Sarkozy, à un point tel qu’il est apparu à plusieurs reprises comme « Sarko compatible » pour la  presse. Vrai ou pas, son élection serait le pire signal que l’on pourrait donner à la gauche pour mobiliser son électorat.

Arnaud Montebourg a été l’initiateur du débat d’idées sur la sixième république et grand pourfendeur du cumul de mandats. Président du conseil général et député il n’en a pas appliqué les principes pour lui-même. François Hollande aussi cumule mais il n’a jamais signataire de texte de rénovation de cet ordre. La crédibilité en politique passe par la mise en pratique de ses idées. Pour autant je reconnais à Montebourg une vision politique différente, probablement utile pour rassembler, ainsi qu’une fidélité aux règles du parti.

Au final, au vu de sa carte de visite et de sa personnalité, Martine Aubry est celle qui a mes préférences. Je n’oublie pas qu’elle était en première ligne contre le CPE et qu’elle porté une réforme fondamentale sur les 35 heures, réclamée par la CFDT et préconisée par DSK. Son rôle de première secrétaire a été unanimement apprécié, ce qui dans le contexte de « pétard mouillé » montre à la fois son ouverture et son autorité. Ce sont là des qualités essentielles pour gouverner. J’aime aussi l’apport de ses contributions dans la primaire : débat sur la place de la culture dans l’élection présidentielle, non cumul des mandats, nucléaire. Ne pas courir après les thèmes de la droite me parait fondamental pour repenser la société. Ses soutiens me parlent aussi par leur diversité et leur histoire : Bertrand Delanoë, Pierre Mauroy, Jacques Delors, Laurent Fabius, Anne Hidalgo….

Enfin ses engagements clairs, la concordance entre ses paroles et ses actes me paraissent de bon augure pour faciliter le rassemblement à gauche au second tour. Alors pour moi c’est elle…..

Jacques JULOUX

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans En route vers 2012
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 20:16

La-rochelle.jpgCe sont 5 000 socialistes et républicains, dont 70 finistériens,  qui s’étaient rassemblés pour travailler. Et oui travailler ! Des réunions plénières, de nombreux ateliers étaient proposés aux participants sur des thèmes variés. Pour ma part j’ai suivi : « L’été européen, La crise, l’Euro » , « les lendemains des printemps arabes » « La croissance durable » « L’Europe progressiste c’est pour quand ? » et « « Soutenir les PME », un week-end bien chargé qui a été aussi l’occasion d’échanges avec les militants.

L’Europ, les printemps arabes étaient au centre de cette université, et nous avons eu la chance d’avoir pour intervenants des camarades grec, anglais, belges mais aussi marocains, algériens, palestiniens, tunisiens.

Un coup de chapeau aux MJS qui ont su mettre de l’ambiance tout au long du weekend. La dernière soirée à été à la hauteur de l’enthousiasme qui a régné durant les deux jours.

Ce qui m’a surpris, et dont je souhaite témoigner sur notre blog, moi qui ai toujours suivi les universités de La Rochelle à travers les médias : le décalage entre ce que télévisions et journaux veulent bien raconter – pour vendre - et ce qui s’y passe dans les différentes salles de l’espace l’Encan (salle de Congrès). Il n’y avait pas de « climat électrique » , malgré les primaires qui s’annoncent le mot d’ordre était «  tous ensemble socialistes » unis derrière notre candidat dès le 17 octobre. Des journées de travail qui sont bien sûr « rythmées » par de plus grandes réunions qui sont l’occasion d’écouter nos ténors – cette année nos candidats.

Une chose est sûre c’est  que les primaires ont dispersé la « nuée » de caméras et de micros qui étaient présents sur le parvis de l’Encan . La présence de candidat était facile à localiser par la présence de projecteurs.

Moi, qui ai assisté à la prise de parole de Martine lors de l’atelier « L’été européen, La crise, l’Euro » n’ai pas senti d’agressivité ni de  « petites phrases », de même lors de l’intervention de François sur « La croissance durable ». Enfin qui veut trouver un adverbe un adjectif qui peut faire mouche peut le trouver… Si les différents candidats ont réuni leurs partisans, ce qui est somme toute normal ; lors de la réunion de clôture il n’y avait pas de jeu d’un tel pour éviter un tel : des grands écrans nous permettaient de tout suivre, il y en a même qui bavardaient, d’autres  qui  contrôlent leur profil à l’écran …

Lors de l’assemblée de clôture le discours de Laurianne Deniaud a enflammé la salle, on peut l’écouter sur le net.

Une expérience que je renouvellerai sûrement, et j’invite les militants à le faire, l’écho de la presse est bien loin de ce que l’on peut y voir et écouter.

Et pour finir comme le scandaient les jeunes du MJS (car ils ont de la voix) 2012 sera socialiste !!

Anne Maréchal

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans En route vers 2012
commenter cet article

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche