Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 11:56

La Section du Parti Socialiste de Moëlan sur Mer te convie chaleureusement, ainsi que l’ensemble de la Section, à sa :


FÊTE D’ÉTÉ


Moules - Frites


Buvette & Musique traditionnelle

Au Port du Belon

Vendredi 31 Juillet

A partir de 19h00

Formule Repas : Moules, frites, far & café

Adultes 10 € Enfants 5€


Verre de l’amitié offert aux militants socialistes arrivant à 18H30

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 18:24

Sur fond de populisme anti-élu, la réforme territoriale voulue par le Président de la République a un objectif principal : permettre à la droite de reprendre le pouvoir dans les régions et les départements actuellement dirigés par la gauche.

La création du « conseiller territorial » qui, principale mesure de la réforme, remplacera les conseillers généraux et régionaux, n’a pas d’autre objectif. Le mode de scrutin – majoritaire en milieu rural, proportionnel en milieu urbain – assurera la surreprésentation de la droite.

Le Parti socialiste proteste vigoureusement contre cette manœuvre qui, couplée au redécoupage des circonscriptions législatives, représente une opération politique et électorale sans précédent.
Nous voulons une vraie réforme territoriale! Mais elle doit être transparente et renforcer l'autonomie des territoires au lieu de les affaiblir.

L’objectif doit être de parfaire la décentralisation en renforçant la démocratie locale et en donnant aux collectivités les moyens de mener les politiques de proximité performante qu’attendent les citoyens. Les collectivités peuvent être aux avant-postes de l’action contre la crise et pour la relance.

Pour mettre en œuvre ces orientations, le Parti socialiste formule des propositions pour un acte III de la décentralisation :


-
      
Achever l’intercommunalité en la démocratisant et l’améliorant pour plus de cohérence et de solidarité.
-
      
Reconnaître le fait urbain par la création de métropoles fondée sur une démarche volontaire des collectivités territoriales et des aires métropolitaines.
-
      
Poursuivre la spécialisation des compétences respectives des départements et des régions avec la création d’un « chef de file » dans les cas  (10 à 20% des budgets) où les compétences sont partagées.
-
      
Faire des conseils généraux des conseils départementaux renouvelés intégralement tous les six ans.

 

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 14:18
Le député PS de Saône et Loire, Arnaud Montebourg, déclare ses frais de député pour Le Post.fr. Sans se plaindre, il plaide pour la transparence :

Comment se composent vos frais mensuels, en tant que député?
"Je précise avant tout que mon "indemnité représentative de frais de mandat" est versée sur un compte séparé, comme la loi l'exige. Elle est gérée par ma secrétaire, à ma permanence, à Louhans."

"Maintenant voici le détail mensuel, qui prouve que c'est insuffisant:
Je reçois 6329 euros par mois pour mes frais de député (il ne "sait pas" pourquoi le chiffre est supérieur aux 5837 euros net de l'indemnité "de base" selon l'Assemblée et nous n'avons pas pu vérifier la raison, vendredi soir avant de publier, ndlr)"

- 1133 euros / mois: dépassement de salaires de collaborateurs
C'est ce que je paye en plus des 9000 euros de frais de collaborateurs, qui ne suffisent pas à rémunérer mes 4 employés en circonscription et 1 à Paris (non, "bien sûr", ce ne sont pas des proches ou des gens de la famille, sourit-il, "ça se saurait tout de suite en circonscription et je recrute sur la compétence", ndlr).

- "705 euros de loyer de permanence de circonscription"

- "706 euros de leasing de voiture
Il s'agit d'une 407 qui doit rouler 50 000 km par an. Je n'en suis pas propriétaire et je rachète ces voitures en leasing au bout de 5 ans, avec mon argent personnel."

- "70 euros de journaux
locaux et nationaux."

- "278 euros de chauffage et électricité
pour la permanence."

- "190 euros de personnel de ménage
via des chèques emploi service ("oui, des chèques Borloo", dit-il, ndlr)"

- "178 euros de photocopie et loyer photocopieur"

- "38 euros de taxe d'habitation
pour la permanence."

- "100 euros d'entretien et assurance de la voiture"

- "380 euros d'indeminté stagiaire
pour un stagiaire, plusieurs se succédant dans l'année ("souvent des gens du coin", ajoute Montebourg, ndlr)"

- "551 euros de 'frais Arnaud Montebourg'
"C'est ce que j'avance avec ma CB personnelle - je n'ai pas de chéquier ni de CB du compte de frais de député."

"Il s'agit principalement de restaurants, ainsi que de bouquins et de carburant. J'invite à manger des journalistes, des chefs d'entreprise... souvent dans les bistrots du coin et à Paris."

- "40 euros de téléphonie portable"

- "80 euros de gerbes, fleurs, obsèques et télégrammes"

- "300 euros de fournitures de bureau et entretiens d'ordinateurs
Il y a 4 ordinateurs, ce qui représente aussi douze ans de mémoire de la permanence, au passage..."

- "25 euros d'agios bancaires"

- "21 euros d'abonnement presse et Internet
dont Médiapart, Le Monde..."

SOIT UN TOTAL de 4794 euros par mois.

Il reste 1534 euros...

Qu'en faites vous?
- "Dépassement du forfait téléphonique
que nous accorde l'Assemblée nationale - en sus des frais - et qui ne suffit jamais."

- "Compte-rendu de mandat
J'en imprime un par an, pour environ 9000 euros."

- "Carte de voeux
1 par an: 8000 euros par an. 10 000 exemplaires environ."

- "Départs de collaborateurs
Donc congés payés, etc. 2 en 2008, soit 3400 euros et 1919 euros bruts."

Pourquoi dites-vous que cela ne suffit pas?
"Je suis tout le temps dans le rouge... Donc on serre le budget et par exemple, je ne suis pas remboursé des frais que j'avance (les "frais Arnaud Montebourg", autour de 500 euros / mois, ndlr) depuis 9 mois. Je récupère actuellement ceux d'octobre 2008."

"Donc ceux qui disent que c'est le tonneau des Danaïdes... Là, c'est faux."

Vous dites que votre assistante contrôle vos frais?
"En fait, je lui donne tout mes tickets de carte bleue, et les justificatifs quand j'estime que ce sont des frais de député et elle trie. Elle ôte par exemple ce qui correspond aux périodes de vacances, etc."

Vous détaillez vos frais jusqu'en avril 2008, date à laquelle vous devenez président du conseil général... Quels sont vos frais pour cette autre fonction?
"Je vous les donnerai, mais je n'en n'ai pas le détail ce soir."

"Mon élection au conseil a dû impacter mes frais de députés ainsi:

- Faire baisser les frais de carburant
"Je suis tranporté avec un chauffeur, désormais (le député est en voiture au moment de l'interview, ndlr)".

- "Réduire les frais de gerbe"

- "Supprimer la carte de voeux
C'est le président du conseil qui l'envoie."

- "Baisser un peu le forfait téléphonique
Mais nous le dépassons toujours à la permanence."

- "Baisser les frais de restaurants
Mais cela joue dans la part de frais "Arnaud Montebourg", qui s'élève à 550  euros par mois."

"Conclusion: mon élection au conseil n'a pas beaucoup fait baisser mes frais de député."

Comment sont gérés vos frais de président de conseil général? Sont-ils tenus à part?
"C'est très contrôlé, pas comme les frais de députés. Mais c'est une enveloppe générale de frais de cabinet, qui comprend beaucoup de dépenses, un budget d'institution. Je l'ai réduit par rapport à celui de mon prédécesseur. Je n'ai pas refait mon bureau... Je note le nom des personnes avec qui j'ai mangé sur mes notes de restaurant. On ne fait pas ça pour l'argent. J'étais avocat.. On fait de la politique parce qu'on veut changer la société."

Mais ne faites-vous pas justement partie de ces 100 à 150 députés "cumulards" qui peuvent abuser, selon René Dosière?
"Mon élection au conseil général n'a fait que peu baisser mes frais de député, comme vous voyez. Je sépare les deux fonctions. A moins qu'un député ferme sa permanence pour l'installer dans sa mairie ou au conseil général et licencie ses collaborateurs... Aussi, les rémunérations sont écrétées, à 7000 euros environ, pour l'indemnité de député plus celle de président du conseil général."

N'y a-t-il donc aucun abus?
"Je n'en sais rien. Je signale juste que les rémunérations ne sont pas écrétées pour les présidents de syndicats, de communautés de communes, d'agglomération... Qui gagnent parfois jusqu'à 10 000 euros."

L'absence de contrôle des frais de députés, est-ce normal?
"Non. Il devrait y avoir un contrôle. Cela justifierait aux yeux de l'administration de l'Assemblée nationale que nous demandions une augmentation des frais."

Que pensez-vous du scandale des notes de frais des députés britanniques?
"Je n'ai pas compris comment ils pouvaient ainsi avoir dérivé et vivre sur l'argent public. C'est interdit. On reçoit une notice en début d'année. Avec mes frais de députés je n'ai jamais fait de dépense personnelle, comme des vêtements..."

René Dosière, lui, achète des vêtements...
"Ah bon... Je n'ai pas d'avis là-dessus mais je ne sais pas comment il fait. Moi je n'ai pas assez d'argent. Et ça m'intéresse de savoir comment les autres députés s'en sortent, tiens..."

Comprenez-vous que de tels montants de frais, en tant de crise, puissent choquer?
"Mais sans ces frais, on ne bosse pas, on est paralysé! C'est notre outil de travail. Demande-t-on au boulanger comment il finance son pétrin? Ce n'est pas pour sa poche! Des cartes de voeux, j'en reçois des milliers, qu'est-ce que je fais, je ne réponds pas?"

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 13:49

Le vernissage de l'exposition d'art naïf de Martine Clouet a eu lieu ce vendredi à la chapelle St Anne de Doëlan avec l'aide de l'association des amis de la chapelle et de son Président Marcel Boucque. Cette exposition, comme les "arts en ballade", permet aussi de découvrir ou de revisiter des lieux riches et incontournables du patrimoine de la commune de clohars carnoet.

Martine Clouet exposera ensuite ses oeuvres au Pavillon Davioud dans les jardins du Luxembourg :


"Le Groupe International des Primitifs Modernes dits "Naïfs" association artistique réunissant plus de 150 artistes de différentes nationalités, présente une vingtaine d'entre eux et près de 200 tableaux du 5 au 30 Aout 2009 au Pavillon DAVIOUD dans les Jardins du Luxembourg 75006 PARIS.
Des Haïtiens au Douanier Rousseau, des peintres africains aux primitifs modernes, l'Art Naïf a franchi toutes les époques et tous les continents et ne cesse de fasciner. Le Groupe International des Primitifs Modernes dits Naïfs lui a donné ses lettres de noblesse et a permis à tous les artistes et amateurs de cette forme d'art d'y trouver une sorte de résonnance commmune très stimulante. Les tableaux, riches de couleurs et de paysages familiers ou exotiques, nous invitent à découvrir un univers féérique, poétique et onirique au gré de l'inspiration.
Créé en 1989 par un collectif de peintres sous la présidence du peintre Marie-Jo RADENAC connue sous le pseudonyme de MARIE JO, l'assocation est aujourd'hui présidée par le peintre Martine CLOUET."

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Information
commenter cet article
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 11:52

Une équipe de la plus grande télévision japonaise NHK est venue au Pouldu pour la réalisation d'un documentaire de 90 minutes sur la vie de Paul Gauguin. Ils étaient accompagnés lors de leur passage à la Maison Marie-Henry du célèbre écrivain du pays du soleil levant : Natsuki Ikesawa. L'auteur a été récompensé par le prix littéraire le plus prestigieux dans son pays : le prix Aktugawa pour son roman "La vie immobile".
Paul Gauguin est particulièrement appécié au Japon pour son art inspiré du japonisme. Une grande exposition de nombreuses oeuvres de l'artiste est prévue à l'automne au Japon.

Voici une biographie non exhaustive de l'écrivain Natsuki Ikesawa :

"Son intérêt pour la littérature lui vient de ses parents et surtout de sa mère, poétesse. Il n'a que cinq ans quand ses parents divorcent ; il vit avec sa mère et ne revoit son père, le célèbre écrivain Fukunaga Takehiko (traducteur de Baudelaire), qu'à l'âge de dix-huit ans. Natsuki Ikezawa se lance dans des études scientifiques et étudie la physique à l'université. Il écrit ensuite des poèmes et des critiques littéraires, puis traduit des auteurs tels que Kurt Vonnegut, Jack Kerouac, Richard Brautigan, John Updyke. Passionné par les voyages et attiré par la civilisation grecque, il séjourne trois ans en Grèce à partir de 1975. Sur place, il traduit des poèmes grecs contemporains et fait les sous-titrages des films de Theo Angelopoulos. En 1984, il publie sa première oeuvre romanesque, 'La Stratosphère des matins d'été', puis en 1987 'La Vie immobile' qui obtient le prix Chûô-kôron des jeunes romanciers et le prix Akutagawa. En 1994, il s'installe à Okinawa. Son oeuvre est faite de romans, nouvelles (' Des os de corail, des yeux de perle' - recueil de trois nouvelles - Editions Philippe Picquier 1997) et récits de voyages."
Evene.fr

Natsuki Ikesawa est bien plus qu'un simple romancier. En 2003, il publie avec le photographe Seiishi Motohashi On a small bridge in Iraq . Après les attentats du 11 septembre 2001 et les offensives américaines, Natsuki Ikesawa, posait la question suivante : " Peut-on prêcher la morale en monopolisant les richesses ? " Et il ajoutait : si c’est l’injustice qui a engendré ce nouveau mal, le terrorisme, " alors nous devons repenser la nature même de notre civilisation ".

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoët - dans Information
commenter cet article
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 09:24

L’établissement public foncier régional sera créé en 2009. Au service de l’aménagement durable et solidaire du territoire, il accompagnera les projets des collectivités : création de logements sociaux, aménagement de zones d’activités, valorisation d’espaces naturels…

Dès 2004, la Conseil régional s'était prononcé pour la création d'un EPF pour la Bretagne, mais il aura fallu quatre ans d'attente. Enfin signé, le décret du Conseil d'Etat autorisant sa création signe la naissance de cet outil régional au service de l'ensemble des collectivités publiques bretonnes. Face à la tension foncière qui affecte la quasi-totalité du territoire (en particulier les zones urbaines et littorales) et à une envolée des prix des terrains, l'EPF mobilisera au meilleur coût les terrains nécessaires pour mener à bien les projets des collectivités : création de logements, aménagement de zones d'activités, valorisation d'espaces naturels... Il interviendra dans quatre domaines principaux : le logement (question plus cruciale encore en ces temps de crise économique), le développement économique, la protection de l'environnement, la reconversion des friches industrielles. L'EPF devrait rapidement faire la preuve de son utilité, comme dans les autres régions française qui s'en sont dotés.

Les 4 missions de l'EPF :

 

Le logement

Le logement, en particulier le logement social, sera la première priorité de l'EPFR. Fort attachement à l'habitat individuel, croissance démographique soutenue, forte demande de résidences secondaires risquent, en effet, d'accentuer la tension déjà forte sur l'offre de logements (d'autant que la Bretagne devrait compter 400 000 nouveaux habitants à l'horizon 2030 selon l'Insee). La mission de l'EPFR : favoriser la diversification de logements en milieu rural et la réalisation de logements aidés.

Le développement économique

L'EPFR aidera les collectivités à constituer des réserves foncières pour renforcer leur capacité d'accueil des entreprises, notamment à travers des zones d'activités. L'EPF pourra aussi aider au maintien des derniers commerces dans les communes rurales.
 

La protection de l'environnement

L'EPFR aura vocation à acquérir des terrains pour garantir une protection durable des sites sensibles, en les soustrayant à la pression de l'urbanisation.
Exemples : protection de périmètres de captage d'eau, réalisation de ceintures vertes, acquisition d'espaces naturels à protéger, lutte contre les inondations...


La reconversion des friches
 
L'EPFR aura pour quatrième mission de favoriser la reconversion des friches industrielles et militaires.

Source : Région Bretagne

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoët - dans Information
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 17:35

La campagne pour les européennes n'a pas passionné les foules. Contrairement au référendum de 2005 qui avait été un grand moment démocratique, cette élection n'a suscité aucun engouement. Seuls les plus de 65 ans sont se sont déplacés massivement dans les bureaux de vote avec plus de... 58% de votants pour cette tranche d'âge!
 
"Avec respectivement 70 et 72% d’abstention, selon un sondage TNS-Sofres/Logica, les 18-24 ans et les 25-34 ans ont sans surprise déserté les urnes, dimanche, pour les élections européennes. Les 35-49 n’ont pas donné l’exemple, et se sont abstenus dans 64% des cas." 20 minutes.fr

Les assesseurs dans les bureaux de vote n'ont pas eu besoin de connaitre ces chiffres pour le remarquer.
 Cet échec démocratique est aussi une gifle pour les partis politiques.

Le Parti Socialiste jugé incapable d'offrir une alternative crédible à la droite de gouvernement a été sévèrement sanctionné. Le pire n'est jamais vraiment sûr...

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoët - dans Information
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 12:10

La carte des résultats est relativement explicite avec une majorité confortée pour les droites européennes regroupées au sein du PPE. En clair, les équilibres européens ont peu bougé lors de ce scrutin avec des électeurs qui ont dans la plupart des cas soutenus les pouvoirs en place. Les européens n'ont pas voulu ajouter de crise politique à la crise économique. Merkel, Berlusconi ou encore Sarkozy sortent renforcés de cette élection. Le Président de la Comission, J-M. Barroso, a de grandes chances d'être réélu à son poste. Autrement dit, rien ne va changer ou presque...

Les partis sociaux-démocrates continuent leur lente érosion
de façon plus ou moins spectaculaire comme en France alors que les verts gagnent une dizaine de siège au Parlement. Cela ne compense pas la perte des députés européens du PSE.

La démobilisation des européens à travers le faible taux de participation, moins de 45%, est l'autre enseignement majeur de cette élection. Nous y reviendrons.  

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoët - dans Information
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 23:23

La deuxième jeunesse du FMI est le titre d'un article du journal Le Monde écrit sous la plume d'Alain Faujas. Cet article traite de la profonde mue du FMI qui retrouve en partie son rôle originel issu des Accords de Bretton Wodds signés en 1944.

"On le disait moribond, injuste, voire inutile. Il y a quelques mois, avant la
crise financière, il était honni par les militants antimondialisation, pourfendeurs de ce symbole du libéralisme triomphant. Détesté par les ultralibéraux, qui y voyaient le reliquat d'un dirigisme hors d'âge. Mais la crise est passée par là, et le Fonds monétaire international (FMI) est aujourd'hui reconnu, sollicité comme jamais..." lire la suite de l'article sur le monde.fr

Il n'y a sans doute pas lieu de "magie" - pour faire écho à un récent débat sur ce blog - mais assurement la patte d'un redoutable négociateur.

PS : Le député de Quimper Jean-Jacques Urvoas commente sur son blog l'action reconnue de DSK par un jury de 12 experts internationaux réunis par le quotidien italien Corriere della Serra.

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoët - dans Information
commenter cet article
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 18:01



Le Parti Socialiste de la 8ième circonscription vous invite à un réunion publique "les élus locaux s'engagent pour l'Europe" le mercredi 3 juin à 20h au Centre des arts et de la culture à Concarneau.

Avec les interventions des élus de la 8ème représentant les principales collectivités locales :


Gilbert Le Bris
, député
Michael Quernez, vice-président du Conseil général
Jean-Claude Sacré, président de la 4C
Dany Bellour, conseillère régionale
Gilbert Monfort, vice-président du Conseil général
Nicolas Morvan, président de la COCOPAQ
Jean-Paul Le Roux, vice-président du Conseil général

Venez discuter des propositions du programme commun aux 27 partis socialistes et sociaux-démocrates

de l’Union Européenne pour « Changer l’Europe ».

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoët - dans Information
commenter cet article

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche