Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 15:02
Les enjeux des européennes 2014 en débat à Concarneau

Vendredi soir se tenait à Concarneau, à l’initiative du BREIS et du PSE, une réunion de mobilisation socialiste pour les élections européennes.

Catherine Trautmann, présidente de la délégation socialiste française au parlement européen et Isabelle Thomas, députée européenne animait cette rencontre autour du thème « les enjeux des élections européennes de 2014 »

Les différents intervenants ont tous tenu à rappeler que l’Union Européenne créée pour garantir Paix, Solidarité et Partage entre nos peuples ne mérite pas les attaques auxquelles elle doit faire actuellement face.

L’Europe est ce que les gouvernements en font.

La majorité libérale actuelle œuvre sans cesse contre les valeurs défendues par nos parlementaires sociaux démocrates.

La justice sociale avec le smic européen reste l’un de nos grands combats pour les citoyens européens.

L’élection de nos représentant européens, qui suivra les échéances municipales, doit être le moment de pédagogie pour redonner confiance aux français dans cette belle institution.

Repost 0
Published by Anne Maréchal - dans Parti socialiste
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 12:12
Fête des 40 roses

Chaque année les socialistes de la 8ème circonscription du Finistère organisent leur traditionnelle Fête de la Rose, temps fort de la rentrée politique bretonne placé sous le signe du rassemblement.

L'édition 2013 se tiendra le dimanche 15 septembre à la Prairie Saint-Nicolas à Quimperlé. Elle sera l'occasion de fêter le 40ème anniversaire de l'élection de Louis Le Pensec comme député en mars 1973. Avec Gilbert Le Bris, il a maintenu à gauche la 8ème circonscription du Finistère sans discontinuer, cas unique en Bretagne.

Les socialistes convient à cette "Fête des 40 Roses" les militants d'alors qui permirent cette victoire et toutes les personnes qui ont oeuvré pour nos valeurs communes - élus actuels ou anciens, adhérents, sympathisants, compagnons de route, partenaires de gauche - à se retrouver lors de ce moment de convivialité et d'échange.

Programme :
- 11h00 : pot de l'amitié et mots de bienvenue
- 12h30 : déjeuner (réservation obligatoire) : assiette composée, jambon à l'os et gratin dauphinois, pâtisserie
- 14h00 : animations avec les cercles celtiques Liviou Kerien et Giz'kalonig
- 16h00 : Louis Le Pensec et ses invités (notamment, Gilbert Le Bris, député, Gilbert Monfort, maire de Rosporden, Bernard Poignant, Maire de Quimper...)

Et toute la journée, buvette et de nombreux stands militants : bar à lait, loteries, jeux bretons, produits du terroir, brouette garnie, diapo rétrospective "40 ans de socialisme dans la 8ème circonscription", vente d'affiches collector de la campagne de 1973 réalisées par Alain Le Quernec...

Réservation des repas avant le 7 septembre auprès de :

- Marie-Aimée Guychard, Porz An Breton, 29300 Quimperlé, au 02 98 96 15 18
ou
- Juliette Le Bras au 02 98 39 33 04
ou par courriel électronique :
- nicole.postec@orange.fr

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoët - dans Parti socialiste
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 12:12
Convention Europe

Notre Convention nationale sur l’Europe se tiendra le dimanche 16 juin à Paris. A un an des élections européennes, cet évènement va fixer les fondements de la réorientation de l’Europe que les socialistes français souhaitent porter.

Les coprésidents de la Convention nationale, Catherine Trautmann et Jean-Christophe Cambadélis, ainsi que les rapporteurs généraux, Estelle Grelier et Jean-Louis Bianco, ont piloté cinq groupes de travail thématiques dont les textes ont vocation à lancer le débat dans nos fédérations et nos sections.

À ce stade, ces documents n’engagent pas le parti, mais ils fournissent une première occasion à tous les militants de se saisir de questions majeures pour l'avenir des Européens. Face à la droite conservatrice dominante au Parlement européen qui a affaibli l'Union européenne et aggravé la crise dont souffrent les peuples, il faut maintenant nous mobiliser pour réorienter et relancer l'Europe en faveur de la croissance durable, de l'emploi, de la solidarité. C'est le sens de l'action engagée par François Hollande depuis son élection à la présidence de la République. C'est le sens de la mobilisation du Parti socialiste, en France et au sein du PSE.

A noter aussi durant tout le mois de mai et partout en Europe, des événements qui mettent en lumière l'intervention de l’Union européenne dans des actions concrètes sur les territoires

Consulter l'agenda régional 2013 des événements organisés à l'occasion du « Joli mois de l’Europe » en Bretagne.

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoët - dans Parti socialiste
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 16:17
Harlem-Desir-Brest.jpgLe journal Le Monde publie une tribune de Harlem Désir, premier secrétaire national du PS, favorable à une loi sur le non cumul des parlementaires dès 2014 :
Le devoir de la gauche est de combattre la crise économique et sociale, mais aussi la crise démocratique et morale. Ce ne sont pas deux combats distincts : pour sortir de la crise, réussir le changement et préparer l'avenir, il faut aussi répondre à la défiance des Français envers la politique. La gauche doit être le parti de l'emploi, de la justice sociale, de la croissance mais aussi de la renaissance démocratique, en appliquant le non-cumul des mandats dès 2014.

Aujourd'hui, la démocratie française est malade du cumul des mandats, une particularité qui n'existe quasiment pas en Europe. Non seulement, il empêche le meilleur exercice de chaque responsabilité, mais il nourrit l'antiparlementarisme. Si nous voulons redonner confiance aux citoyens dans la vie publique, il faut lever ce verrou à la respiration démocratique. Si nous voulons que vienne le temps des femmes dans l'exercice du pouvoir, il faut lever cet obstacle à la parité. Si la jeunesse est la priorité, il faut lever cet obstacle au renouvellement des responsables politiques.

Depuis le début du quinquennat, le président de la République a multiplié les avancées démocratiques au service de notre pays : le premier gouvernement paritaire, la baisse de la rémunération des ministres et du président, des réformes fondées sur la concertation et le renouveau du dialogue social, une avancée historique des libertés et de l'égalité avec le droit au mariage pour tous. Cette audace doit continuer d'inspirer la gauche et la majorité. Les citoyens veulent que la politique soit plus ouverte, moins verrouillée.

DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE

Nous avons su prendre un temps d'avance avec les primaires citoyennes, des millions de Français s'y sont exprimés. Les citoyens ne veulent pas d'une politique cadenassée, mais d'une politique qui respire, d'une démocratie participative, de partis qui les écoutent autant qu'ils proposent, qui élaborent avec eux et non à leur place. Le non-cumul est au cœur du mandat de rénovation que les militants socialistes m'ont confié lors du congrès de Toulouse : c'est en leur nom que j'appelle à ce que cet engagement de rénovation approuvé par les Français lors de l'élection présidentielle soit tenu.

Nos engagements nous donnent des devoirs, notre époque aussi. Comment expliquer, après des années de concentration sarkozyste du pouvoir, que cette réforme peut attendre ? Comment ne pas montrer l'exemple dans l'effort, lorsque la crise impose tant de sacrifices aux Français ? Comment procrastiner lorsqu'une promesse ne s'applique qu'aux élus et ne dépend que de leur décision ? La gauche doit prendre pour devise ces mots de René Char : "Tiens vis-à-vis des autres ce que tu t'es promis à toi seul : là est ton contrat."

Un report en appelle toujours un autre : 2014, 2017, 2022... En réalité, ce débat ne porte ni sur une date ni sur une opportunité politique, mais sur notre vision de la démocratie et son renouveau. C'est au nom de la tradition parlementariste de la gauche que les socialistes veulent renforcer le Parlement en permettant aux élus d'exercer chaque mandat pleinement. Cela implique des moyens nouveaux pour l'action parlementaire, semblables à ceux qui peuvent exister au Bundestag ou au Congrès des Etats-Unis ; et pour les élus locaux d'un véritable statut correspondant au poids de leurs responsabilités.

Concrètement, une loi organique votée par l'Assemblée peut prévoir le non-cumul pour tous les parlementaires, dès 2014, et le remplacement par leurs suppléants des élus qui choisiraient leur mandat local. Aux craintes d'élections partielles périlleuses pour la majorité, on pourrait objecter que le principal danger pour la gauche serait de cumuler les déceptions : les Français savent que certains combats restent à mener, comme le droit de vote des étrangers, à l'inverse, ils savent que sur le non-cumul nous pouvons agir dès aujourd'hui.

Notre pays a plus que jamais besoin d'un renouveau civique : il faut co-inventer le changement avec les Français, leur permettre de prendre le destin de la France en main. Et si la limitation du cumul des mandats rencontre trop d'obstacles, si des difficultés d'ordre constitutionnel sont invoquées, c'est aux Français qu'il faudra donner la parole.

Harlem Désir, premier secrétaire du Parti socialiste

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Parti socialiste
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 12:07

Journée secsec PS29Les secrétaires et trésoriers de section de la fédération du Finistère se sont retrouvés en nombre samedi dernier au centre nautique de Moulin Mer à Logonna Daoulas pour échanger autour de la feuille de route du PS pour l"année 2013.

Comme lors de la dernière réunion de circonscription à Rosporden, on a ressenti cette même envie sinon ce besoin de débats et d'échanges entre des militants qui s'interrogent sur la façon de soutenir au mieux la majorité de gauche au pouvoir. Comment réagir quand nous sommes interpellés sur des sujets nationaux dans nos communes ? Quel impact de l'exercice du pouvoir national sur la mobilisation dans nos propres sections ?

Les prises de paroles ont été diverses et variées comme celles de Anne Maréchal et Jérôme Le Bigaut sur les rythmes scolaires ou la préparation des prochaines élections avec la montée en puissances de communautés de communes et d'agglomérations (photos).L'emploi a une nouvelle fois été aux coeurs de nos échanges mais bien d'autres sujets ont été abordés comme l'agriculture, la réforme territoriale, etc ...

Le premier secrétaire fédéral, Marc Coatanéa, a rappelé, justement pour échanger et débattre, le lancement des ateliers du changement qui débuteront le jeudi 7 février à Brest, à l'atelier, à 18h30.

A-Marechal-Moulin-Mer.jpgJ-Le-Bigaut-Moulin-Mer.jpg


Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Parti socialiste
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 10:19

logo-PS.jpgLe Parti communiste vient de dévoiler un clip vidéo qui vise de façon inacceptable le Président de la République et le Gouvernement. Ce clip est  de mauvaise foi, mensonger et caricatural: il est une faute contre la gauche. 

François Hollande et la gauche qui gouverne sont la cible exclusive de ce clip qui épargne totalement la droite et l'extrême-droite.

Ce clip est une honte pour ses auteurs. Il ne met pas seulement en cause le Président de la République, il ignore délibérément l'action menée depuis 8 mois au service des Français: il passe sous silence les emplois d'avenir, les contrats de générations, la hausse du SMIC de 2% dès juillet 2012, l'augmentation de l'Allocation de rentrée scolaire, la retraite à 60 ans pour les carrières longues, les nouveaux postes dans l'Education, la loi de séparation des activités bancaires, la loi sur le logement, la création de la Banque publique d’investissement...Plusieurs de ces lois ont d'ailleurs été votées par le Parti communiste au Parlement.

Ce clip passe aussi sous silence l’incohérence du Parti communiste qui a, pour la première fois avec la droite au Parlement, voté contre des réformes qui améliorent la vie quotidienne des Français comme le budget de la Sécurité sociale.

J'appelle le PCF à cesser de se tromper d'adversaire, à se garder d’une dérive contraire à sa tradition de responsabilité.

Ces caricatures sont insultantes et dangereuses pour l'unité de la gauche. La France n’a rien à gagner à la division de la gauche.

Au lieu de faire la guerre à la gauche, le Parti communiste devrait aider le Gouvernement à faire la guerre au chômage et à la crise.

Harlem Désir, Premier Secrétaire du PS

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Parti socialiste
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 12:07

B.-Le-Roux.jpgLa commune de Riec sur Belon et son maire, Sébastien Miossec, ont accueilli hier la 39eme fête de la rose de la 8eme circonscription du Finistère. Plus de 400 militants et sympathisants socialistes ont participé à cette journée de fête qui se partage toujours entre les discours officiels et les moments conviviaux.

A la tribune, Bruno Le Roux, enfant du pays et Président du Groupe Socialiste à l'Assemblée Nationale, a été particulièrement offensif et mobilisateur.

Il a exprimé sa "colère" après des médias qu'il considère "non sevré du sarkozysme". Après des années de gesticulations sarko-médiatiques sans lendemain autour du "un jour, un évènement", Bruno Le Roux a fort justement rappelé que le temps politique n'est pas celui de l'information quotidienne. Devant l'impatience "légitime" des français, Bruno Le Roux demande à ce que François Hollande soit "jugé sur les résultats". L'élection du 6 mai a été une "remise à zero du compteur démocratique" mais en aucun cas de la situation économique et sociale du pays après de 10 ans d'une droite au pouvoir qui "ne doit surtout pas être exonérée de son passif".

Sur le traité européen Bruno Le Roux rappelle que "Les textes que nous avons aujourd'hui, il ne faut pas les regarder comme sous Sarkozy. Le traité est le même mais des textes ont été adjoints (ndlr pacte de croissance) et quelque chose a changé en Europe".

Bruno Le Roux a montré le chemin à suivre et réaffirmé qu'"il faut être fier du Président et du gouvernement au travail".

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Parti socialiste
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 23:44

non-cumul-la-lettre-de-martine-aubry.pngMadame la députée, Monsieur le député,
Madame la sénatrice, Monsieur le sénateur,
Chère, Cher camarade,

Pour la première fois de notre histoire, les socialistes sont majoritaires dans les deux chambres du Parlement. Avec nos succès locaux qui ont précédé, et avec l’élection de François Hollande à la Présidence de la République, nous disposons désormais de tous les leviers pour redresser la France dans la justice.
Ces succès, nous les devons à la mobilisation de chacun, militants, élus, dirigeants, mais aussi à la force des combats que nous avons menés ensemble et des engagements que nous avons pris devant les Français.
Tu le sais comme moi, les Français sont extrêmement attentifs à leur respect.
Parce que nous voulons des élus pleinement engagés pour la réussite du quinquennat de François Hollande, parce que nous voulons permettre l’arrivée d’une nouvelle génération de femmes et d’hommes aux responsabilités, nous avons décidé ensemble que notre Parti devait ouvrir la voie en matière de non cumul des mandats.
Cette orientation, plébiscitée lors du référendum militant du 1er octobre 2009 et mise en œuvre par la convention nationale sur la rénovation du 3 juillet 2010, est devenue une règle commune à tous les socialistes : « l’interdiction du cumul d’un mandat de parlementaire et d’un exécutif local (Maire ou Maire-adjoint, Président ou Vice-Président de Conseil Général ou de Conseil Régional, Président ou Vice Président d’un EPCI) sera inscrite dans les statuts du Parti socialiste.
Elle se mettra en œuvre à chaque renouvellement parlementaire. Tout-e élu-e à une élection parlementaire abandonnera ses mandats exécutifs locaux dans un délai de trois mois après la tenue du scrutin. Il-elle devra avoir préparé avec le Parti les modalités de sa succession ».
Comme le Premier Ministre lors de notre université d’été à La Rochelle et avant lui le Président de la République durant la campagne, je veux te redire que nous devons nous montrer à la hauteur des attentes des Français, en respectant les objectifs et le calendrier que nous nous sommes fixés. Une loi sur le non cumul des mandats sera soumise au Parlement, conformément à l’engagement de François Hollande.
Mais je suis convaincue que la prochaine adoption de celle-ci ne saurait dispenser les socialistes d’appliquer leur engagement et d’être exemplaires
J’ajoute que laisser dès aujourd’hui la place à sa ou son successeur-e dans son exécutif local lui laissera d’autant plus de chance de montrer sa capacité à être en responsabilité et à se présenter devant les électeurs en 2014 ou en 2015.
C’est pourquoi, le terme de l’échéance approchant, le Bureau National du 28 août a souhaité inviter chaque parlementaire concerné à respecter l’engagement qu’il a pris lors de son investiture et à démissionner au plus tard en septembre 2012 de son mandat exécutif local (municipal, départemental ou régional).
Ne doutant pas de ta détermination à ce que nous respections ensemble la parole donnée.
Je reste à ta disposition pour tout échange et t’adresse mes amitiés socialistes.
Martine Aubry
Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Parti socialiste
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 12:15

un-projet-finance-106348.pngPour nous, le rétablissement des comptes publics est un objectif de souveraineté politique et un objectif de justice. Aucun pays ne peut, sans menace pour son rayonnement ni pour sa paix sociale, faire peser sur les générations futures le coût de ses déficits.

Nous nous fixons un triple objectif en la matière pour le mandat 2012-2017 :

  • ramener les comptes de la sécurité sociale à l’équilibre,
  • ramener les déficits sous la barre des 3 %
  • faire baisser l’endettement.

La politique économique que nous proposons donne les moyens à la France de retrouver à partir de 2013 une croissance autour de 2,5%.

La droite depuis 2002 a créé plus de 70 milliards de dépenses fiscales inutiles, dont 40 milliards depuis 2007, décisions sans efficacité économique et injustes socialement. Sur ces 70 milliards, nous en annulerons 50 milliards.

Nous affecterons ces 50 milliards de ressources nouvelles pour moitié à la réduction de la dette et des déficits et pour moitié au financement de nos priorités pour les Français et la France, soit 25 milliards pour la compétitivité, l’emploi, l’éducation, la santé et la sécurité.

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Parti socialiste
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 22:16

le-changement-le-projet-socialiste-106092-311x315.pngLe PS propose un projet pour le changement. Toutes les propositions du PS pour 2012. Texte adopté à l'unanimité du bureau national du 5 avril 2011 (cliquez sur l'image)

Priorités 2012 : 30 engagements pour le changement ici

En 2012, les Français ont rendez- vous avec la démocratie, c’est-à-dire avec eux-mêmes. Ils diront si, oui ou non, ils veulent que se poursuive la même politique menée depuis dix ans par les mêmes responsables pour obtenir les mêmes résultats. Ils éliront le président de la République et la majorité parlementaire auxquels ils confieront le destin de la nation. Ils répondront à la question qui commandera toutes les autres et qui se pose avec une gravité inédite depuis un demi-siècle : oui ou non, la France retrouvera-t-elle confiance dans l’avenir ?

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Parti socialiste
commenter cet article

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche