Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 12:53
doelan1.jpg
Le Président de l’Association des Pêcheurs Plaisanciers des ports de Clohars Carnoët
a souhaité attirer notre attention sur la situation des ports. Il s’inquiétait de savoir comment seraient gérés les ports durant notre mandat et quelles mesures tarifaires comptons-nous prendre pour que le tarif des ports reste accessible aux gens du pays. Voici un extrait de la réponse que je lui ai adressée :
 
« Le port de Doëlan est apprécié bien au-delà de notre commune. Il reste aussi un atout économique pour notre pêche qu’il convient de préserver.
Concernant la gestion des ports, elle continuera, bien sûr, d’être assurée par la municipalité et non par une société privée.
 
 En ce qui concerne l’évolution des tarifs de mouillage sur Doëlan, nous poursuivrons ce qui a été fait par Jean Jacques Leize (contrat d’entretien avec la DDE). Il reste, à ce jour 180 mouillages forains. Trente passeront en communaux en 2008, jusqu’à l’uniformisation des tarifs en 2013 (amont et aval). C’est une façon acceptable, nous semble-t-il, d’équilibrer les comptes, progressivement.
 
Les tarifs d’un bateau de 4 mètres sur un mouillage forain sont actuellement de 81,6 euros. Ils passeraient à 165,2 euros (mouillage amont) ou à 245,8 euros (mouillage aval). Il est aussi nécessaire de tenir compte dans ce tarif de l’investissement de départ et de l’entretien régulier qui ne sera plus à la charge de l’usager (chaînes, émerillons, manilles, cosses, orins, bouées).
 
Concernant les subventions d’équilibre versées par la commune, celles-ci nous paraissent justifiées. Il s’agit, ici, d’une aide indirecte aux professionnels de la pêche (37 000 euros en 2006). Si nous voulons conserver l’activité pêche, et c’est notre souhait, nous sommes tenus de verser cette aide, au moins jusqu’à expiration du passage des mouillages forains en mouillages communaux. Les frais de personnel, selon nous, ne devraient pas augmenter (2 personnes).
 
Enfin, en ce concerne vos craintes quant à l’attribution des mouillages aux personnes extérieures à la commune, plus fortunées,  il nous semble nécessaire de pondérer cette éventualité. En effet, le coût mensuel de ces nouveaux mouillages communaux reste accessible puisqu’ils sont compris entre 13,8 euros et 20,5 euros, environ, par mois (base 165,2 et 245,8 euros par an). Il est bien évident que nous étudierions attentivement, lors du passage à ces nouveaux tarifs, toutes les situations délicates que pourraient rencontrer nos concitoyens (perte d’emploi, petits revenus, situations précaires….).
 
L’effort des années à venir devra porter essentiellement sur un développement durable de nos ports. Il faudra intégrer à Doëlan une aire ou cale de carénage, rationaliser la gestion des déchets portuaires, quelqu’en soit la nature, et maintenir en état les ouvrages portuaires. »

Jacques JULOUX

Partager cet article

Repost 0
Published by PS CLOHARS CARNOET - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

commentaires

Administrateur 17/01/2008 08:46

Les impôts payés par tous servent d’une manière générale à des actions ciblées en fonction de l’intérêt général. Ils « contribuent », d’où leur nom de contributions indirectes, à payer des services, du personnel, des équipements… Ces dépenses sont souvent ciblées et ne servent pas forcement à toute la population. C’est souvent le cas pour des actions de solidarité par exemple : budgets sociaux, maisons pour les personnes âgées, crèches… Ici il s’agit d’un soutien à la filière économique pêche, qui est aussi de la responsabilité des élus. Notre objectif est, nous vous le rappelons, de tenter de réduire le déficit du port de Doëlan d’au moins la moitié en 5 ans (19000 euros) Rappelons que ce déficit vient pour une partie des frais de fonctionnement de la glacière qui est nécessaire au travail des pêcheurs. De plus, n’oublions pas que ce léger déficit est à mettre en face des recettes importantes occasionnées par la venue des nombreux plaisanciers qui viennent sur Clohars et qui soutiennent ainsi notre économie locale, nos commerces. Enfin, le port de Doëlan a reçu des aides très conséquentes de l’Europe, du Conseil Général. Elles ont permis sa réfection totale. La moindre des choses est que notre commune joue aussi son rôle, ce qui est le cas….Nous n’entendons pas remettre en question ce principe. Par la suite nous essaierons d’avancer encore sur ce dossier mais voilà déjà une première feuille de route raisonnable pour les 5 ans à venir nous semble-t-il.

nono 15/01/2008 09:35

est-il normal que les impôts locaux payés par tous, servent à payer les frais liés à l'entretien du port ?
Ce serait bien plus juste d'augmenter le prix des mouillages.

Administrateur 11/01/2008 09:09

La lettre des pêcheurs plaisanciers a été envoyée à Jacques JULOUX qui y a répondu après avoir étudié ce dossier avec notre équipe de campagne.Personne ne se partage les 37 000 euros. C’est une subvention d‘équilibre pour combler le déficit du port. Notre proposition vise à le réduire progressivement tout en étant attentifs aux situations particulières.

nono 09/01/2008 17:13

qui est "je" ?
Combien de pêcheurs de Doëlan se partagent les 37 000 euros?

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche