Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 12:45

lionel raconte jospinLa famille socialiste était presque au grand complet lundi soir réunie autour de Lionel Jospin pour regarder ensemble le documentaire de Patrick Rotman qui sera diffusé en deux parties de 90 minutes sur France 2 les 14 et 21 janvier 2010.

Lionel raconte Jospin, c’est son titre et c’est aussi le titre du livre qui sort demain 7 janvier et qui retrace le parcours politique de l’ex Premier ministre.

L’ancien chef de la "gauche plurielle" y commente son itinéraire et les grands épisodes marquants d’une carrière brisée net le 21 avril 2002 avec son élimination dès le premier tour de la présidentielle.

Presque huit ans plus tard, Lionel Jospin explique prendre la "responsabilité entière" de cet échec, qui hante toujours les socialistes, avant d’ajouter qu’il est toujours difficile de l’emporter "quand l’attelage tire à hue et à dia".

Avant la projection, le documentariste Patrick Rotman a expliqué avoir découvert un homme plus drôle que sa caricature même s’il pouvait être "d’une extrême rigidité". " C’est peut-être le dernier des Mohicans (...) Il représente une forme d’action, de rapport entre le dire et le faire qui est en voie d’extinction", a-t-il estimé.

(source France Info)

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 21:07

Le début d'année 2010 sera placé sous le signe de la conquête avec les élections régionales qui se profilent. Jean-Yves Le Drian lance sa campagne officielle le 30 janvier à Rennes. Le samedi 16 janvier la section locale du PS invite les cloharsiens et bien d'autres à ses voeux 2010. Nous aurons l'occasion d'évoquer les dossiers chauds et de remettre quelques pendules à l'heure. Marc Coatanéa, premier secrétaire fédéral PS du Finistère sera notre invité d'honneur avec la présence de candidats à l'élection régionale comme Anne Maréchal. Une tribune socialiste est aussi dans les tuyaux...

Le webmaster a vraiment besoin de vacances et l'article "lettre au père noel" publié ce jour est loin du niveau d'un Goscinny et son petit Nicolas. Il a été zappé par son auteur...  Le blog se met en sommeil pour revenir vous informer et , nous l'espérons, encore vous surprendre l'année prochaine. 

Bonnes fêtes !!!

image_g-pere_noel_arrive.jpg

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 12:08

natalia estemirovaLe Parlement européen attribue ce mercredi son prix Sakharov 2009 à l'ONG Memorial. Cette association russe, créée dans les années 1980, lutte pour la sauvegarde de l'histoire du goulag et la défense des droits de l'homme.

Ce prix "pour la liberté de pensée", doté de 50 000 euros, va "à Lyudmila Alexeyeva, Oleg Orlov et Sergeï Kovalev au nom de l'organisation Memorial" ainsi qu'à "tous les autres défenseurs des droits de l'homme en Russie". Défenseurs qui risquent leur vie en défiant les autorités.


Le Parlement européen le leur remet, ce mercredi, au moment même où l'on célèbre le 20ème anniversaire de la mort du physicien, Prix Nobel de la Paix soviétique... et cofondateur de Memorial.

En Russie, ceux qui défient les autorités risquent leur vie. Anna Politkovskaïa était sans doute la plus célèbre d'entre eux. Mais ce sont, au total, six collaborateurs du journal indépendant Novaïa Gazeta qui sont tombés en une dizaine d'années :

Igor Domnikov (1958-2000)

Reporter et responsable des "grands dossiers", il vient de publier une série d'articlessur la corruption lorsqu'il estagressé à coupsde marteau devant l'entrée de son appartement.Après deux moisde coma, il meurt à l'hôpital. 


Youri Chekotchikhine (1950-2003)

Député à la Douma, où il siège à la commission parlementaire contre la corruption, ce collabo- rateur de Novaïa Gazeta est éliminé par empoisonnement après avoir publié une enquête mettant en cause des députés et des agents des services secrets dans une affaire de contrebande.


Anna Politkovskaïa (1958-2006)

 Journaliste d'investigation connue pour son opposition à la guerre de Tchétchénie, elle est assassinée devant l'ascenseur de son immeuble, à Moscou, dans l'après-midi du 7 octobre, jour anniversaire de... Vladimir Poutine. 


Stanislav Markelov (1974-2009)

Journaliste d'investigation et avocat spécialisé dans la défense des droits de l'homme (notamment auprès de nombreux civils tchétchènes et des victimes des groupesnéonazis), il est assassiné le 19 janvier dernier en plein Moscou. 


Anastasia Babourova (1983-2009)

Journaliste engagée dans la dénonciation de la mouvance néofasciste russe, elle accompagne Stanislav Markelov lorsque celui-ci est abattu. Alors qu'elle tente de retenir le criminel, elle reçoit une balle. Le double assassin présumé et un complice sont sous les verrous.


Natalia Estemirova (photo) (1958-2009)

D'origines russe et tchétchène, cette militante des droits de l'homme engagée auprès de l'ONG Memorial succède à son amie Anna Politkovskaïa après l'assassinat de celle-ci, en 2006. Le 15 juillet dernier, elle est enlevée devant son domicile de Grozny (Tchétchénie) puis tuée.

sources AFP, L'express
Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 11:55

A l'occasion du 20e anniversaire de la Charte communautaire des droits sociaux fondamentaux, Jacques Delors, président de la Commission européenne de 1985 à 1994 et président de Notre Europe, association qui promeut "l'unité européenne", rappelle la nécessaire prise en compte des droits sociaux. Dans une déclaration adoptée lundi 30 novembre à Bruxelles, il demande que "les droits fondamentaux soient traités à égalité avec les règles de la concurrence et les libertés économiques". Par ailleurs, il juge que l'Union doit se garder de la tentation populiste.

Existe-t-il un risque de repli nationaliste en Europe ? Quelle est votre réaction au vote suisse contre l'édification de minarets ?

En Suisse, la confusion entre la religion et les règles sociales est inadmissible. Il faut respecter les croyances de chacun. La mondialisation, que je considère comme globalement positive malgré des risques et des faiblesses à compenser, a conduit les pays européens à se replier sur eux-mêmes. Les gens n'estiment plus avoir de communauté de destin et l'Union doit faire attention à ne pas faire preuve de populisme et à ne pas instrumentaliser l'immigration. Car, même en se plaçant sur un terrain strictement réaliste, cette Europe vieillissante aura besoin de millions de travailleurs immigrés.


Que pensez-vous de la politique du ministre Eric Besson ?

Je suis vraiment choqué. On joue sur les réflexes les plus élémentaires pour essayer de gagner des voix. Le débat sur l'identité nationale est une innovation électorale. La France, c'est plus qu'une géographie, plus qu'une histoire, c'est un ordre humain, un idéal auquel on adhère, un vouloir vivre ensemble.


L'Europe sociale n'a-t-elle pas montré ses limites dans son rôle de bouclier contre la crise ?

Les limites de l'Europe sociale datent d'avant la crise. L'échec principal date de 1993 quand les gouvernements n'ont pas appliqué les prescriptions du Livre blanc sur la croissance, la compétitivité et l'emploi. Le texte était prédictif puisqu'il abordait les questions d'environnement, d'organisation urbaine, donnant des orientations pour les politiques nationale et européenne. Mais nous n'étions pas encore dans la mondialisation généralisée avec l'émergence d'un nouveau marché du travail et d'un nouveau rapport de forces entre capital et travail. Dans ce contexte, il faut donner un coup de pouce aux syndicats, car il ne peut y avoir de démocratie, sans un dialogue et des compromis entre capital et travail. Mon triptyque, lors de ma présidence, était : la compétition qui stimule, la coopération qui renforce et la solidarité qui unit. Le bât blesse sur la coopération. Contre la crise, l'Union européenne (UE) a joué les pompiers, arrosé le feu, mais avec vingt-sept compagnies différentes. Avec plus de coopération, les gouvernements auraient réagi différemment, avec une action plus européenne. Additionner les programmes ne suffit pas.


Les européennes de juin ont révélé une défiance envers l'Europe vécue comme une menace...


Il faut redire ce que beaucoup ne veulent pas reconnaître : selon les traités, les Etats et les gouvernements ont gardé une grande partie de leurs compétences en matière de social. Pendant des années, les gouvernements français ont dit : "Nous avons gagné contre les européens", ou, quand quelque chose n'allait pas : "C'est la faute de l'Europe ". Avec cette démagogie, comment voulez-vous que l'Europe soit populaire ? Ce que la France doit faire pour elle-même, l'Europe ne le fera pas parce qu'elle n'en a pas les compétences. Mais on peut sauver l'esprit du modèle social européen, c'est-à-dire un équilibre entre la société et l'individu, des compromis entre capital et travail et entre le marché et les institutions publiques. Ces compromis sont menacés et je regrette que l'UE ne fasse rien pour les rétablir.


Propos recueillis par Rémi Barroux pour le journal LE MONDE

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 11:58

Malgré une pression fiscale accrue, les marges de manoeuvre financière des collectivités locales ont diminué en 2009 et cette évolution devrait se poursuivre, selon la note de conjoncture annuelle sur les finances locales présentée mardi par la banque Dexia.

"La situation financière du bloc public local est globalement saine, même s'il y a des contrastes forts" entre collectivités, a souligné Thomas Rougier, directeur des études de Dexia Crédit local.

Mais la limitation des dotations de l'Etat, une évolution moins forte des bases d'impositions, et la réforme de la fiscalité locale "se traduiront par des contraintes sur les dépenses, au moment même où on attend beaucoup des collectivités dans le cadre du plan de relance, de celui du Grenelle de l'environnement et de la loi Handicap", a-t-il poursuivi devant la presse.

L'épargne disponible des collectivités locales a baissé pour la deuxième année consécutive (-4,6% après -3,8% en 2008), tout en restant élevée (37,3 milliards d'euros).

Pourtant la pression fiscale a augmenté de 3,4% toutes taxes et toutes collectivités confondues et bénéficie de bases d'imposition dynamiques, a relevé M. Rougier.

Les recettes des taxes directes locales (habitation, foncier bâti et non bâti, professionnelle) ont augmenté de 7,7% à 69,8 milliards d'euros.

Mais les collectivités ont souffert d'une forte baisse des droits de mutation (7 milliards d'euros, -26%) et de la stagnation des dotations de l'Etat (45,8 milliards d'euros, +0,8%).

La baisse de l'investissement local (-2,7% à 50,9 milliards d'euros après -2,1% en 2008) a néanmoins été moins élevée qu'attendue, car le plan de relance, aidé par le remboursement anticipé du fonds de compensation de la TVA, a "atténué" cette diminution.

Note de conjoncture Dexia

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 16:28

Nous vous informons que Martine AUBRY, Première Secrétaire du Parti Socialiste, sera l’invitée d’Arlette Chabot dans l’émission politique « A vous de juger » ce jeudi 26 novembre 2009 à 20H35.

Les propositions du PS face à la crise économique et sociale et à la politique du gouvernement, le débat sur les valeurs de la France et sur l’identité nationale, les questions de société, les actualités européennes et internationales, et la préparation des échéances électorales seront au cœur de cette émission.

Entre échanges avec Arlette Chabot et ses invités, journalistes, chroniqueurs et personnalités politiques, Martine Aubry livrera sa vision et son analyse de la situation de la France à mi-mandat de Nicolas Sarkozy.

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 11:58

Le sommet sur la faim de la FAO (Food and agriculture Organization) s'est tenu cette semaine à Rome dans l'indifférence la plus totale. Jacques Diouf, son directeur, annonce que plus d'un milliard de personnes souffrent de malnutrition dans le monde. Des dirigeants du G8, aucun chef d'état excepté celui du pays hôte ne s'est déplacé. Nicolas Sarkozy en voyage au proche-orient avait parait-il mieux à faire...
Jacques Diouf a déclaré à l'issu du sommet que "Sans eux, on voit mal comment le monde peut s'attaquer au défi de la faim et augmenter la productivité agricole", a-t-il ajouté en regrettant une déclaration finale "non chiffrée, non financée et qui n'engage à rien".
Aujourd'hui, 365 milliards d'euros sont alloués aux agriculteurs des pays riches contre... 7,9 milliards pour le développement agricole des pays du sud!

Les nations unies par le biais du PNUD viennent de rendre public le
rapport mondial sur le développement humain 2008. C'est la Norvèges qui occupe le premier rang et le Niger le dernier. Les indices du développement humain (IDH) permettent de disposer d'une évaluation globale des accomplissements d'un pays dans différents domaines du développement humain. Le Burkina Faso (photo Dominique Strauss Kahn en visite dans une école de Ouagadougou) est classé 177 ième sur 182 notamment par la faiblesse de l'éducation, l'alphabétisation qui tirent le pays vers la bas. Dans ce pays, de nombreux enseignants sont débauchés par le gouvernement pour devenir... préfets!

La misère n'est pas une fatalité mais sans un soutien franc et massif des pays du nord, il sera bien difficile de faire évoluer positivement la situation des plus défavorisés.

JLB

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 20:41

Martine AUBRY, Première secrétaire, Laurence ROSSIGNOL, Secrétaire nationale à l’environnement et au développement durable, et Eric LOISELET, Secrétaire national adjoint, ont reçu en septembre au siège du Parti socialiste les représentants des 11 ONG* qui ont lancé l’appel à l’Ultimatum climatique.

Cette rencontre a été l’occasion de discuter des enjeux du réchauffement climatique et du défi de taille qui pèse sur l’humanité. De ce point de vue, la conférence de Copenhague est un rendez-vous majeur : de sa réussite ou de son échec dépendra l’avenir de la planète et un nouvel équilibre nord-sud.

Le Parti socialiste soutient pleinement l’initiative des organisations qui ont lancé l’appel à l’Ultimatum climatique. Martine AUBRY a signé l’appel et invite tous les militants et les élus socialistes ainsi que tous les Français à apporter leur soutien à l’Ultimatum climatique sur www.copenhague-2009.com.


Le Parti socialiste demande au président de la République de mettre en oeuvre tous les moyens politiques et diplomatiques nécessaires pour que la France et l’Europe puissent prendre la tête du combat climatique lors de la conférence de Copenhague. Cet engagement de la part de notre pays doit se traduire dans les actes et non plus seulement dans les discours : il en va de l’avenir de notre civilisation. Le Parti socialiste en appelle également à la responsabilité des pays industrialisés qui devront faire un effort sans précédent vis à vis des pays du Sud, premières victimes du réchauffement.


Le Parti socialiste reste mobilisé et actif pour les semaines et les mois à venir et pèsera de tout son poids, au coté de ses partenaires européens et internationaux (Parti socialiste européen, Internationale socialiste), pour que la conférence de Copenhague soit un succès.


Communiqué du Parti socialiste


* Le RAC France, Greenpeace France, WWF France, CARE France, OXFAM France, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, Médecins du Monde, les Amis de la Terre, Action Contre la Faim, le Secours Catholique, la Fondation Nicolas Hulot.

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 13:18

L'enquête d'Eric Gueret et de la journaliste Laure Noualhat sur le circuit des déchets nucléaires diffusée mardi dernier sur arte est édifiante. On y apprend que contrairement à ce qu'annoncent EDF et Areva sur le recyclage, plus de 80% des déchets nucléaires ne sont pas réutilisés. Si les déchets ultimes restent un problème "officiel" pour des centaines d'année, l'uranium appauvri récupéré est en fait stocké pour sa plus grande part à ciel ouvert dans des cuves en Sibérie. Le reportage fait froid dans le dos et est toujours diponible en DVD.

L'opacité du lobby nucléaire est démontrée de manière flagrande avec un noyau dur de "sachants" essentiellement issus de l'école des mines. Le politique n'a pas toujours son mot à dire comme la totalité des ministres de l'environnement qui se sont succédés.  Les mauvaises langues internationales disent que si la France garde son statut de grande puissance, c'est surtout le fait de sa technologie nucléaire de pointe.

Mais à quel prix pour aujourd'hui, demain et après-demain?

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 13:49

Le développement durable, c'est l'affaire de tous et de chacun.


Le Conseil général s'y emploie au travers de son agenda 21 et de ses réalisations
concrètes, dont vous débattrez à l'occasion des forums internes de l'automne.

A la suite de ces forums, il a souhaité également inviter l'ensemble des Finistériens à échanger sur ce premier bilan et sur les meilleures façons d'agir durablement pour le Finistère de demain.


Toutes les préoccupations concrètes des habitants pourront être évoquées lors de

rendez-vous participatifs organisés dans les quatre pays du Finistère :

 

Pays de Morlaix

· vendredi 9 octobre, de 20h à 22h30, Espace du Roudour, Saint-Martin des Champs


Pays du Centre Ouest Bretagne

· mardi 13 octobre, de 20h à 22h30, Salle Glenmor, Carhaix 

 

Pays de Brest

· mardi 20 octobre, de 20h à 22h30, l'Astrolabe, Le Relecq-Kerhuon

 

 Pays de Cornouaille

· mardi 17 novembre, de 20h à 22H30, salle des délibérations, maison du département, Quimper

Ces réunions, ouvertes à toutes et tous, seront animées par Pierre Maille, Président du Conseil général, accompagné des vice-président(e)s auprès des pays. Elles seront ouvertes par un film de présentation de l'agenda 21 du Conseil général, proposant des témoignages des agents de la collectivité.


Elles permettront également d'échanger avec les élus mais aussi des personnalités
qualifiées, du monde associatif ou de l'entreprise.

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche