Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 11:42
DSCN4032.JPG
Vous m’avez adressé un courrier me demandant de répondre à différentes questions. Je vous remercie de me donner l’occasion de m’exprimer sur des sujets qui me tiennent à cœur. Bien entendu la réponse que je vous communique n’est pas seulement personnelle : elle a été examinée par un groupe de colistiers et elle engage notre équipe.
 
D’abord je me félicite de l’existence de votre association qui œuvre pour la découverte des chemins et du patrimoine de notre commune, qui contribue à leur entretien et qui propose et encadre bénévolement des randonnées, en été. Ayant sur ma liste, plusieurs personnes participant activement à votre association, en étant moi-même membre, je suis très conscient de l’importance du rôle de DRE AR VINOJEN.
 
Pour répondre plus précisément à vos questions :
 
Compte tenu de la richesse du patrimoine de notre commune, il me semble important d’être constamment à l’écoute des associations qui ont le souci de le préserver et de le mettre en valeur. Aussi, je m’engage à collaborer étroitement avec vous ; prendre votre avis avant chaque décision pouvant recouvrir votre domaine d’intervention, vous associer à des commissions de travail municipales et avoir le souci d’une communication transparente. Au sein de l’équipe municipale, vous disposerez d’un interlocuteur attitré qui recueillera vos suggestions et qui se rendra sur place avec vous afin d’en discuter.
 
Concernant le maintien, la protection et l’entretien des sentiers, des talus et des arbres, je souhaite poursuivre ce qui existe actuellement et même en améliorer le fonctionnement. Si nécessaire l’équipe communale sera renforcée.
 
Concernant le fléchage des chemins et indications des repères locaux, cette idée me paraît tout à fait judicieuse et je pourrais vous solliciter pour faire des suggestions quant à sa mise en œuvre.
 
Pour la réouverture des chemins donnant accès à la forêt par le Chemin du Roy ainsi que la liaison Saint Jacques Doëlan, il me semble prioritaire que les élus de la commune mettent tout en œuvre pour réhabiliter ces anciennes voies   en concertation avec les propriétaires des terrains. Vous savez mon attachement au sein de l’association la Vallée Verte pour parvenir à cette finalité.
 
Je déplore le manque de possibilités d’accueil, de restauration et d’hébergement pour des groupes de randonneurs mais il me semble que par une meilleure communication, il serait possible d’améliorer cette situation en faisant mieux connaître ce qui existe déjà (village de Ker ar mor à Bellangenet, par exemple).
 
D’une manière générale, je souhaite restaurer la parole, écouter nos concitoyens et partager l’information dans un souci de communication.
 
J’espère avoir répondu à vos légitimes préoccupations et reste bien entendu à votre disposition pour tout complément d’information.
 
 
Jacques JULOUX
Repost 0
Published by Kloar 2008 un nouvel horizon ! - dans Municipales 2008
commenter cet article
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 11:40
doelan-copie-1.jpg
Quelques précisions suite à la lettre adressée par le président des pêcheurs plaisanciers à ses adhérents et dont les commentaires contenaient des erreurs d’interprétation sur nos propositions…. Nous publions ici une partie de la lettre que son président transmettra dès lundi aux adhérents cloharsiens afin de lever toute ambigüité:
 
Concernant les mouillages de Doëlan, notre proposition est de passer les mouillages forains en mouillages communaux. Elle reprend clairement, en cela, la proposition de Jean Jacques Leize, adjoint aux affaires maritimes. Elle a déjà commencé à être mise en place par René Le Floch.
 
Nous n’uniformiserons pas les tarifs des deux ports. Leur situation n’est pas comparable. Les mouillages forains de Doëlan ne sont pas en eaux profondes comme ceux de Porsmoric. Une telle mesure ne pourrait se faire qu’à situation égale, ce qui n’est pas le cas.  En conséquence, les prix des mouillages forains passant en communaux seraient alignés sur les tarifs des mouillages amont uniquement. Les tarifs augmenteraient, certes, mais dans une fourchette plus restreinte d’ici 2013 (pour un 4 m passage de 80 euros à 162 euros, pour un 5 mètres passage de 100 à 207 euros, pour un 6 mètres de 132 euros à 242 euros…)
 
C’est un effort que nous cadrerons avec les pêcheurs plaisanciers en restant attentifs à toutes les situations qui pourraient poser problème. Rappelons aussi que l’entretien des mouillages ne serait plus à la charge des usagers.
 
Concernant la subvention d’équilibre versée par la commune, celle-ci sera, bien sûr, maintenue, si nécessaire. Les plaisanciers n’auront pas à se substituer pour aider les professionnels de la pêche. En 2013, le passage aux mouillages communaux permettrait, selon les éléments budgétaires actuels, une situation proche de l’équilibre. En aucun cas, il faut en déduire que, par la suite, les tarifs des mouillages seraient calculés afin de combler les déficits éventuels. La commune continuera d’aider à l’entretien des ports et au soutien de la pêche.
 
En harmonisant, sur la commune, le passage pour tous à des mouillages communaux, nous souhaitons contribuer à la transparence et l’équité, tout en étant soucieux d’une gestion rigoureuse. Nous restons très soucieux de conserver des tarifs accessibles et de maintenir le caractère populaire du port de Doëlan. Nous agirons en ce sens.
 
Repost 0
Published by Kloar 2008 un nouvel horizon ! - dans Municipales 2008
commenter cet article
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 09:55
Tout d'abord, nous souhaitons remercier tous les cloharsiens qui nous ont répondu par le biais de notre document distribué dans leurs boîtes et aussi par le biais de notre blog.

Les résultats sont téléchargeables en cliquant ci contre :  TELECHARGER
Repost 0
Published by Kloar 2008 un nouvel horizon ! - dans Municipales 2008
commenter cet article
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 14:18
DSCN4039-copie-1.JPG
Sous ce sigle imprononçable se cache un outil de protection bien adapté aux communes rurales. En effet la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager permet de définir une portion de territoire à protéger ou à mettre en valeur pour des motifs d’ordre esthétique ou historique.
 
Cette disposition régie par la loi du 7 janvier 1983 est mise en œuvre à l’initiative et sous la responsabilité de la commune, avec l’assistance de l’Architecte des bâtiments de France. Elle est créée et délimitée en 3 temps :
-         étude par la commune : périmètre, prescriptions, règlement
-         enquête publique
-         arrêté préfectoral pris après avis de la Commission régionale du patrimoine et des sites
 
Les zones protégées sont soumises à des prescriptions particulières élaborées par la commune. Bien entendu, les constructions, agrandissements, aménagements, démolitions demeurent possibles mais le permis devra être approuvé par l’Architecte des bâtiments de France.
 
Pourquoi créer de nouvelles règles qui risquent d’être mal comprises par les particuliers ? Tout simplement pour protéger et mettre en valeur notre patrimoine et éviter la dégradation de nos paysages. Par exemple, si on décide de refaire la toiture d’une grange dont l’architecture est intéressante, la tôle ondulée ne sera pas acceptée mais des conseils seront donnés sur l’utilisation de matériaux qui ne dégraderont pas l’aspect du bâtiment et qui ne seront pas forcément plus chers. De même, par exemple, pour les clôtures : des conseils seront disponibles pour un choix de possibilités harmonieuses pour le paysage et adaptées au site.
 
Notre commune est renommée pour sa nature harmonieuse et la richesse de son patrimoine. Pourquoi n’est-elle pas encore dotée d’une ZPPAUP alors que nombre de communes alentour l’ont mise en œuvre parfois depuis longtemps ? Parce que les municipalités précédentes n’ont pas jugé utile de faire appel à cet outil particulièrement bien adapté pour identifier tout ce qui constitue notre patrimoine et nos paysages : silhouette du bourg et des villages, monuments, ensembles bâtis, fermes, vestiges archéologiques, sites historiques, plantations, bois et forêts, chemins, etc.
 
Cependant – sous la pression des Bâtiments de France inquiets pour la préservation du site de Doëlan – la municipalité actuelle a eu la sagesse de réunir une commission en 2005 afin de définir une ZPPAUP. Composée d’élus, de représentants d’associations, de deux architectes, d’un représentant de l’Equipement, et d’un architecte des bâtiments de France, cette commission s’est réunie à peu près une dizaine de fois et a étudié les nombreux documents, cartes et photos produits par les deux architectes.
 
Ce travail a été lent et laborieux pour différentes raisons. Tout d’abord, un manque de méthode ; au début, il aurait fallut informer convenablement les participants qui pour la plupart ne savaient pas ce qu’était une ZPPAUP, ses contraintes, ses avantages, et ses inconvénients. Cela aurait minimisé les conflits internes entre ceux qui voulait « tout protéger » et ceux qui étaient inquiets des conséquences de nouvelles contraintes administratives. Ce manque d’informations a fait perdre beaucoup de temps en discussions avec des projets constamment modifiés, des périmètres agrandis, réduits, etc. Enfin, il aurait fallu se donner un objectif de temps et prendre toutes dispositions utiles pour le tenir (rythme des réunions). D’autre part, les participants n’ont reçu aucune information sur le coût de cette étude, ni sur les modalités de son financement. Finalement, l’étude du projet a été interrompue en juin 2007, sans aucune explication.
 
Maintenant, le sort de ce projet dépendra de la volonté de la nouvelle majorité issue des prochaines élections. Pour notre part, nous voulons finaliser cette étude dans les meilleurs délais. Pour cela, il faudra recomposer une commission, prendre connaissance des problèmes rencontrés par les architectes et revoir le dossier en fonction des éléments de notre programme et du budget disponible.
 
Ainsi, ce projet global permettant la protection et la mise en valeur de notre commune devrait être opérationnel en 2009
 
                                                                                                            Jean Lecourt
 
Repost 0
Published by Kloar 2008 un nouvel horizon ! - dans Municipales 2008
commenter cet article
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 13:45
logo4.JPG 
135 !!! C’est le nombre de colistiers qui se trouvent impliqués dans ses élections municipales.
Alors forcément, les électeurs cherchent celles et ceux qu’ils reconnaissent… Cette liste à l’air sympa, celle-ci est plutôt jeune ou vieillotte … Il manque un agriculteur, faudrait un pêcheur mais où sont les ouvriers ? Bref, chacun d’entre eux est à la recherche du casting idéal qui pourrait s’aligner sur la ligne de départ ….Pas une, bien sûr ne correspond à son idéal ! Si on pouvait mixer … Ah le bon vieux temps !
A la lecture des commentaires écrits par les listes elles mêmes, tout va pour le mieux. Elles sont toutes habitées par l’intérêt général, elles n’ont pas d’appartenance partisane (être partisan, c’est visiblement très mal) et regroupe les meilleures compétences disponibles du moment. Ouf !!!
On pourrait finir par oublier qu’une liste trouve son intérêt, certes dans sa diversité mais aussi et surtout dans sa cohérence… Car s’il est possible de regrouper, des personnes de différents bords, âges, métiers, quartiers, il faut ensuite gérer en commun sur le long terme. Or gérer une commune, c’est, sans arrêt, faire des choix politiques. Louis Le Pensec le rappelait vendredi 22 février au soir à Quimperlé. Son expérience crédibilise quelque peu le propos non ? Et le premier d’entre eux est le vote du budget…. ou encore … quelle part pour le logement social, quels engagement pour les services publics, quelle écoute de la population, quelle place pour la culture au quotidien ? Les français l’expriment d’ailleurs avec détermination : les villes de gauche sont à leurs yeux mieux gérées et plus réactives que les villes de droite.
De ce point de vue, les 4 autres listes ont fait le choix d’estomper ou de feindre de ne pas avoir d’appartenance idéologique.
Exit, à droite, l’appartenance UMP du maire et de plusieurs de ses colistiers. Exit, chez Michel Fleury, son attachement « plutôt » à droite et franchement à droite dès qu’on écoute sa prose d’ancien patron et son obsession anti fiscale… Oublié l’engagement de toujours à droite de Joël Chenot .
A gauche il y aurait deux listes. Pas si sûr…. A ce jour, on ne voit mentionner sur aucun document de campagne la mention gauche sur la liste du CAS. Sur leur blog, on apprend même qu’on y trouve des centristes dont un qui se définit plutôt de droite…
En ce qui concerne la liste Kloar un nouvel horizon, les choses sont claires. Nous pensons que les électeurs ont le droit de connaître les valeurs qui soutiennent le rassemblement des colistiers qui sollicitent leurs suffrages. Notre liste regroupe 18 candidats qui se reconnaissent dans les valeurs de gauche et 9 socialistes. Elle dit, écrit, et revendique ouvertement son ancrage à gauche. Parce que la gauche œuvre pour le progrès social, parce qu’elle croit en chacun et tend la main à ceux qui peuvent se trouver sur le bord de la route. C’est avec cette cohérence autour d’une majorité claire, que notre commune pourra être gérée dans la durée. C’est avec cet esprit et cette volonté de transparence et de sincérité que nous nous présentons à ces élections.
Avec en prime, notre volonté de mettre nos compétences au service de l’intérêt général au service de notre commune !
 
Jacques JULOUX
Repost 0
Published by Kloar 2008 un nouvel horizon ! - dans Municipales 2008
commenter cet article
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 13:39
une-partie-de-l--quipe-Kloar-un-nouvel-horizon-groupe.jpg
La liste « Kloar 2008 un Nouvel Horizon » est une liste de gauche pluraliste. Elle comprend 18 candidats sans étiquette politique et 9 socialistes. Six des membres éligibles ont déjà eu des mandats municipaux, dont 3 (Anne Maréchal, Gérard Cottrel et Anne Bourgeois) dans l’opposition lors de cette mandature. Dans l’équipe on trouve également un ancien maire adjoint aux finances d’une commune de 6000 habitants. C’est une équipe renouvelée, la moyenne d’âge est de 48 ans, au contact des diverses réalités qui traversent les générations. On y trouve 21 actifs ,4 retraités, 2 sans profession. A 52 ans, Jacques JULOUX est le plus jeunes des têtes de liste qui se présente sur la commune.  Grâce à la diversité des champs professionnels couverts, les compétences apportées sont multiples et complémentaires. On peut aussi souligner que la plupart des membres de l’équipe ont des engagements associatifs forts. C’est une équipe pleine d’allant, soudée, prête pour tracer un nouvel horizon pour Clohars !
 
Ouest France du 22 février 2007
Repost 0
Published by Kloar 2008 un nouvel horizon ! - dans Municipales 2008
commenter cet article
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 16:21
En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez consulter la liste de nos candidats : 

CLIQUEZ
Repost 0
Published by Kloar 2008 un nouvel horizon ! - dans Municipales 2008
commenter cet article
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 13:31
En cliquant sur le lien ci dessous vous pourrez télécharger notre programme : 


TELECHARGER
Repost 0
Published by Kloar 2008 un nouvel horizon ! - dans Municipales 2008
commenter cet article
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 12:10
identit--t-l-gramme1.JPG 
Je connais la commune de Clohars depuis ma petite enfance. Chaque année, comme tant de bretons exilés, nous allions chez ma grand-mère à Meslan (56). Mes parents nous emmenaient, mes 3 frères et moi à la plage des grands sables au Pouldu. J’ai toujours rêvé d’habiter ici. J’ai enfin pu y poser mes valises il y a 10 ans !
 
Mon passé ? Il est fait de beaucoup de rencontres, de projets. J’ai assumé des responsabilités syndicales à la CFDT. J’ai aussi été président d’une association d’éducation populaire (club Unesco). Je me suis pas mal investi dans l’action interculturelle et contre le racisme. J’ai écrit un livre « Vivre ensemble » avec 3 ami(e)s aux éditions l’Harmattan. Les révoltes face à l’injustice m’ont toujours conduit à considérer qu’il fallait s’engager.

J’ai rejoint le PS en 1999 avec cette volonté de contribuer au progrès social.
 
Sur Clohars j’ai un engagement associatif dans le domaine sportif. Ces 4 dernières années j’ai été président de l’Office Municipal des Sports et je « coache » les plus jeunes au hand ball. Je suis également administrateur de l’association la Vallée Verte.
 
Notre liste « Kloar 2008 un nouvel horizon » représente une grande diversité d’hommes et de femmes. Au delà de cette diversité ; il y a entre nous une grande unité, un courant humain, une envie, une volonté : celle de bâtir avec vous un beau projet pour notre commun. Etre tête de liste avec une équipe aussi battante et diverse c’est très rassurant. Nous savons que nous avons l’allant et les ressources pour faire une belle mandature ! Bref que les conditions pour réussir sont toutes réunies !
 
Jacques Juloux
Repost 0
Published by Kloar 2008 un nouvel horizon ! - dans Municipales 2008
commenter cet article
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 12:05
123.jpg
Engagé lors des deux précédentes campagnes municipales pour la gauche à Clohars, il me semble évident de me ranger derrière Jacques Juloux  pour cette campagne 2008. Je le fais sans état d'âme car Jacques  est j'en suis convaincu , le meilleur candidat pour Clohars . Il représente une gauche ouverte et dynamique dans laquelle je me reconnais. J'ai 50 ans  et je me suis toujours  considéré à gauche , dans ses valeurs sociales et humanistes . Je fais donc tous mes vœux pour que cette liste qui marque sa diversité culturelle, professionnelle,et générationnelle réussisse car elle est pleine des richesses de sa diversité.   
 
Yannick Péron
Repost 0
Published by Kloar 2008 un nouvel horizon ! - dans Municipales 2008
commenter cet article

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche