Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 10:15

Robert-Badinter--3.jpgLe dernier conseil municipal avant la pause estivale a été le théâtre d'un grand moment de la vie communale avec le choix du nom de la future médiathèque cloharsienne : Robert BADINTER .

Robert BADINTER, avocat et homme politique a présenté et défendu de nombreux textes devant le Parlement comme les lois portant sur la suppression de la Cour de Sûreté de l’Etat (1981) et des tribunaux militaires (1982), ainsi que des lois accordant de nouveaux droits aux victimes. Il est, entre autres, à l'origine de la suppression de dispositions légales pénalisant les relations homosexuelles avec un mineur pour des âges où les relations hétérosexuelles étaient légales, et aussi rédacteur du nouveau Code pénal. Robert Badinter a été Président du Conseil Constitutionnel pendant 9 ans de 1986 à 1995.

Mais Robert BADINTER, Ministre de la Justice de François MITTERRAND, est aussi et surtout celui qui obtient, après un combat historique y compris contre l'opinion publique, l'abolition de la peine de mort le 30 septembre 1981.

Et c'est là que l'histoire de France s'écrit à Doëlan comme Robert BADINTER le raconte dans L'ABOLITION aux éditions Arthème Fayard : 

"Paul Guimard et sa femme Benoîte Groult nous avaient offert l'hospitalité dans leur demeure proche de Lorient.  Ils étaient partis en Irlande.  Nous étions seuls, Élisabeth et moi, dans cette petite maison de douanier en granit, accrochée à la falaise dominant un port.  Un jardin de curé prolongeait la terrasse.  

Il éclatait d'hor­tensias et de roses en ce mois d'août.  Les bateaux de plaisance ou de pêche étaient ancrés en contrebas. Je les voyais glisser, à l'heure de la marée, vers l'océan qui se découvrait à l'extrémité de l'anse.  Nous étions merveil­leusement au calme.  C'est là, sur la terrasse, que j'écrivis mon discours ou, du moins, la première version que je devais retoucher, comme à mon ordinaire, presque obsessionnellement, jusqu'au moment de le prononcer.  Ce texte ne me coûta ni effort ni angoisse.  Les phrases s'alignaient presque spontanément sous la plume.  De temps à autre, je levais les yeux vers la mer.  Mon regard s'accrochait à une voile qui tressaillait sur le ciel.  Tout respirait la douceur de la Bretagne en été. Je souriais et me remettais à l'ouvrage.  Le temps de l'abolition était venu”.

Robert BADINTER, sénateur des Hauts de Seine et militant socialiste, a répondu favorablement à la demande des élus cloharsiens d'utiliser son nom pour baptiser la future médiathèque (blog ici) . Dans un courrier qui a été lu au cours du conseil municipal par Patrice Lorent, Robert BADINTER a fait part de son souhait d'être présent pour l'inauguration prévue en 2013. Ce sera plus qu'un plaisir pour la commune de Clohars-Carnoët mais un honneur d'accueillir un personnage qui a marqué pour l'éternité la grande histoire de la République Française.

Partager cet article

Repost 0
Published by PS Clohars Carnoet - dans Clohars Carnoët et alentours
commenter cet article

commentaires

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche