Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 00:00

Dans Le Monde Diplomatique de mars 2009, Isabelle Pivert, essayiste, auteure, éditrice et conseillère municipale de Clohars-Carnoët pourfend dans un article La religion des quinze pour cent. L'analyse sur les dérives de la finance mondiale incarnées par le scandale Madoff est juste. On diffère sans doute sur les solutions à apporter.

Cela tend à montrer qu'il faut dépasser le simple cadre des nations pour relever les défis d'aujourd'hui et de demain. La finance n'a pas de frontière alors les réponses pour une régulation internationale doivent être à la même échelle.

Depuis longtemps, la gauche réclame la mise en place d'outils de gouvernance mondiale. Ces outils existent même si il faut les réformer en profondeur. C'est le chemin que prend le FMI depuis quelques mois avec un triplement de son budget au dernier G20 de Londres et des prérogatives beaucoup plus étendues notamment en matière de contrôle des opérations financières.

Les social-démocraties européennes, en constantes évolutions et adaptations au monde qui nous entoure, peuvent et doivent répondre aux défis du 21ième siècle : C'est le sens du
Manifesto adopté par les 27 partis socialistes et sociaux-démocrates pour les élections du 7 juin prochain.

Repost 0
Published by Section PS Kloar Karnoed - dans Information
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 12:01

Dans une tribune libre, Andrew Lincoln, candidat suppléant sur la liste de la circonscription Ouest décrit les enjeux des élections européennes du 7 juin prochain. Andrew Lincoln est secrétaire de la section des Abers, animateur des "citygroup" du Finistère chargés de travailler sur les questions européennes et ancien Président de l'école Diwan.


"Le moment est préoccupant. Le monde est en mutation rapide. Une partie importante des réponses justes et durables à ce tournant historique passe par la mise en œuvre de politiques sociale-démocrates au niveau européen. Et, pourtant, en France, selon les sondages, l’abstention aux élections européennes risque de dépasser son triste record de 2004 (57%) et l’UMP arrivera en tête. 

Seule une campagne efficace de notre part peut inverser cette situation. Nous devons partir du vécu de chacun afin de démontrer que notre manifeste « Citoyens d’abord : Un nouveau sens pour l’Europe » présente un projet cohérent pour l’avenir et qu’une majorité de gauche au Parlement européen construite autour du Parti socialiste européen peut apporter des améliorations concrètes dans la vie de chaque citoyen européen.


Tous nos concitoyens ont en tête le film des événements de 2008 : la première partie de l’année est marquée par des signes clairs d’une rupture potentielle de nos rapports avec l’environnement - baril de pétrole à $150 ; pénurie de produits alimentaires de base, émeutes de la faim et flambée des prix ; accélération dans le réchauffement du climat. C’est la crise écologique qui annonce l’avenir de notre planète si nous relançons le même modèle d’économie.
 

Suit la faillite de Lehman Brothers en septembre et la plongée de l’économie mondiale dans la pire dépression que nous ayons connue depuis les années 1930. C’est la crise socio-économique qui éclaire l’histoire des trente dernières années et le retour à une économie de marché dérégulée. Nous en connaissons les conséquences : explosion des inégalités de revenus et de patrimoines, pillage des entreprises par les actionnaires, endettement croissant des ménages, spirale spéculative.


Face à ces deux crises, l’Europe semble désarmée : opinions publiques en froid avec le projet européen, Commission devenue invisible, politique européenne réduite à sa dimension intergouvernementale. C’est la crise politique qui souligne les retards et les manquements dans la construction politique de l’Europe. Elle débouche logiquement sur un plan de relance sous-dimensionné qui n’est que l’addition de vingt-sept plans de relance nationaux. Elle est aggravée par les nouvelles épreuves auxquelles la solidité de l’Union est confrontée: fuite des capitaux de l’Europe centrale et méfiance croissante des marchés financiers concernant la solvabilité de certains États-membres.
 

Enfin, chacun peut voir que la période de l’histoire où les États-Unis avaient le statut de seule et unique hyper-puissance du monde s’achève et que nous allons vers un monde multipolaire dont la stabilité, la paix et l’équité sont loin d’être assurées. C’est la crise géopolitique qui ajoute une dimension internationale à la crise politique européenne.


À ces quatre crises nous avons des réponses dont l’élaboration collective (un manifeste pour vingt-sept pays) souligne le sérieux et l’ambition politique.


Nous voulons relancer la construction politique de l’Europe et avec elle l’esprit communautaire en imposant clairement la responsabilité de la Commission devant le Parlement européen, seule institution européenne issue du suffrage universel direct. La capacité de ces deux institutions à intervenir demande aussi que nous leur accordions plus de pouvoirs, dans le domaine fiscal par exemple, et plus de moyens budgétaires.


Après avoir combattu sans cesse, pendant la dernière législature, la dérégulation et le capitalisme productiviste dévoreur des ressources naturelles soutenus par les droites européennes, nous proposons d’utiliser un plan de relance européen pour engager une double mutation vers un modèle de développement plus juste (harmonisation sociale vers le haut, reconnaissance du rôle des services publics, régulation sévère du secteur financier) et plus durable (consommation de moins d’énergie, utilisation de plus d’énergies renouvelables, production de beaucoup moins de gaz à effet de serre).

 

Enfin, nous soutenons l’idée d’une Europe-puissance qui agisse comme force médiatrice capable de favoriser la coopération plutôt que le conflit. Elle doit protéger ses citoyens tout en contribuant à l’émergence d’un nouveau monde multipolaire basé sur le respect de chacun et la partage des richesses.

Notre message politique à nos concitoyens est simple : il ne faut pas confondre l’Europe et ses institutions et l’usage dont en a fait la droite ces cinq dernières années. L’Europe est la bonne échelle pour réguler le capitalisme et sortir de la crise actuelle par le haut, à condition que nous lui accordions les moyens pour agir et qu’elle soit pilotée par une majorité de gauche. La participation aux élections doit être massive pour donner au Parlement la légitimité populaire qui lui sera nécessaire pour s’imposer, face aux États-membres gouvernés à droite, dans le jeu institutionnel européen."

Andrew Lincoln

Repost 0
Published by Section PS Kloar Karnoed - dans Information
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 13:22

Lors des élections européennes de 2009, le vote de chaque citoyen sera décisif.

Face à des défis sans précédent, les citoyens européens devront choisir entre une Union européenne progressiste, dans laquelle les Etats membres travaillent ensemble et dans l’intérêt des Européens, et une Europe conservatrice qui abandonne l’avenir de nos pays et de leurs citoyens aux mains du marché.

 

Le Parti socialiste européen, lui, s’engage à créer une société plus juste et plus protectrice, en disant : « les citoyens d’abord ». Une coopération plus intense et plus efficace en Europe permettra de relever les défis et d’améliorer la vie des citoyens. Nous nous engageons à :

 

1. Relancer l'économie et éviter le retour des crises financières

2. Faire progresser la justice dans la nouvelle Europe sociale

3. Mettre l’Europe en tête de la lutte contre le changement climatique

4. Parvenir à l'égalité des sexes en Europe

5. Donner à l’Europe une politique d’immigration pour le progrès

6. Faire de l'Europe un partenaire fort pour la paix, la sécurité et le développement

 

Nous proposons 71 actions concrètes, parmi lesquelles :

 

Une croissance écologique et innovante qui créera 10 millions d’emplois nouveaux

Une nouvelle régulation des marchés financiers s’appliquant à tous les acteurs financiers

La réduction des émissions de gaz à effet de serre pour les industries telles que le transport et la construction

Un Accord européen sur les salaires garantissant un salaire minimum décent dans tous les Etats membres

L’intensification de la lutte contre le trafic de femmes et d’enfants à des fins d’exploitation sexuelle.

Notre plan de réformes progressistes apportera le changement que les citoyens attendent d’urgence.

Dire « les citoyens d’abord », c’est aussi créer des emplois.

Pour mener ces réformes, nous avons besoin d’une forte majorité de gauche au Parlement européen.

 

Avec les partis socialistes, sociauxdémocrates, travaillistes et démocrates progressistes d’Europe, nous proposons de créer cette majorité, afin de défendre vos intérêts et soutenir vos causes.


Avec nos valeurs communes et une même vision politique, nous travaillerons ensemble à une Europe plus juste, plus sûre et plus respectueuse de l’environnement. Rassemblés, nous sommes une force pour le changement.


Nous pouvons construire une société plus juste en disant : « les citoyens d'abord ».

 

En juin 2009, donnons un nouveau sens à l'Europe.

Repost 0
Published by Section PS Kloar Karnoed - dans Information
commenter cet article
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 16:12

Pour les lecteurs assidus de Charlie Hebdo, la nouvelle du départ de Philippe Val à France Inter n'est pas vraiment une surprise. La rumeur orchestrée comme on dit par "des sources proches du pouvoir" courrait déjà depuis un certain temps. Le Directeur de la rédaction et de publication aura connu des hauts et des bas à la tête du journal satirique avec son équipe de joyeux drilles comme Riss, Cavanna, Charb ou encore Siné... Ce dernier a été en conflit larvé avec Philippe Val pendant plusieurs années notamment à cause de différents sur Israël et la Palestine. Cela aura conduit au départ de Siné du journal, à la création de Siné Hebdo et finalement tourné à l'affrontement judiciaire. La publication des caricatures de Mahomet restera un moment fort de la longue histoire de journal issu de Hara Kiri avec en point d'orgue un film sur le sujet projeté au festival de Cannes.

Philippe Val est ce qu'on appelle un intellectuel de gauche, ouvertement social-démocrate. Ce qui bien sûr lui vaut de sérieuses inimitiés dans la mouvance journalistique et politique altermondialiste au Monde Diplomatique ou chez ATTAC. On peut d'ailleurs s'attendre à des étincelles quand Philippe Val et Daniel Mermet producteur de l'émission culte de France Inter "Là-bas si j'y suis" vont se retrouver...
Du côté de Charlie Hebdo, Charb devient directeur de la publication et Riss directeur de la rédaction.

En tout cas, on souhaite de bonnes ondes à Philippe Val sur la radio publique!

 

Repost 0
Published by Section PS Kloar Karnoed - dans Information
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 11:50

C'est la question qui agite le "tout culture" mondial après une enquête minutieuse de deux historiens de l'art. Si les deux comparses se vouaient une sorte d'amour-haine, la thèse de Hans Kaufmann et Rita Wildegans, dont Libération se fait écho, reste très controversée. On peut par contre affirmer sans se tromper que les deux garçons à la réputation sulfureuse n'étaient pas du genre "facile". Les deux maîtres de la peinture sont aujourd'hui inséparables puisqu'ils partagent la même galerie sur deux pans de murs opposés au Metropolitan Museum of Art de New York.
On peut même imaginer que leurs fantômes se battent toujours la nuit pour un morceau d'oreille mais cela n'est, bien sûr, pas encore prouvé...

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Information
commenter cet article
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 14:26

Le blog du PS est depuis plusieurs mois la cible de trolls qui utilisent cet outil de communication comme une tribune pour exister. Une caractéristique du troll démasqué est de crier et dénoncer "la censure, son droit à la liberté d'expression..." On peut d'ailleurs lire et relire la définition wilkipedia que nous avons déjà mis en ligne : Troll sur le net 

Marc Coatanéa  a lui aussi été confronté à ce problème récurrent de la blogosphère : "On pourrait penser que ces personnes sont en mal d'espace d'expression. Pourtant, elles-ont elle même un blog, et font parties d'association qui s'exprime librement dans l'espace public. Se servir de mon blog comme tribune ou comme porte-voix n'est pas très honnête. Si ces personnes ont des choses à dire, qu'elles alimentent leur propre blog ! Longtemps, j'ai toléré ces commentaires incessants et obsessionnels. Pourtant, je trouve qu'ils stérilisent le débat, qu'ils empêchent d'échanger sur le fond, de créer un dialogue sur tout un tas de sujet qui me semblent importants. Je veux que ce blog soit un espace d'échange et de dialogues entre nous autour de nombreux sujets. Pas qu'il soit le porte voix de personnes en mal d'audience et de publicité"

Un administrateur d'un site ou blog est juridiquement responsable de tout ce qui est publié. Hier soir encore un bloggeur nous a aimablement posté un commentaire sur la section PS qui lui « rappelle tristement d’autres périodes » de l’histoire. Ce n’est malheureusement pas la première fois que le blog occasionne ce type de message (envahisseurs...). Outre le fait que les auteurs de ces messages sont désormais bannis nous avons mis en place une modération a priori afin d’éviter tout débordement. Il n’est pas inutile de rappeler que l’administrateur du blog déjà très occupé n’est pas, comme d’autres, collé à son écran du matin au soir.

Le modérateur pourra donc être amené à ne pas publier un commentaire qui :


- ne respecte pas le sujet de l'article ou du blog

- constitue un détournement du blog à des fins publicitaires ou commerciales
 

- comporte des attaques ou insinuations fondées sur les races, les croyances, les origines ethniques, le sexe ou les orientations sexuelles

- comporte un message obscène ou à caractère pornographique

- ou enfin comporte de la publicité non sollicitée ou un
message personnel


Jérôme Le Bigaut
Secrétaire de section et administrateur du blog

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Information
commenter cet article
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 16:29

Nous recopions ici les définitions wilkipedia du Troll sur internet :

Un troll est un utilisateur qui cherche à créer une polémique en provoquant les participants d'un espace de discussion (de type forum, newsgroup ou wiki) sur un réseau informatique, notamment Internet et Usenet.

Par métonymie, on parle de troll pour un message dont le caractère est susceptible de générer des polémiques ou est excessivement provocateur, sans chercher à être constructif, ou auquel on ne veut pas répondre et que l’on tente de discréditer en le nommant ainsi.

Le mot « troll » peut également faire référence à un débat conflictuel dans sa globalité. Dans la majorité des cas, l'évaluation repose sur l'aspect récurrent ou caricatural de l'argumentation, les participants peuvent alors tout aussi bien être qualifiés de « trolls » que de « trolleurs ».


Qu'est ce qu'un troll malin?

Désigne un internaute qui cherche volontairement à saboter les procédés de communication. Ils comprend en général très bien le fonctionnement d'internet et sait qu'il est très facile de s'en servir pour manipuler ou mentir.

Souvent il considère l'espace de discussion sans autre intérêt que celui que peut représenter un jeu de rôle. Le but recherché est de faire vivre un personnage imaginaire, de gagner de la considération ou du respect en s'attribuant de fausses compétences ou en marquant des points sur d'autres intervenants arbitrairement considérés comme des adversaires pour le déroulement du « jeu ». L'état d'esprit est proche de celui d'un jeu de rôle. La capacité de régénération agit de la même façon que chez le troll mythique. Certains intervenants ont deux ou plusieurs personnages virtuels afin de se renforcer les uns les autres ou soutenir le personnage principal. Lorsque le personnage principal et ses intentions sont mis en évidence, et qu'il est banni par les modérateurs ou en perte de prestige, un autre personnage vient se substituer au « mort ». Tout ça sous les ficelles d'un seul et même internaute.

Une petite partie ont des objectifs plus précis que simplement se défouler et nourrir leur égo (marketing, propagande…).

 

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Information
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 13:55

- 17 avril : à 20h30 réunion publique d’Isabelle Thomas au Stéren à Trégunc : http://isabelle-thomas.fr/

 

- 25 avril : de 10h00 à midi réunion de formation sur l’Europe avec Olivier Castric, docteur en droit européen et Gilbert Le Bris, député salle Jean Moulin à Bannalec

 

- 28 avril 20 h00 : Réunion publique avec Pierre Moscovici, Halles St-François à Quimper.

 

- 27 mai : meeting interrégional à Rezé (44)

 

- 7 juin : élections européennes

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Information
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 13:09

Pour les jeunes générations qui ont grandi sous le joug du culte de la consommation de nos sociétés dites "développées" la prise de conscience des problèmes environnementaux est désormais bien réelle. Un morceau de musique comme celui de Mickey 3D Respire http://www.youtube.com/watch?v=IEexx5BR5eY peut parfois avoir plus d'impact que de longs discours. L'essor de certaines pratiques de loisirs ou sportives très populaires chez les jeunes, le surf par exemple, n'est pas anodin. L'état d'esprit autour du respect de la nature et d'un développement solidaire s'inscrit totalement dans cette démarche engagée par des collectivités, des associations, des branches professionnelles, des citoyens...

Jean-Claude Pierre
, Président de l'association Nature et Culture http://natureetculture.asso.free.fr/ a présenté hier soir au Coet Kaer de Quimperlé les grandes lignes de la mise en place de l'Agenda 21 par la COCOPAQ. Les mots ont un sens et le "sustainable development" n'a pas forcement été traduit de l'anglais en français comme il se doit.

La première étape de la mise en place d'un agenda 21 revient à sensibiliser et mobiliser les différents acteurs locaux autour d'une culture commune sur le développement durable. Un diagnostic sera ensuite réalisé sur le territoire autour de thèmes aussi divers que l'urbanisme ou la gestion des déchets. Il s'agit de faire un état des lieux et de valoriser les politiques ou actions déjà existantes. Les ateliers de travail conduiront ensuite à l'élaboration d'un programme d'actions autour de fiches-actions. La démarche, d'environ 1 an 1/2, devrait aboutir aux alentours de juin 2010.

Quelles sont les finalités d'un Agenda 21?

- lutter contre le changement climatique
- préserver la biodiversité
- soutenir la cohésion sociale
- produire et consommer de façon responsable

Jean-Claude Pierre est notamment revenu sur la gestion de l'eau de la ville de Lorient au cours des 30 dernières années. La consommation d'eau est passée de plus de 330 000 m3 d'eau en 1978 à seulement 70 000 m3 aujourd'hui grâce à une politique volontariste.
 

A Clohars-Carnoët, une démarche implicative sur le thème de l'environnement  a été enclenchée à partir de questionnaires insérés dans le premier Kloar Infos, notre bulletin municipal. L'analyse des réponses conduit aujourd'hui à la création de deux groupes de travail autour de la gestion des déchets verts et des transports. Ils pourront et devront être enrichis par la participation des différents acteurs qui vont plancher sur le sujet.

Le développement solidaire est un projet politique structurant pour des élus et partis politiques responsables. Dans sa nouvelle déclaration de principe votée en 2008, le Parti Socialiste a comme objectif pour le 21ième siècle que "Le développement durable doit permettre de répondre aux besoins du présent, sans compromettre l’avenir des générations nouvelles" mais aussi que "Les socialistes sont partisans d’une économie sociale et écologique de marché".

Le combat écologique historique longtemps porté par quelques uns est aujourd'hui l'affaire de tous les citoyens conscients du devoir de préserver l'avenir de nos enfants, l'avenir de la planète.  

Jérôme Le Bigaut

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Information
commenter cet article
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 13:38

Toutes et tous ensemble pour les droits des femmes !


MANIFESTATION DEPARTEMENTALE - samedi 7 mars

11h place de la mairie à Brest



Le 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes se « célèbre » dans la rue. Cette année, dans une période où les inégalités, accentuées par la crise financière et par la politique gouvernementale, se creusent et touchent tout particulièrement les femmes, nous serons, dans la rue, pour défendre les droits des femmes.


Mais pourquoi, vous les féministes, manifestez-vous ? Vous avez tout obtenu, la liberté sexuelle, l’égalité professionnelle, la parité, la contraception, l’avortement !

Vous le croyez ? Mais qu’en est-il vraiment ?


Sexualité, contraception, avortement

Savez-vous qu’aujourd’hui, les lieux d’information sur ces sujets, inscrits dans la loi Neuwirth depuis 40 ans, se voient imposer une baisse de 42% de leurs subventions accordées sur les heures consacrées à l’accueil, l’information, l’éducation à la sexualité et au conseil conjugal et familial ? Cela signifie concrètement la mort à court terme d’un tiers des associations du Planning Familial.

Pourquoi l’Etat se désengage-t-il de cette mission qui relève de sa responsabilité nationale ?


Des économies ? : le gouvernement en fait mais sur le dos des salarié-es.

Il supprime des postes dans le secteur public (Education nationale, hôpitaux, poste…) secteurs à majorité féminine. Ce faisant, il continue son entreprise de démolition des services publics et restreint ainsi l’accès des populations les plus vulnérables, notamment les femmes qui en ont pourtant le plus besoin.

Sous prétexte de modernisation de l’Etat, il supprime le Service des Droits des Femmes et de l’Egalité en charge de cette politique.

Il va remplacer le RMI et l’Allocation de Parent Isolé par le RSA. Conséquence immédiate : ces femmes vont devoir accepter des boulots précaires, à temps partiel pour ne pas perdre leurs allocations.

Savez vous qu’aujourd’hui les femmes représentent 83% des temps partiels, la plupart du temps imposés, et donc 80% des salarié-és payé-es en dessous du SMIC ? Avec pour conséquence des retraite de misère !


Et l’accueil des enfants ?

La possibilité pour chaque parent de voir accueillir ses enfants dans des structures publiques est un droit fondamental aujourd’hui remis en cause. En tout cas, il y a une chose que les parents plébiscitent, c’est l’école maternelle. Mais à 2 ans, c’est de plus en plus difficile. Ce n’est pas bon pour eux nous dit-on ? Éternelle rengaine qui vise, en période de crise, à renvoyer les femmes à la maison garder les enfants pour faire baisser les chiffres du chômage. Ensuite, pour elles, quelle galère pour retrouver un emploi.


Et les violences

De nombreuses femmes sont victimes de violences, agressions et mutilations sexuelles, viols, coups, violences psychologiques, mariages forcés, violences spécifiques à l’encontre des lesbiennes…dans la famille, la rue, au travail, et cela uniquement parce qu’elles sont femmes ! Et elles ont lieu dans tous les milieux. Il y a donc urgence à adopter une loi-cadre contre les violences faites aux femmes.


Parmi nous, il y a des femmes qui sont encore plus précaires que précaires :

Elles viennent de loin et certaines n’ont pas de papiers pour vivre en France. Elles sont venues pour fuir la misère, l’oppression, la guerre, les persécutions en raison de leurs luttes féministes et/ou politiques, ou en raison de leur homosexualité. Nous soutenons leur combat pour des papiers et pour leur dignité.


Solidarité avec les femmes du monde entier !

Le 8 mars est aussi le jour où nous réaffirmons notre solidarité sans frontières. Ailleurs dans le monde, des femmes subissent exploitation, guerres, violences et mutilations. Nous sommes à leurs côtés et soutenons leur résistance car nous savons que notre combat est commun !


Nos droits sont fragiles, ils veulent les remettre en question.

Pour les défendre, luttons ensemble et manifestons le 7 mars

Signataires : Mouvement Français pour le Planning Familial, CIDF, CSF, LMDE, Rien sans elles, Solidaires, UD CFDT, UL CGT de Brest, SDEN CGT, FSU, Union Syndicale de la Psychiatrie, UNEF, La gauche debout, NPA 29, PS, PCF, CNT 29, UDB, Association des femmes du PRG, Jeunes radicaux de gauche, Les Verts

Monique PREVOST-GUERER (conseillère municipale Douarnenez), Françoise BACHELIER (conseillère municipale Brest, vice présidente BMO chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes), Brigitte DAVID (conseillère municipale Quimper, déléguée des solidarités – bureau des temps)

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Information
commenter cet article

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche