Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 23:46
Martine Aubry au local du PS à Brest le jeudi 9 octobre à 18h30

Bertrand Delanoë
rencontrera les militants socialistes à Inzinzac-Lochrist près de Lorient  vendredi 10 octobre à 20h00

François Hollande
salle du Chapeau rouge à Quimper le mercredi 15 octobre à 20h00

Pierre Moscovici au local du PS à Brest le mardi 21 octobre à 20h30
Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Parti socialiste
commenter cet article
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 22:38

Le 23 septembre, six motions ont été déposées à l'occasion d'un conseil national de synthèse à la Mutualité à Paris, en vue du Congrès de Reims. Six textes sur lesquels les militants seront invités à voter le 6 novembre. Dans ces vidéos, les premiers signataires de chacune des six motions expliquent leurs ambitions pour le congrès à venir.
Motion A - Bertrand Delanoë
Motion B - Pôle écologique
Motion C - Benoît Hamon
Motion D - Martine Aubry
Motion E - Gérard Collomb
Motion F - Franck Pupunat

Toutes les motions seront disponibles dès vendredi sur www.parti-socialiste.fr et dans le  numéro de L'hebdo des socialistes daté du 4 octobre.

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Parti socialiste
commenter cet article
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 18:48

Lors du Conseil national du 2 juillet, le Parti socialiste s'est officiellement mis en marche pour le congrès de Reims des 14, 15 et 16 novembre prochain. Au total, 21 contributions générales et 260 thématiques ont été déposées. L'ordre de leur publication dans L'hebdo des socialistes a été tiré au sort. Il ne leur reste plus qu'à être lues, étudiées, décryptées, comparées... durant l'été. La prochaine étape est maintenant celle du dépôt des motions, le 23 septembre, à l'occasion d'un CN de synthèse. Voici les textes de ces contributions en format pdf :

 

01-Donner une cohérence à la gauche et un espoir à la France - François Hollande
02- Clarté, Courage et créativité : Choisir maintenant, pour agir demain - Bertrand Delanoë
03- Une vision pour espérer, une volonté pour transformer - Martine Aubry
04- Debout la gauche ! - Marc Dolez
05- Aux militants - Gaëtan Gorce
06- Socialistes, Altermondialistes, Ecologistes - Franck Pupunat
07- Reconstruire à gauche - Laurent Fabius
08- Combattre et proposer - Ségolène Royal
09- Unité et refondation (s) ! - Frédéric Léveillé
10- Reconquêtes - Henri Emmanuelli / Benoît Hamon
11- Réussir ensemble le congrès du Parti socialiste - Jean-Marc Ayrault
12- Besoin de gauche - Pierre Moscovici
13- La ligne claire - Gérard Collomb / Jean-Noêl Guerini
14- Réinventer la gauche - Jean-Luc Mélenchon
15- Pour un socialisme du 21ème siècle en France - Pascal Jacquemin
16- Changer ! - Marie-Noëlle Lienemann
17- D'abord, redistribuer les richesses - Gérard Filoche
18- Brèves de campagne - Marylise Lebranchu
19- Pour un socialisme écologique - Géraud Guibert / Christophe Caresche
20- Urgence sociale - Pierre Larrouturou
21- Et si le Parti restait socialiste- Jacques Fleury

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Parti socialiste
commenter cet article
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 19:26
"Dans le cadre de l’article 6.11 des statuts du Parti Socialiste, les membres du Parti Socialiste ci-dessous signataires demandent que soit organisée une consultation directe des adhérents, visant à interdire le cumul d’un mandat parlementaire (Député/e, Sénateur/trice, Député/e Européen) par l’introduction, dans l’article 9.3 des statuts du Parti Socialiste du paragraphe suivant :
« Le parti Socialiste applique le mandat unique parlementaire. En conséquence tout(e) candidat(e) membre du parti prend par écrit, avant la ratification de sa candidature, l’engagement sur l’honneur de remettre sa démission de ses autres mandats électifs après son élection au parlement national ou européen ».

Article 6.11 des statuts : consultation directe des adhérents Sur proposition du(de la) Premier(e) Secrétaire du Parti, du Bureau national, de 35 fédérations ou à la demande d’au moins 15% des adhérents (par rapport au nombre arrêté au 31 décembre de l’année précédente), le Conseil national peut décider, après en avoir débattu sur le fond et à la majorité qualifiée des deux tiers de ses membres, d’organiser une consultation directe des adhérents en leur soumettant une question rédigée simplement. Le Conseil national fixe les modalités de discussion collective et d’organisation des votes en découlant. "

   Cliquez ici : Pour le mandat unique
Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Parti socialiste
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 21:45

C’était un samedi pas ordinaire dans le Finistère. La ville de Quimper connaissait une guérilla urbaine d’une rare violence, victime collatérale de la fermeture de services hospitaliers à Carhaix et ailleurs. Les décisions brutales et sans concertations du gouvernement actuel disqualifient Nicolas Sarkozy de s’attribuer le titre de « réformateur ». Non, la réforme suppose le dialogue, l’écoute, le compromis avec courage et même De l’audace!

 

Non loin du tumulte, dans le cadre paisible et agréable de Logonna Quimerch, Bertrand Delanoë rencontrait les militants socialistes du Finistère. A l’occasion de cette convention fédérale où la nouvelle déclaration de principes et les statuts du PS étaient validés, le maire de Paris nous a gratifié d’un discours de haute volée. Il est affûté comme un grimpeur de haute montagne sur le Tour de France ce qui contraste avec sa voix rauque et extrêmement forte.

L’homme est très accessible, j’ai eu le plaisir d’échanger avec lui lors d’un buffet-débat au local PS de Brest auparavant. Entre deux bouchées de taboulé, il n’a pas hésité à répondre à toutes les questions posées. Il donne une impression de sérénité, de certitude. Il a envie de convaincre et de se battre pour un idéal de gauche quoi qu’en disent les persifleurs. Son action à Paris après un siècle de domination de droite et ses 36 ans de militantisme socialiste forcent le respect.

 

Malgré tout, il n’est pas (encore ?) candidat au poste de premier secrétaire. Il ne le sera que si il sent que les militants et les français lui font confiance. Il faudra que sa candidature soit portée par un collectif qu’il se chargera d’ « animer ». Sinon, il pourrait s’effacer et soutenir celui ou celle qui sera le mieux placé dans la perspective du travail qui attend les socialistes pour les trois prochaines années.

 

En tout cas, si c’est lui, il pourra compter sur moi.

 

Jérôme Le Bigaut

 

Sur la photo (source Jean Yves Cabon): JLB, Jean-Claude Lessard trésorier de la Fédération du Finistère, JJ Urvoas député de Quimper et Bertrand Delanoë.

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Parti socialiste
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 23:45

Dans un peu plus de 5 mois, le Parti Socialiste va désigner une nouvelle majorité en son sein. Les candidats pour être les premiers signataires d’une motion sont légions et la compréhension pour le citoyen lambda est faible.

« D’abord comment ça marche un congrès ?

Le congrès sert à élire la direction du Parti socialiste, et si possible à dégager une ligne politique claire.

Une contribution est un texte écrit par des élus et/ou militants, présenté quelques mois avant le congrès. En 2005, pour le Congrès du Mans, il y a eu 259 contributions ! La contribution dite «générale» présente un projet plus abouti, et préfigure les grandes alliances à l'oeuvre. En 2005, il y en avait 18.
 
Qu'est-ce qu'une motion?


C'est la clé du Congrès. C'est un texte soumis au vote des militants. Le score de chaque motion détermine sa représentation dans les instances nationales et fédérales. » 20minutes.fr

Un duel simpliste pour le leadership fait le bonheur des médias et des sacro-saints sondeurs. Mais fait-il celui des militants et surtout de ceux qui triment au jour le jour? Assurément non. Le Parti Socialiste n’est pas un parti de supporters. Il doit être un lieu de réflexion et de travail pour bâtir en 3 ans un projet à la hauteur de la présidentielle 2012. Il faut construire un PS fort avec des idées novatrices pour convaincre les français de notre capacité à gouverner mieux : Réformiste et solidaire.

Des écuries présidentielles se mettent en place dans les fédérations alors que l’enjeu est tout autre. La majorité d’un(e) candidat(e) en novembre prochain n’est pas synonyme de qualification automatique pour la suite. Et surtout là n’est pas l’essentiel.

 

Du calme et des neurones, camarades.

 

Jérôme Le Bigaut

Repost 0
Published by Section PS Clohars Carnoët-Le Pouldu-Doëlan - dans Parti socialiste
commenter cet article
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 10:08
Blog de la section du PS de Clohars Carnoët !
Une aventure nouvelle commence pour nous, peut-être pour vous aussi d’ailleurs ! Le PS change, changeons le ensemble. Tel est l’objectif avoué de ce blog … Ambitieux, risqué, original ? Les adjectifs ne manqueront pas pour qualifier cette initiative rare, voir unique, pour un parti : donner à tous ses adhérents la possibilité de s’exprimer publiquement afin de commenter l’actualité et de pouvoir faire état de leurs opinions sans philtre. Seules restrictions, respecter les personnes et rester fidèle à notre ancrage à gauche. L’objectif est d’accompagner les changements que nous voulons opérer pour mieux faire vivre et partager les valeurs émancipatrices de la gauche : laïcité, ouverture, éducation, solidarité, culture. Ce blog servira aussi à relayer nos projets, nos orientations et de vous en faire part, que cela soit au niveau local, régional ou national.
100 ans de socialisme ont marqué notre histoire. La société a subi de profondes transformations. La droite arrogante détruit chaque jour les liens sociaux, organise les précarités stigmatise les minorités, dresse nos concitoyens les uns contre les autres. Ouvrons les fenêtres et les portes. Nous avons le devoir de proposer une alternative. L’avenir est à construire ! La parole est à nous…..
Jacques JULOUX secrétaire de section.
Repost 0
Published by PS CLOHARS CARNOET - dans Parti socialiste
commenter cet article
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 09:36
IMG_0329-copie-2.JPG
Michel Rocard était invité à l’inauguration de la nouvelle mairie de Mellac. Manifestement, le créateur de la 2eme gauche était ravi de revenir sur les terres finistériennes où il compte tant d’amis. Mais il n’a pas pris la parole dans la nouvelle mairie de Mellac pour se livrer à un quelconque discours nostalgique. Bien au contraire, c’est vers l’avenir qu’il s’est tourné. S’inspirant du travail accompli dans la commune dont Louis Le Pensec fut de longues années durant le premier magistrat, l’ancien premier ministre a tout d’abord souligné que les collectivités qui ont fait le choix du socialisme sont en général celles qui obtiennent les meilleurs résultats. «  Les socialistes ont moins besoin de parler que de montrer ce qu’ils ont su réaliser ».
A quelques semaines des élections municipales, Michel Rocard a souligné l’importance de voter pour les candidats de gauche. En particulier dans la période de mutation économique dangereuse que nous vivons, c’est vers eux que les électeurs doivent porter leurs suffrages. 
Pourquoi invoquer la mondialisation ? Parce que la crise financière va avoir des répercussions terribles dans le monde. » Et nous ne voyons que la partie immergée de l’Iceberg » a prévenu Michel Rocard. La réponse ne pourra pas être nationale. Elle devra être, au minimum européenne à défaut d’être internationale. La spéculation à court terme, le goût du lucre des classes dirigeantes sont à l’origine de cette crise. Nous allons dans le mur surtout lorsque certains spéculent sur des matières premières comme le blé ou le lait ! Ce capitalisme doit être régulé. Or, seuls les socio démocrates pourront le faire. En France, ils ont perdu l’élection présidentielle mais ils restent bien implantés dans les collectivités locales. Ils doivent donc y renforcer leur présence afin de pouvoir jeter les bases d’une régulation mondiale du capitalisme financier et surtout inverser le rapport de force entre les revenus du travail et ceux du capital. Voilà la mission historique de la social-démocratie.
Repost 0
Published by PS CLOHARS CARNOET - dans Parti socialiste
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 09:52
logo-utopia.gif
Réfléchir et dessiner un projet de société fort et mobilisateur, se pencher sur la question du sens, de l’idéal.
Porter ensuite cet idéal dans les partis et associations de Gauche afin de peser de façon la plus efficace possible sur les différentes lignes idéologiques

1/L’aliénation au dogme de la croissance

On raisonne comme si notre société n’était qu’une entreprise qui aurait simplement chaque année à reproduire un plus gros chiffre d’affaires.
Les questions sont bien : Croissance de quoi, décroissance de quoi, en fonction de quels objectifs et surtout au service de quel idéal !
2/ L’aliénation à la société de consommation
Nous dénonçons une société de consommation qui selon nous, agit par nature contre la construction du lien social, contre la construction d’une société éclairée.
La société de consommation nous pousse donc à confondre « besoins et désir ».
L’humanité doit changer radicalement son rapport à la consommation.
3/ L’aliénation à la centralité de la valeur travail
D’emblée, et pour éviter les faux procès, nous nous positionnons sans ambiguïté pour une société du plein et du bon emploi. Nous dénonçons également le lien direct qui existe actuellement entre l’exercice d’une activité professionnelle et le système de protection sociale.
« Oui » à une société du plein et du bon emploi.
Mais « oui » à une société où la valeur « travail » est à sa juste place.
Cette valeur ne doit pas être le passeport unique et obligé pour avoir accès aux droits fondamentaux.
Nous proposons à Utopia un regard différent en remettant en cause la croissance, la société de consommation, et la centralité de la valeur travail.
La perspective d’une société fraternelle, la place fondamentale du citoyen, l’approfondissement du lien social … sont au cœur de notre projet de société.
Notre objectif est bien de faire progresser à notre modeste place, un peu de notre idéal collectif.
Ce qui est en jeu, c’est bien l’essence même de notre humanité.
Pour en savoir plus : http://www.utopia-terre.org/
 
Repost 0
Published by PS CLOHARS CARNOET - dans Parti socialiste
commenter cet article
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 21:51
Dans une lettre adressée  aux secrétaires de section du Finistère, Jean-Jacques Urvoas détaille le questionnaire réalisé par la commission qu'il préside. Ci-dessous les dix questions à se poser pour faire avancer le débat sur "les socialistes et la nation" :

1) Décentralisation, déconcentration, la France est-elle encore une république indivisble ?
2) La France s'est construite sur le modèle d'Etat-Nation; ce concept est-il encore pertinent dans la mondialisation ?
3) Identité nationale : quels sont les fondements de la citoyenneté ajourd'hui ?
4) Quels droits  pour les étrangers dans la république ?
5) Comment construire une histoire partagée qui permette une mémoire commune ?
6) Quel contenu a l'universalité des socialistes au XXIéme siècle ?
7) Faut-il garantir la diversité culturelle dans notre pays ? Jusqu'ou ?
8) Doit-on repenser le principe de laïcité ?
9) La République est-elle menaçée ? et par qui ?
10) Le concept de citoyenneté européenne a-t-il un sens ?

C'est qui qui commence ?
Repost 0
Published by PS CLOHARS CARNOET - dans Parti socialiste
commenter cet article

  • : Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • Section PS Clohars Carnoët - Le Pouldu - Doëlan
  • : Blog de la section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui traite de la vie locale et municipale comme de l'actualité nationale ou internationale.
  • Contact

Recherche